Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ligne Gannat - Commentry

Dossier IA00141324 réalisé en 2014
Dénominationsvoie ferrée
Aire d'étude et cantonAuvergne
Adresse

La ligne Gannat - Commentry est considérée, de nos jours, comme la ligne Gannat - Montluçon puisqu'au-delà de Commentry elle rejoint la ligne Moulins - Montluçon (désormais désaffectée sur la partie Moulins - Commentry), dont la construction est cependant antérieure (voir dossier IA00141323).

Les tronçons de la ligne jusqu'à Commentry ont tous été exploités dès l'origine par la compagnie du PO, et ouverts "à tous les trafics" en juin 1871. Ils étaient au nombre de 3 : de Gannat à Saint-Bonnet-de-Rochefort, de Saint-Bonnet-de-Rochefort à Lapeyrouse, et de Lapeyrouse à Commentry.

Parmi les 7 stations desservies à l'apogée de la ligne : Commentry, Hyds, Lapeyrouse, Louroux-de-Bouble, Bellenaves, Saint-Bonnet-de-Rochefort et Gannat, celle d'Hyds est désormais fermée, mais la ligne dans son ensemble est encore en service.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle

La ligne Gannat - Commentry, classée comme chemin de fer d'intérêt général, est à voie unique non électrifiée sur le tronçon Gannat - Lapeyrouse, puis à double voie non électrifiée entre Lapeyrouse et Commentry (et au-delà jusqu'à Montluçon). Elle est essentiellement située dans le département de l'Allier, même si son tracé fait une incursion dans le département du Puy-de-Dôme, aux environs de Lapeyrouse.

Sur une longueur totale d'environ 54 km, le tronçon de Commentry à Lapeyrouse représente 18 km ; celui de Lapeyrouse à Saint-Bonnet-de-Rochefort environ 27 km et celui de Saint-Bonnet-de-Rochefort à Gannat un peu plus de 9 km.

Le long de ces 54 km, 7 importants viaducs ont été nécessaires au franchissement du relief (voir sous-dossiers associés) : Neuvial, Rouzat, la Perrière, le Belon, la Bouble, les Baladiers et le Soleil.

Annexes

  • Guide Joanne 1883 : France : Auvergne, Morvan, Velay, Cévennes.

    p. 366 : Ligne Gannat-Montluçon. Après avoir laissé à dr. la ligne de Saint-Germain-des-Fossés à Clermont, le chemin de fer contourne Gannat, au N. puis gravit, en traversant Mazerier, l'arête qui sépare les plaines de l'Andelot de la vallée de la Sioule. Quand on a dépassé le pont jeté sur un profond ravin et trois tunnels, puis laissé à g. Bègues ... on franchit la Sioule sur un beau viaduc qui domine le pont sur lequel passe la route de Gannat à Saint-Bonnet-de-Rochefort. Saint-Bonnet-Ebreuil, ... Au-delà de Saint-Bonnet, on voit à dr. le château de Lignat, flanqué de deux tours rondes, et deux petits plateaux oblongs, parallèles et presque symétriques, sur l'un desquels est situé Charroux. La voie décrit en montant de fortes courbes. A g., Naves, à dr., Saint-Bonnet-Tison. Bellenaves, ... Le Chemin de fer croise les deux bras qui forment un affluent de la Bouble, puis, au-delà de deux tunnels, franchit deux ravins dans l'un desquels (le second) coule le Bellon. Louroux-de-Bouble, ... Au-delà du tunnel de Montrogon, on franchit la Bouble. Lapeyrouse, ... La voie ferrée parcourt un pays très raviné, passe sur deux beaux viaducs et franchit l'Oeil près de sa naissance. Hids [sic]. A g. au-delà de l'Oeil, Colombier, ... plus loin à dr. Malicorne. Après avoir franchi l'Oeil on rejoint la ligne de Moulins à Montluçon. Commentry. Montuçon.

  • Guide Joanne 1892 [page de titre : éd. de 1886 avec des renseignements pratiques mis au courant en 1889] : France : Auvergne, Morvan,Velay,Cévennes.

    p. 79 : Ligne Montluçon-Gannat. R26 : de Montluçon à Gannat. 3 km de Montluçon à Commentry. A g. ligne de Moulins. On franchit l'Œil. A dr., Commentry. Plus loin à g., Malicorne ; à dr. au-delà de la vallée de L'Œil, Colombier,… Hyds. On remonte la vallée de l'Œil, vallée large assez profonde, très boisée et pittoresque avec ses nombreux ravins latéraux que la voie franchit en viaducs. Arrivé près de la source, on franchit le ruisseau pour traverser en tranchées l'arête qui sépare l'Oeil, affluent du Cher par l'Aumance, de la Bouble, affluent de l'Allier par la Sioule (vue étendue à g.). On entre un instant dans le département du Puy-de-Dôme. Lapeyrouse. La voie laissant à dr. un étang, traverse des châtaigneraies et de grands bois de chênes. A dr., très belle vue de la profonde vallée et du grand viaduc de la Bouble ; au-delà du viaduc, tunnel de Montrognon. Louroux-de-Bouble ... On traverse un plateau très raviné et assez laid, en laissant au S. la grande forêt des Colettes (exploitation de kaolin). La voie franchit le Bellon et un autre ruisseau, puis au-delà des deux tunnels, croise deux petits cours d'eau. Belle vue à g. sur les collines de Chantelle, de Charroux, etc. Bellenaves, ... Au-delà de Bellenaves, on traverse des vignobles et des champs, à g., vue de Chantelle. A g., Saint-Bonnet-Tison : à dr., Naves, ... la voie descend par de fortes courbes. A g., les tours rondes du château de Lignat sont dominées par deux plateaux oblongs, parallèles et presque symétriques, sur l'un desquels (S.) est pittoresquement situé Charroux, ... Saint-Bonnet-Ebreuil, ... On franchit la Sioule sur un beau viaduc qui domine le pont de la route de Gannat (très belle vue des gorges rocheuses de la Sioule). On suit un instant à une très grande hauteur la rive dr. de la rivière, en laissant à dr. Bègues, ... puis après avoir traversé trois tunnels et un pont jeté sur un profond ravin (très pittoresque), la voie passe sur l'arête qui sépare la vallée de la Sioule de la vallée de l'Andelot (belles vues à l'E.), traverse Mazerier et contourne Gannat au N. et à l'E., et [laisse] à g. la ligne de Saint-Germain-des-Fossés. Gannat.

  • Guide Joanne : France : Auvergne et Centre. Hachette, 1901

    p. 66 : DE MONTLUCON A GANNAT… 10 km de Montluçon à Chamblet-Néris (voir Route 12) Au-delà de la station de Chamblet-Néris, la voie continue de monter à l'O., atteint 375 m d'altitude et parcourt un plateau mamelonné. Commentry, … p. 67 A g., ligne de Moulins ; après avoir croisé le chemin de fer de Varenne à Marcillat, on franchit l'Oeil. A dr. vue sur Commentry aux cheminées fumantes. Plus loin à g. Malicorne ; à dr. au-delà de la vallée de l'Oeil, Colombier. Hyds. On remonte la vallée de l'Oeil, vallée large, assez profonde, très boisée et pittoresque, avec ses nombreux ravins latéraux que la voie franchit en viaducs. Arrivé près de la source, on franchit le ruisseau pour traverser en tranchées l'arête qui sépare l'Oeil, affluent du Cher par l'Aumance, de la Bouble, affluent de Allier par la Sioule (vue étendue à g.). Lapeyrouse, ... La voie, laissant à dr. un étang, traverse des châtaigneraies et de grands bois de chênes. A dr. très belle vue sur la profonde vallée et le grand viaduc de la Bouble ; au-delà du viaduc, tunnel de Montrognon. Louroux-de-Bouble. p.68 On parcourt un plateau très raviné et assez laid, en laissant au S. la grande forêt des Colettes (exploitation de kaolin). La voie franchit le Bellon et un autre ruisseau ; puis au-delà de deux tunnels, croise deux petits cours d'eau. Belle vue à g. sur les collines de Chantelle, de Charoux, etc. Bellenaves, ... A dr. Naves (ruines d'une forteresse,...). La voie descend par de fortes courbes. A g. tours du château de Lignal dominées par deux petits plateaux presque symétriques, sur l'un desquels (S.) est pittoresquement situé Charroux, ... Saint-Bonnet-de-Rochefort, ... Château de Rochefort, ... où l'on croise le chemin de fer de Chantelle à Ebreuil ... On franchit la Sioule sur un viaduc qui domine le pont de la route de Gannat (très belle vue sur les gorges rocheuses de la Sioule). On suit un instant à une grande hauteur, la rive dr. de la rivière, en laissant à dr. Bègues, ... puis après avoir traversé 3 tunnels et un pont jeté sur un profond ravin (très pittoresque), la voie passe sur l'arête qui sépare la vallée de la Sioule de la vallée de l'Andelot (belles vues à l'E.) traverse Mazerier, contourne Gannat au N. et à l'E. et laisse à g. la ligne de Saint-Germain-des-Fossés. Gannat.

  • Guide national et catholique du voyageur en France, 1901 : ...stations balnéaires : réseaux d'Orléans-Etat et du Midi et lignes en correspondance.

    p. 611-613 : Ligne Montluçon-Gannat. Commentry : La Torche ; les Pourcheroux ; Durdat-Larequille ; Arpheuille-Saint-Priest ; Ronnet ; Les Bancs ; Marcillat-d'Allier ... de Colombier … ; Lapeyrouse ; Louroux-de-Bouble : châteaux …. ; Bellenaves : église, châteaux ; Saint-Bonnet de Rochefort, église, château, viaduc de chemin de fer de 63 m au-dessus de la Sioule ; à son hameau Rouzat, pont de 72 m au-dessus de la Sioule ; Ebreuil (voir ligne de Chantelle à Ebreuil) ; Gannat. (Réseau de Lyon).

  • Guide du voyageur en France, Joanne 1907 : réseaux Orléans, Midi, Etat.

    p. 192 Ligne Montluçon-Gannat. Montluçon ; Chamblet-Néris (omnibus pour Néris, tous trains) ; Commentry (au confluent de l'Œil et de la Banne ; on franchit puis remonte l'Œil ; Hyds ; Pont sur l'Œil ; deux viaducs ; Lapeyrouse ; viaduc sur la Bouble ; tunnel de Montrognon ; Louroux-de-Bouble ; 2 tunnels ; Bellenaves ; à g. 2 petits plateaux avec Charroux ; Lignat (ancien château) ; Saint-Bonnet-de-Rochefort ; franchit la gorge de la Sioule sur un viaduc qui domine le pont de la route de Gannat ; 3 tunnels ; pont sur un ravin ; Gannat.

  • Guide Conty 1908-1909 : Vichy en poche et ses environs.

    Ligne Montluçon-Gannat. Pour Vichy Gannat-Néris, à Gannat changement ; viaduc de Neuvial, Pont de Rouzat ; bords de Sioule, château de Rochefort, Louroux-de-Bouble, Lapeyrouse, vallée de l'Œil, Commentry (bassin houiller très important …) ; station Chamblet-Néris, descendre et se rendre en voiture à Néris.

  • Guide Joanne 1910-1911 [page de titre 1909] : Auvergne.

    p. 54 : Ligne Montluçon à Gannat. De Montluçon à Commentry (V.R.7) . La ligne de Gannat laissant à g. celle de Moulins, descend dans la vallée de l'Œil qu'elle croise en aval de son confluent avec la Banne, pour s'élever ensuite sur les versants de la rive dr. On aperçoit de l'autre côté de la vallée les grandes exploitations à découvert éventrant les talus du plateau où est bâti Commentry aux cheminées fumantes. Plus loin au-delà de la vallée de l'Oeil, Colombier, ... Hyds. La voie domine toujours, à dr. la vallée de l'Oeil, profonde, boisée et pittoresque avec ses nombreux ravins latéraux que la voie franchit en viaducs. Arrivé près de la source, on traverse en tranchées l'arête du Pays de Combrailles (386 m) qui sépare l'Oeil, affluent du Cher par l'Aumance, de la Bouble et l'on joint la ligne économique de Sancoins à Lapeyrouse. Lapeyrouse, où se détachent à dr. la ligne de Volvic-Clermont et à g. la petite ligne de Sancoins. La voie descend vers la Bouble et franchit la rivière sur le beau viaduc de la Bouble, puis remonte vers l'E. Louroux-de-Bouble. La voie parcourt un plateau raviné en laissant au S. la grande forêt des Colettes ... La voie franchit le Bellon et un autre ruisseau ; puis au-delà de deux tunnels, croise deux petits cours d'eau. Belle vue à g. sur les collines de Chantelle, de Charoux, etc. Bellenaves, ... à dr., Naves. La voie descend par de fortes courbes. A g., tours du château de Lignat, dominé par deux plateaux presque symétriques, sur l'un desquels (sud) est situé Charroux. Saint-Bonnet-de-Rochefort, ... on peut faire une promenade charmante en descendant par la route de Gannat juste au pied du hardi viaduc de Rouzat, ouvrage métallique d'une remarquable légèreté où passe le chemin de fer et dont le tablier est à 62 m au-dessus de la rivière ... [De Saint-Bonnet de Rochefort à Chantelle ... à Ebreuil ...] La voie franchit la gorge de la Sioule sur le haut viaduc de Rouzat, très belle vue, et court ensuite quelque temps à une belle hauteur, au-dessus de la rive dr. de la rivière, en laissant à dr. Bègues perché à 458 m ; puis après avoir traversé trois tunnels et le viaduc du Neuvial jeté sur un profond ravin latéral, la voie franchit à Mazerier l'arête étroite qui sépare la vallée de la Sioule de la vallée de l'Andelot et de la Limagne (belles vues à l'est) puis descend rapidement et contourne Gannat au N. et à l'E. Gannat.

  • Guide Joanne 1912 : Auvergne.

    p. 56 : Ligne Montluçon - Gannat. De Montluçon à Commentry (V.R.7). La ligne de Gannat laissant à g. celle de Moulins, descend dans la vallée de l'Œil qu'elle croise en aval de son confluent avec la Banne, pour s'élever ensuite sur les versants de la rive dr. On aperçoit de l'autre côté de la vallée de grandes exploitations à découvert éventrant les talus du plateau où est bâti Commentry. Plus loin au-delà de la vallée de l'Oeil, Colombier, ... Hyds. La voie domine toujours, à dr., la vallée de l'Oeil, profonde, boisée et pittoresque avec ses nombreux ravins latéraux que la voie franchit en viaducs. Arrivé près de la source, on traverse en tranchées l'arête du Pays de Combrailles (386 m) qui sépare le bassin du Cher de celui de l'Allier. On descend avec une vue étendue à g. sur la vallée de la Bouble, affluent de la Sioule. Lapeyrouse ... La voie descend vers la Bouble et franchit la rivière sur le beau viaduc de la Bouble, puis remonte vers l'E. Louroux-de-Bouble. La voie parcourt un plateau raviné en laissant au S. la grande forêt des Colettes ... Belle vue à g. sur les collines de Chantelle, de Charroux, etc. Bellenave. La voie descend par de fortes courbes. A g., tours du château de Lignat dominé par deux plateaux presque symétriques, sur l'un desquels (S.) est situé Charroux. Saint-Bonnet-de-Rochefort, ... on peut faire une promenade charmante en descendant par la route de Gannat dans la vallée de la Sioule, [à un détour de la descente, on aperçoit en amont dominant la rive g. de la rivière et le moulin des Oyes ... la route franchit la Sioule dans un site très pittoresque en amont et juste au pied du hardi viaduc de Rouzat, ouvrage métallique d'une remarquable légèreté où passe le chemin de fer et dont le tablier est à 62 m au-dessus de la rivière. La voie franchit la profonde vallée de la Sioule sur le haut viaduc de Rouzat (voir ci-dessus ; très belle vue) et court ensuite quelque temps à une grande hauteur au-dessus de la rive dr. de la rivière, en laissant à dr. Bègues, perché à 458 m, ... puis après trois tunnels et un viaduc jeté sur un ravin latéral, elle recoupe à Mazerier l'arête étroite qui sépare la vallée de la Sioule de la vallée de l'Andelot et de la Limagne (belles vues à l'E.) descend rapidement et contourne Gannat au N. et à l'E. Gannat.

  • Guide Conty 1914 : Vichy.

    Ligne Montluçon - Gannat. Après Gannat ... on s'élève le long des collines pour redescendre ensuite dans la pittoresque vallée de la Sioule. La voie franchit d'abord le viaduc de Neuvial et bientôt traverse cette rivière sur le magnifique pont de Rouzat. Saint-Bonnet-de-Rochefort, non loin château de Rochefort ... contrée très mouvementée où remblais, tranchées et tunnels se succèdent très rapidement. Bellenaves, Louroux de Bouble, franchit pittoresque vallée de la Bouble ... de nouveau département de l'Allier, vallée de l'Oeil, Commentry, station Chamblet-Néris.

  • Guide Bleu 1920 : Auvergne.

    p. 226 :Ligne Montluçon-Gannat. La voie contourne Montluçon au S., laisse à dr. la ligne d'Eygurande et, passant dans un petit tunnel, s'engage à l'E. dans l'étroite gorge rocheuse du Lamaron, par laquelle elle s'élève vers le plateau de Commentry. A dr., château moderne de Ferrières. Chamblet-Néris, ... elle dessert la station thermale de Néris, ... Continuant à remonter le Lamaron, la voie débouche à 375 m d'altitude sur le plateau de Commentry. Commentry, ... Le chemin de fer descend la vallée de l'Oeil, la croise en aval de son confluent avec la Banne, et s'élève ensuite sur les versants de la rive dr. On aperçoit de l'autre côté de la vallée de grandes exploitations à découvert éventrant les talus du plateau où est bâti Commentry. Plus loin au-delà de la vallée de l'Oeil, Colombier, ... Hyds. La voie domine toujours à dr. la vallée de l'Oeil, profonde, boisée et pittoresque avec ses nombreux ravins latéraux que la voie franchit en viaducs. Arrivé près de l'origine de la vallée, on traverse en tranchée l'arête du Pays de Combraille, ... qui sépare le bassin du Cher de celui de l'Allier. On redescend avec une vue étendue à g. sur la vallée de la Bouble, affluent de la Sioule. Lapeyrouse, ... La voie descend vers la Bouble et franchit la rivière sur le beau viaduc de la Bouble, puis remonte vers l'E. Louroux-de-Bouble. La voie parcours un plateau raviné en laissant au S. la grande forêt des Colettes, ... Belle vue à g. sur les collines de Chantelle, de Charroux, etc. Bellenaves, ... A dr., Naves et les ruines d'une forteresse, ... La voie descend par de fortes courbes. A g., tours du château de Lignat, dominé par deux petits plateaux presque symétriques, sur l'un desquels (S.) est situé Charroux. Saint-Bonnet-de-Rochefort. La voie franchit la profonde vallée de la Sioule sur le haut viaduc de Rouzat (voir ci-dessus ; belle vue) et court ensuite quelque temps à une grande hauteur au-dessus de la rive dr. de la rivière, en laissant à dr., perché à 458 m, Bègues, ... Après trois tunnels et un viaduc jeté sur un ravin latéral, on retraverse à Mazerier, l'arête étroite qui sépare la vallée de la Sioule de la vallée de l'Andelot et de la Limagne ; belles vues à l'E. La voie descend rapidement et contourne Gannat au N. et à l'E. Gannat.

  • Guide Bleu 1935 : Auvergne.

    Ligne Montluçon-Gannat. Montluçon-Montmarault. On sort de Montmarault au S.-E. par le G.C. 68 qui traverse un plateau puis descend dans la vallée de la Bouble qu'il franchit. Agréable parcours boisé. Bellenaves : tout droit. La route passe entre Charroux à dr. et Naves à g. Saint-Bonnet-de-Rochefort. Gannat.

    - [autre extrait] : p. 230 DE LIMOGES A MONTLUCON ET A LYON. Observations touristiques. Par la route, on va également de Limoges à Lyon par Clermont-Ferrand ; cet itinéraire est plus accidenté mais aussi plus pittoresque. 1/ par le chemin de fer, ... p. 231 : La voie contourne Montluçon au S., laisse à dr. la ligne du Mont-Dore et Aurillac et s'engage à l'E. dans l'étroite gorge du Lamaron par laquelle elle s'élève sur le plateau de Commentry. A dr. château moderne de Ferrières. Chamblet. Commentry, ... le chemin de fer descend dans la vallée de l'Oeil, la croise en aval de son confluent avec la Banne, et s'élève ensuite sur les versants de la rive dr. On aperçoit de l'autre côté de la vallée de grandes exploitations à découvert éventrant le talus du plateau où est bâti Commentry. Hyds. La voie domine toujours à dr. la vallée de l'Oeil, profonde, boisée et pittoresque avec ses nombreux ravins latéraux que la voie franchit en viaducs. Arrivé près de l'origine de la vallée, on traverse en tranchées l'arête du pays de Combrailles (586 m) qui sépare le bassin du Cher de celui de l'Allier. On redescend avec une vue étendue à g. sur la vallée de la Bouble, affluent de la Sioule. Lapeyrouse ... La voie descend vers la Bouble, franchit cette rivière sur un beau viaduc puis remonte à l'E. Louroux-de-Bouble. La voie parcourt un plateau raviné, laissant au S. la forêt des Colettes. Belle vue à g. sur les collines de Chantelle et de Charroux. Bellenaves. On passe entre Naves à dr. et Charroux à g. Saint-Bonnet de Rochefort. La voie franchit la profonde vallée de la Sioule sur le haut viaduc de Rouzat, (... belle vue) et court ensuite quelque temps à une grande hauteur au-dessus de la rive dr. de la rivière, en laissant à dr. perché à 468 m Bègues. Après trois tunnels et un viaduc jetés sur un ravin latéral, on traverse à Mazerier, l'arête étroite qui sépare la vallée de la Sioule de la vallée de l'Andelot et de la Limagne. Belles vues à l'E. La voie descend rapidement et contourne Gannat au N. et à l'E. Gannat.

  • P.O.-Midi : livret-guide officiel 1936 T1 : De Paris à la Loire et à la Garonne : Montluçon - Gannat

    p. 61 : B- Ligne de Bordeaux à Gannat avec embranchement sur Moulins (par Périgueux, Limoges et Montluçon), ... I - Par la Portière, ... p. 62 : De Montluçon à Gannat. La voie par la gorge du Lamaron, pénètre dans le Massif Central. Commentry, … centre industriel très important. La ligne passe par des points très pittoresques : viaducs, tranchées. Lapeyrouse. Beau viaduc sur la Bouble. Après Saint-Bonnet-de-Rochefort (château), la voie franchit la Sioule sur le viaduc de Rouzat. Gannat, jonction avec le P.L.M.

  • P.O.-Midi : livret-guide officiel 1936 T1 : De Paris à la Loire et à la Garonne : section Montluçon-Lapeyrouse

    p. 84 : De Montluçon à Clermont-Ferrand par Lapeyrouse. A la sortie de Montuçon, court tunnel, après quoi la voie longe un moment la vallée très pittoresque du Lamaron. A 13 km, Commentry, ... centre houiller. Après Commentry, la voie longe la vallée de l'Oeil ; bientôt après on passe la petite rivière et la ligne monte. Plusieurs viaducs sur des gorges sauvages ; l'on traverse le pays de Combrailles, après quoi la voie s'incline pour descendre vers la Bouble. Beau panorama sur la g. et l'on atteint la station de Lapeyrouse ...

  • P.O.-Midi : livret-guide officiel 1936 T1 : De Paris à la Loire et à la Garonne : section Lapeyrouse - Gannat

    p. 87 : ligne de Montluçon à Gannat ... après Lapeyrouse la voie franchit la Bouble sur un viaduc. Bellenaves, ... Ebreuil, ... A Saint-Bonnet de Rochefort, ... Bientôt après, l'on traverse cette rivière [la Sioule] sur le viaduc de Rouzat (hauteur 62 m) ; du viaduc beau coup d’œil sur la vallée. A Gannat, jonction avec le réseau P.-L.-M.

  • Guide Bleu 1949 :

    Montluçon. p. 38 La voie contourne Montluçon au S. et s'engage à l'E. dans l'étroite gorge du Lamaron par laquelle elle s'élève sur le plateau de Commentry. A dr. château moderne de Ferrières. Chamblet gare isolée près d'une exploitation houillère, ... Commentry, ... le chemin de fer descend dans la vallée de l'OEil, la croise en aval de son confluent avec la banne, et s'élève ensuite sur les versants de la rive dr. On aperçoit de l'autre côté de la vallée, de grandes exploitations à découvert éventrant le talus du plateau où est bâti Commentry. Hyds. La voie domine toujours, à dr., la vallée de l'Oeil, profonde, boisée et pittoresque avec ses nombreux ravins latéraux que la voie franchit en viaducs. Arrivé près de l'origine de la vallée, on traverse en tranchées l'arête du Pays de Combrailles (596 m) qui sépare le bassin du Cher de celui de l'Allier. On redescend avec une vue étendue à g. sur la vallée de la Bouble, affluent de la Sioule. Lapeyrouse. La voie descend vers la Bouble, franchit cette rivière sur un beau viaduc puis remonte à l'E. Louroux-de-Bouble. La voie parcourt un plateau raviné, laissant au S. la forêt des Colettes. Belle vue à g. sur les collines de Chantelle et de Charroux. Bellenaves. On passe entre Naves à dr. et Charroux à g. Saint-Bonnet-de-Rochefort. La voie franchit la profonde vallée de la Sioule sur le viaduc de Rouzat et court ensuite quelque temps à une grande hauteur au-dessus de la rive dr. de la rivière, en laissant à dr. perché à 458 m Bègues. Après trois tunnels et un viaduc jeté sur un ravin latéral, on traverse, à Mazerier, l'arête étroite qui sépare la vallée de la Sioule de la vallée de l'Andelot et de la Limagne ; belle vue à l'E. Gannat, ...

  • Guide Bleu 1957 : Montluçon-Gannat

    p. 37 : De Limoges à Montluçon et à Gannat ; p. 38 : La voie contourne Montluçon au S. et s'engage à l'E. dans l'étroite gorge du Lamaron par laquelle elle s'élève sur le plateau de Commentry. A dr. Château moderne de Ferrières. Chamblet, gare isolée près d'une exploitation houillère, ... Commentry, ... Le chemin de fer descend dans la vallée de l'Oeil, profonde boisée et pittoresque avec ses nombreux ravins latéraux que la voie franchit en viaducs. Arrivé près de l'origine de la vallée, on traverse en tranchées l'arête du Pays de Combrailles qui sépare le bassin du Cher de celui de l'Allier. On redescend avec une vue étendue à g. sur la vallée de la Bouble, affluent de la Sioule. Lapeyrouse, ... La voie descend vers la Bouble, franchit cette rivière sur un beau viaduc puis remonte à l'E. Louroux-de-Bouble. La voie parcourt un plateau raviné, laissant au S. la forêt des Colettes. Belle vue à g. sur les collines de Chantelle et de Charroux. Bellenaves. On passe entre Naves à dr. et Charroux à g. Saint-Bonnet de-Rochefort. p. 39 : La voie franchit la profonde vallée de la Sioule sur le haut viaduc de Rouzat et court ensuite quelque temps à une grande hauteur au-dessus de la rive dr. de la rivière, en laissant à dr., perché à 468 m, Bègues, ... Après trois tunnels et un viaduc jeté sur un ravin latéral, on traverse, à Mazerier, l'arête étroite qui sépare la vallée de la Sioule de la vallée de l'Andelot et de la Limagne ; belle vue à l'E. La voie descend rapidement et contourne Gannat au N. et à l'E. Gannat.

  • Guide Bleu 1970 : section Commentry- Gannat

    p. 34 [Commentry-Lapeyrouse] : Le chemin de fer descend dans la vallée de l'Œil, la croise en aval de son confluent avec la Banne, et s'élève ensuite sur les versants de la rive dr. On aperçoit de l'autre côté de la vallée, de grandes exploitations à découvert éventrant le talus du plateau où est bâti Commentry. Hyds. La voie domine toujours à dr. la vallée de l'Oeil, profonde, boisée et pittoresque avec ses nombreux ravins latéraux que la voie franchit sur des viaducs. Arrivé près de l'origine de la vallée, on traverse en tranchées l'arête du pays de Combraille qui sépare le bassin du Cher de celui de l'Allier. On redescend avec une vue étendue à g. sur la vallée de la Bouble, affluent de la Sioule. Lapeyrouse. p. 36 : La ligne de Gannat descend vers la Bouble, franchit cette rivière sur un beau viaduc puis remonte à l'E. Louroux-de-Bouble. La voie parcourt un plateau raviné, laissant au S. la forêt des Colettes. Belle vue à g. sur les collines de Chantelle et de Charroux. Bellenaves. On passe entre Naves à dr. et Charroux, à g. Saint-Bonnet-de-Rochefort. La voie franchit la profonde vallée de la Sioule sur le haut viaduc de Rouzat et court ensuite quelque temps à une grande hauteur au-dessus de la rive dr. de la rivière, en laissant à dr. perché à 458 m Bègues. Après trois tunnels et un viaduc jeté sur un ravin latéral, on traverse à Mazerier, l'arête étroite qui sépare la vallée de la Sioule de la vallée de l'Andelot et de la Limagne ; belle vue à l'E. La voie descend rapidement et contourne Gannat au N. et à l'E. Gannat.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Ligne Limoges - Saint-Germain-des-fossés, plans, profils, rapports. 1858-1923.

    Archives départementales du Puy-de-Dôme : S 5970
  • Fonds d'archives concernant différentes sections de la ligne Gannat - Commentry.

    Archives départementales de l'Allier : 5S 1072
Bibliographie
  • MARREY, Bernard. Les ponts modernes. XXe siècle. Paris : Picard, 1995, t. II, p. 212.

    Bibliothèque Clermont Université : 30385
© Région Auvergne - Inventaire général du Patrimoine culturel - Ceroni Brigitte - Renault-Jouseau Delphine - Durin-Tercelin Maryse - Renaud-Morand Bénédicte
Renaud-Morand Bénédicte

Chercheure à l'Inventaire général du patrimoine culturel d'Auvergne-Rhône-Alpes.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.