Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, dite chalet de Solms

Dossier IA73001459 inclus dans Avenue Marie-de-Solms réalisé en 2006

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Voir

AppellationsChalet de Solms
Parties constituantes non étudiéesparc
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonQuartier de la gare
AdresseCommune : Aix-les-Bains
Lieu-dit : Quartier de la gare
Adresse : avenue
Marie-de-Solms
Cadastre : 1728 534 p. ; 1879 D 418 ; 2004 CE 276

Le chalet de Solms a été construit à partir de 1853, à l'initiative d'Alexis de Pomereu pour Marie de Solms, qui venait d´être exilée hors de France par Napoléon III. Celle-ci raconte dans un article paru, en 1890, dans Les Matinées espagnoles, qu´elle fit elle-même les plans du chalet oubliant d´y placer une cuisine. Alexandre Dumas, alors en villégiature à Aix, aurait été obligé d'aménager un équipement de fortune pour régaler les invités. Le parc arboré était doté d´un très beau bassin d´agrément. Marie de Solms, souvent entourée d´autres exilés, habita le chalet de 1853 à 1863. Après son remariage avec le Comte Ratazzi, ministre de Cavour, elle s´installa à Turin et ne vint plus à Aix que pour des vacances. En 1877, elle se maria une troisième fois avec un noble espagnol, Don Luis de Rute. Ses séjours à Aix devinrent alors sporadiques. Elle vendit le chalet, en 1894, à Marius Sammarcelli, propriétaire du casino de la Villa des Fleurs, qui le céda peu après à Gabriel Cogery, restaurateur à Aix-les-bains. Ces deux propriétaires ne l´entretinrent pas et le chalet était en ruine en 1900, le cadastre le considérant d'ailleurs comme démoli. Il fut alors racheté par Pauline Mac Kinley, de New York (vente du notaire Lecomte du 22 février 1900), qui le fit restaurer. Celle-ci le revendit, dans les années 20, à un anglais, M. Hodges, qui lui-même le céda à un médecin aixois, Louis Antonin Rey. C´est ce dernier qui modifia le chalet en 1932, avec l'adjonction d'un avant-corps sur la façade ouest. Parallèlement, le terrain a été amputé progressivement de toutes parts pour la construction d'immeubles et le parc n´est plus aujourd'hui qu´un jardin entourant le chalet. La villa a de nouveau changé de propriétaire en 2007 ; elle fait actuellement l´objet de travaux pour l'ajout d'une véranda devant la façade occidentale. Un permis a également été déposé pour creuser une piscine dans le jardin.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Dates1853, daté par source
1932
Auteur(s)Personnalité : Marie de Solms destinataire

La villa est implantée au centre d'un vaste jardin clos, longé à l'est et à l'ouest par une rue. Elle comporte deux corps de bâtiment à un étage carré chacun. Seul le corps principal, de plan rectangulaire, compte un étage de comble éclairé par des lucarnes sur le pan. Il est couvert d'un toit à croupes, largement débordant, formant auvent au-dessus d'un balcon régnant sur toute la périphérie du corps. Ce balcon en ciment, au garde-corps en ciment moulé imitant des branches écotées, est supporté par des poteaux montant de fond depuis le sol et supportant l'avant-toit. Un corps plus étroit, lui aussi couvert d'un toit à croupe, s'adosse à la façade occidentale. De plan proche du carré, il abrite la cage d'escalier qui prend le jour en façade par des fenêtres étagées. Il a été récemment modifiée pour la création d'une véranda devant le rez-de-chaussée.

Murspierre
enduit
Toittuile plate
Plansplan massé
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
croupe
Escaliers
Typologiesvillégiature

F-EBE-Collectifs-Aix-les-Bains

Positionsur cour
Mitoyennon
Alignementnon
Nombre de façades sur rue2
Nombre de corps de bâtiments2
Type de clôturemuret surmonté d'une grille
Villégiaturenon
Situation de la porte d'entréedécentrée
Nombre d'étages1
Entresolnon
Nombre de travées4
Balconnon
Balcon filantoui
Loggianon
Balcon-loggianon
Décrochement de façadeoui
Matériaux du gros-oeuvrepierre
Matériaux des garde-corpsbois
Forme du toittoit à 2 versants
Liaison mur-toitavant-toit fermé
Courcour et jardin
Puits de lumièrenon
Sasnon
Garagenon
Décor de façaderecherché
Nombre d'escaliers1
Escalier 1: emplacementdans-oeuvre
Escalier 1: situationà l'arrière
Escalier 1: cage ouverteouverte
Escalier 1: nombre de volées par étage1
Escalier 1: 1ère volée décaléenon
Escalier 1: tour d'escaliernon
Escalier 1: nombre de noyaux0
Escalier 1: matériauxbois
Escalier 2: nombre de volées par étage0
Escalier 2: 1ère volée décaléenon
Escalier 2: tour d'escaliernon
Escalier 2: nombre de noyaux0
Escalier en pendantnon
Immeuble faisant parti d'un ensemblenon
Cour communenon
Entrée communenon
Escalier communnon
Façades en rapportnon
Traboulenon
Distribution des logementspar palier de l’escalier
Datation principale3e quart 19e siècle
Datation secondaire2e quart 20e siècle
Datation tertiaire1er quart 21e siècle
Modifications 1agrandissement
Modifications 2agrandissement

PLU 2007 : étoile pleine (bâti intéressant : démolition soumise à permis de démolir, mais seule la démolition partielle est envisageable)

Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • ANNEXE 1

    Liste des propriétaires

    1853 : Pomereu Alexis de

    1870 : Solms Alexis de

    1884 : Rute (de) Marie, née Bonaparte Wyse

    1894 : Sammarcelli Marius à Paris, Laurent Antoine et Cogery Adolphe, restaurateur à Nice

    1895 : Cogery Gabriel, restaurateur à Aix

    1900 : Chapin Pauline, épouse Mac-Kinley, de New-York

    1920 vers : Hodges, d'Angleterre

    1932 avant : Rey Louis-Antonin, médecin

  • ANNEXE 2

    Propriétés du comte de Pomereu

    Entre 1852 et 1859, le comte de Pomereu fit l'acquisition de terrains non bâtis qui s'étendaient de l´avenue de Tresserve, au sud, à l´avenue Victoria, au nord, du boulevard Wilson, à l´ouest, à la rue Alfred Garrod, à l´est. Sur ces terrains furent construits : le chalet de Marie de Solms, une seconde maison au nord, la villa de la Sapinière, ou villa Pomereu, le long de l´avenue de Tresserve, un théâtre le long de l´actuel boulevard Wilson et différentes dépendances.

    Le comte de Pomereu mourût en 1870 et laissa ses propriétés à Alexis de Solms, fils de Marie, mais aussi probablement le sien. La princesse gardait l´usufruit de la propriété. Plusieurs transactions consistant en divers échanges de terrains avec son fils eurent alors lieux.

    Une grande partie des terrains fut transférée à une société immobilière et vendus en lots entre 1880 et 1890 pour payer les dettes de Marie de Solms. On y construisit notamment l´hôtel International et les maisons de l´avenue Marie. Quant à l´avenue aménagée pour desservir le lotissement, elle fut cédée à la ville en 1892.

  • ANNEXE 3

    Acte de vente par Mme de Rute à Mrs Sammarcelli, Laurent et Cogery, 9 juin 1894. Extrait. (AP Michelez)

    Désignation : un Parc, planté d´arbres d´agrément, d´une contenance de quatre mille cinq cent quatre vingt cinq mètres environ, clos du côté nord avenue de la gare d´un petit mur et d´une grille en fer et fonte avec portail sur l´avenue. S´y trouve un chalet et quelques dépendances bâties, le terrain touche à l´est la rue Alfred Garrod autrefois dénommée Avenue Vornoux, du midi les terrains du Cercle d´Aix et ceux de la Société des villes d´eaux, à l´ouest l´avenue Marie, la villa de M. Viennet, loueur de pianos, l´immeuble Dagand, celui de Chiron et le restaurant du Helder, et du nord l´avenue de la Gare.

    Et un autre terrain, d´une contenance de sept cent quatre vint dix neuf mètres environ, cultivé, clos par treillage de bois et fil de fer dit barrière de chemin de fer, touchant du nord le terrain de Bernascon autrefois à M. le comte Alexis de Solms, de l´est un jardin clos de murs, du midi les terrains de la société des Villes d´Eaux, de l´ouest la rue Alfred Garrod sur laquelle ce terrain est en façade.

  • ANNEXE 4

    Extrait d´une lettre de Marie de Rute (Marie de Solms) à sa fille Isabelle de Villanova, Aix, 1890. (Lettre parue dans Les Matinées Espagnoles et reprise par le journal l´Avenir d´Aix-les Bains du 25 juin 1890)

    Ta maman était une sorte de marquise de Carabas. Presque tout Aix lui appartenait, c'est-à-dire l´embryon d´Aix. La vogue ne s´était pas encore abattue sur ce coin de la Savoie, et quand j´y fis construire mes chalets il s´en fallut de peu qu´on ne les prît pour les sept châteaux du roi de Bohême. J´en fus l´architecte. Une seule chose me préoccupait : voir de mes yeux de myope, de tous les côtés à la fois, la montagne, la plaine, le ciel. Aussi, mon atelier fût-il simplement un prétexte à portes et à fenêtres. A peine un pan de mur pour soutenir une esquisse, un plâtre, une enluminure.

    -Il fera très froid ici l´hiver me disait-on.

    -Je m´envelopperai de fourrures.

    -C´est ouvert à tous les vents, point joli à l'oeil

    -Qu´à cela ne tienne ! On fera courir, tout autour de la maison, un balcon rustique, formé d´arbres reliés solidement entre eux. Puis le lierre, les lianes, les clématites et les chèvrefeuilles jetteront leurs fleurs et leurs verdures entre les curieux et moi.

    Ce qui fut fait, tant et si bien, que, plus tard, bien plus tard, le chalet, à la légère, était solidifié par un véritable rempart de lierre, nid à couleuvres énormes, devenues mes amies, à force de vivre sous mon toit.

    Ton père et moi nous emplîmes les chalets de meubles rococos, de tentures pâles, qui eussent fait la joie d´un antiquaire et qui firent oublier à Alexandre Dumas une déception. Il s´était fait une sorte de cuisine extravagante, aux dépens du salon, car j´avais dirigé les travaux de construction en architecte par trop fantaisiste. J´avais pensé aux détails agréables, mais j´avais un peu négligé le côté utile. Quand ce fut fini on chercha vainement la cuisine. Je l´avais oubliée.

  • ANNEXE 5

    Lettre de réclamation de Charles Rouyer à son excellence le ministre de la justice, 2 juillet 1867. Extrait. (AN. BB 30 456. Dossier n° 15)

    Le tapissier Charles Rouyer, de Lyon, réclame auprès du ministre de la justice français, le paiement par Mme Rattazzi, des travaux qu´il a effectué en août 1863 au Chalet pour refaire la chambre de Mme de Solms.

    Ces travaux comprennent la réparation d´une chambre à coucher tendue en mousseline sur transparent rose, les sièges et lit capitonnés.

    Déboursé :

    211 m. de lustrine rose

    8 m. velours coton rose

    15 m. bourrelets

    63.60 m. mousseline unie

    20 m. gaufrage blanc

  • ANNEXE 6

    Descriptif de la villa (Dans : [Album de villas à louer, à vendre] / Agence générale de location d'Aix-les-Bains, Michel Mermoz, puis agence Kaola, 1898 [à partir de])

    N° 192. Villa avenue de Tresserve

    Rez-de-chaussée : 1 cuisine, 1 salle à manger, 1 salon, 1 salle de bains, 1 chambre à coucher.

    1er étage : 3 chambres à coucher, 2 cabinets de toilette, 1 salon, véranda.

    2e étage : 2 chambres de domestiques.

    Jardin.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AN. BB 30 456. Dossier n° 15. Lettre de réclamation de Charles Rouyer à son excellence le ministre de la justice, 2 juillet 1867

  • AD Savoie : 6E14822. Minute maître Lecomte. Vente Cogery / Mac Kinley, 21 février 1900.

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 245, n° 804. Autorisation de bâtir accordée à l´entreprise Boschetto pour le compte du Docteur Rey, pour construire une addition à la villa Ratazzi, avenue Marie, 4 mars 1932

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 245, n° 835. Autorisation de voirie accordée à l´entreprise Boschetto pour le compte du Docteur Rey, pour faire procéder aux travaux de construction d´une entrée charretière, pour la propriété de Monsieur le Docteur Rey, avenue Marie, 8 avril 1932

  • AMH Lyon. Aix-les-Bains (Savoie), Inventaire des Monuments. Dossiers de recensement établis par J.-F. Esnault, 1983

    dossier n° 11
  • AP Michelez. Acte de vente par Mme de Rute à Mrs Sammarcelli, Laurent et Cogery, 9 juin 1894

Documents figurés
  • Plan topographique de la ville d´Aix-les-Bains, levé et dressé sous l´administration de M. Mottet / L. Meteau et fils. Aix-les-Bains, 1885. 1 plan : encre et coul. Ech. 1 : 2000 ; 60 x 87 cm (AC Aix-les-Bains : 13 Fi 13)

    AC Aix-les-Bains : 13 Fi 13
  • [Ancienne propriété de Solms, rue Garrod-avenue Marie. Métré préparatoire à la vente du Parc Rattazzi] / S.n. Aix-les-Bains, [1894]. Ech. 1 : 1000. 1 plan : calque ; 25 x 47 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 10. Terrain Martin Franklin)

  • [Plan de masse de la propriété Cogery-Fouquet vendue à Mme Mac Kinley] / Jules Pin, architecte. Aix-les-Bains, 1900. 1 plan, coul. ; 18 x 25 cm. (AD Savoie : 6E14822. Minute maître Lecomte, 21 février 1900)

  • Monsieur le Dr Rey, villa Ratazzi, projet de restauration. Façade à l´Ouest, coupe / C. Boschetto, (entrepreneur). Aix-les-Bains, [1932]. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 38 x 87 cm, (AC Aix-les-Bains. 1 O 245, n° 804)

  • Monsieur le Dr Rey, villa Ratazzi, projet de restauration. Rez-de-terre, étage / C. Boschetto, (entrepreneur). Aix-les-Bains, [1932]. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 38 x 84 cm, (AC Aix-les-Bains. 1 O 245, n° 804)

  • Rénovation d´une maison, 297 avenue Marie de Solms. M. et Mme Durup de Baleine. Etat des lieux, plan de masse / Richard Levet et Alain Recordon, (architectes). Villa La Grand, décembre 2007. Ech. 1 : 250. 1 tirage de plan ; 30 x 42 cm (AC Aix-les-Bains. PC 08C1023)

  • Rénovation d´une maison, 297 avenue Marie de Solms. M et Mme Durup de Baleine. Etat des lieux, façade nord / Richard Levet et Alain Recordon, (architectes). Villa La Grand, décembre 2007. Ech. 1 : 100. 1 tirage de plan ; 30 x 42 cm (AC Aix-les-Bains. PC 08C1023)

  • Rénovation d´une maison, 297 avenue Marie de Solms. M et Mme Durup de Baleine. Etat des lieux, façade est / Richard Levet et Alain Recordon, (architectes). Villa La Grand, décembre 2007. Ech. 1 : 100. 1 tirage de plan ; 30 x 42 cm (AC Aix-les-Bains. PC 08C1023)

  • Rénovation d´une maison, 297 avenue Marie de Solms. M et Mme Durup de Baleine. Etat des lieux, façade ouest / Richard Levet et Alain Recordon, (architectes). Villa La Grand, décembre 2007. Ech. 1 : 100. 1 tirage de plan ; 30 x 42 cm (AC Aix-les-Bains. PC 08C1023)

  • Rénovation d´une maison, 297 avenue Marie de Solms. M et Mme Durup de Baleine. Etat des lieux, façade sud / Richard Levet et Alain Recordon, (architectes). Villa La Grand, décembre 2007. Ech. 1 : 100. 1 tirage de plan ; 30 x 42 cm (AC Aix-les-Bains. PC 08C1023)

  • Rénovation d´une maison, 297 avenue Marie de Solms. M et Mme Durup de Baleine. Etat des lieux, annexes façades / Richard Levet et Alain Recordon, (architectes). Villa La Grand, décembre 2007. Ech. 1 : 100. 1 tirage de plan ; 30 x 42 cm (AC Aix-les-Bains. PC 08C1023)

  • Rénovation d´une maison, 297 avenue Marie de Solms. M et Mme Durup de Baleine. Projet. Façade sud / Richard Levet et Alain Recordon, (architectes). Villa La Grand, décembre 2007. Ech. 1 : 100. 1 tirage de plan ; 30 x 42 cm (AC Aix-les-Bains. PC 08C1023)

  • Rénovation d´une maison, 297 avenue Marie de Solms. M et Mme Durup de Baleine. projet, Coupe A / Richard Levet et Alain Recordon, (architectes). Villa La Grand, décembre 2007. Ech. 1 : 100. 1 tirage de plan ; 30 x 42 cm (AC Aix-les-Bains. PC 08C1023)

  • Le chalet de Solms / [Marie de Solms]. Turin : lith. Doyen frères, [185?]. 1 est. (lithographie) ; 15 x 25 cm (AC Aix-les-Bains, LDC15)

  • [Le chalet de Solms, façade ouest après adjonction de lucarnes] / S.n. Aix-les-Bains, [fin XIXe siècle]. 1 photogr. : n. et b. ; 8 x 7 cm. (AC Aix-les-Bains : 11 Fi 1309)

  • [Chalet de Solms vers 1930] / anonyme. Aix-les-Bains, [S.d.]. 1 photogr. ; 13 x 18 cm (AC Aix-les-Bains : 12Fi 4/79)

  • [Portrait de Marie de Solms] / Franck. Paris, 1863. 1 photogr. ; 5.5 x 9 cm Dans : Mme Urbain Ratazzi. Mademoiselle Million. Paris : E. Dentu, 1863. (AC Aix-les-Bains. A 2908)

Bibliographie
  • ESNAULT, Jean-François. Aix-les-Bains ou la mémoire des pierres. Paris : 1982. 250 p. multigr. : ill. ; 29,5 cm

    p. 150-152
  • FOUQUE, Corinne. Marie Laetitia Studolmine de Solms, Ratazzi de Rute, née Bonaparte Wyse. Arts et mémoire, juin 1999, n° 13

    p 32-47
  • RUTE, Marie de. A madame Isabelle de Villanova. L´Avenir d´Aix-les-Bains, 25 juin 1890, n° 2864

    p.1
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville d'Aix-les-Bains © Ville d'Aix-les-Bains - Jazé-Charvolin Marie-Reine - Lagrange Joël