Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison dite chalet First

Dossier IA74000811 inclus dans Secteur urbain concerté : quartier les Dromonts réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationschalet First
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonAvoriaz - Biot (le)
AdresseCommune : Morzine
Lieu-dit : les Dromonts
Adresse : chemin des
Ardoisières
Cadastre : 2006 O1 151

Le chalet First est le premier chalet construit dans la station (lot n°42 du lotissement, 588 m2 de terrain, 130 m2 de plancher) pour Monsieur Hubert Gillier résidant à Troyes. Il est édifié le long du chemin des Ardoisières, sur le rebord abrupt du talus de la butte des Dromonts, offrant une vue exceptionnelle en direction du sud et de l'ouest. La conception est due à l'équipe d'architectes de l'Atelier d'Architecture d'Avoriaz.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1966, daté par source
Auteur(s)Auteur : Atelier d'Architecture d'Avoriaz agence d'architecture attribution par source
Personnalité : Gillier Hubert commanditaire

Avec une toiture à double versant pentu, la volumétrie du chalet propose une expression plus courante que le « chalet champignon ». Néanmoins, le plan se décompose en deux parties disposées de part et d'autre d'un élément central rectangulaire abritant les circulations et les sanitaires. Deux ailes, disposées en éventail (angle de 45°) avec une orientation sud-est et une autre sud-ouest, abritent respectivement d'un côté le séjour prolongé par une terrasse et de l'autre la cuisine et le coin repas. Au niveau inférieur, trois chambres et sous la toiture (niveau « grenier ») deux chambres. Le dispositif d'entrée (escalier extérieur, porche, sas, hall) est placé à l'amont et donne accès directement par deux escaliers, l'un montant au séjour, l'autre descendant aux chambres. La construction est en maçonnerie de béton armé recouverte de tuiles de bois. La charpente est composée de pannes reposant directement sur les murs de refends et les murs pignons. Les deux versants de toiture sont dissymétriques avec à l'aval, côté de la vue, une pente plus faible qu'a l'amont, côté du chemin. La toiture, enveloppant ainsi plusieurs niveaux, s'apparente à une « façade toiture » comparable aux principes appliqués à la résidence les Mélèzes. Une toiture à un seul pan, réalisée après coup, protège l'escalier extérieur, agrandissant ainsi le porche.

Mursessentage de bardeaux
bossage
Toitbois en couverture
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, étage de comble
Couverturestoit à deux pans
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour en maçonnerie
Typologieschalet champignon polygonal, chalet individuel
Statut de la propriétépropriété privée
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ecole d'architecture de Grenoble © Ecole d'architecture de Grenoble - Lyon-Caen Jean-François - Salomon-Pelen Catherine