Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Voir

AppellationsVilla Bagatelle
Parties constituantes non étudiéesgalerie d'art
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonSaint Pol-Biollay
AdresseCommune : Aix-les-Bains
Lieu-dit : Saint Pol-Biollay
Adresse : 10 rue
Georges Ier
Cadastre : 1879 D 1231-1233 ; 1973 BZ 8-9 ; 2006 BZ 443

Cette villa fut édifiée entre 1901 et 1903, par l'architecte de Chambéry, Arthur Bertin, pour le docteur Henri Voisin. Les travaux furent réalisés par l´entreprise Bonna et le jardin fut aménagé par l'horticulteur Martin. Arthur Bertin est l'auteur de l´église Notre-Dame d'Aix-les-Bains. C'est sans doute lui qui fit appel au maître-verrier lyonnais, Lucien Bégule, pour la création des vitraux qui ornent la cage d'escalier de la villa ; il avait, en effet, déja travaillé avec cet artiste pour les verrières du choeur de l'église Notre-Dame. Le petit pavillon de garde, construit en 1912 sur le haut de la parcelle, a été vendu en 2007 avec le terrain alentour. Auparavant, la propriété avait été amputée d'une partie de son jardin pour la construction d'un immeuble, à l'est, et d'un bâtiment destiné à abriter des cabinets médicaux, au nord. Cette annexe, édifiée en 1957 pour le propriétaire de la villa, est aujourd'hui cadastrée séparément de la maison dont le rez-de-chaussée accueille une galerie d´art contemporain. A l'origine, le premier niveau du corps latéral gauche abritait une remise et une écurie ; seules subsistent, en façade, les portes correspondant à cette ancienne affectation. De même, la distribution intérieure a été modifiée, notamment avec la suppression de la cuisine au premier étage de soubassement et du monte-plats au deuxième.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1901, daté par source
Auteur(s)Auteur : Bertin Théophile Arthur
Théophile Arthur Bertin (1859 - 1937

Nantes, 1859 - Chambéry, 1937.

Architecte attaché aux thermes nationaux d'Aix-les-Bains après la démission de l'architecte Joseph Revel en 1893.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : Bonna Paul entrepreneur attribution par source
Auteur : Bégule Lucien maître verrier attribution par source

La villa est implantée dans la partie inférieure d'un terrain en forte pente d'est en ouest qui a été creusé pour adosser la construction au rocher, d'où la présence de deux étages de soubassement. Une galerie de dégagement isole les murs nord et est du rocher ; à l'intérieur de ce dégagement aveugle, une citerne recueille les eaux de ruissellement et alimente deux fontaines extérieures situées respectivement au nord-est, dans la courette, et au sud-est. Le jardin paysagé est aménagé en terrasses. Le rez-de-chaussée surélevé ouvre à l'arrière sur ce jardin par l'intermédiaire d'un petit perron tandis que le second étage de soubassement ouvre de plein pied, au nord, sur une terrasse. La maison, orientée à l'ouest, compte deux corps de bâtiment de même hauteur disposés selon un plan en L. Dans l'angle, à l'arrière, une tour polygonale demi-hors-oeuvre s'élève sur la hauteur du bâtiment. Elle donne sur une courette encaissée, fermée côté est par un corps de bâtiment à un seul niveau formant retour d'équerre sur la façade nord du corps principal et couvert en terrasse. Sur le côté sud, une cour anglaise dégage la façade ; elle communique avec la cour antérieure séparée de la rue par un muret surmonté d'une grille ; deux portails en fer forgé interrompent la clôture. Le corps de bâtiment principal, au sud, se prolonge vers l'ouest par une avancée polygonale supportée, devant l'entrée principale, sur la hauteur du premier niveau, par des colonnes à châpiteaux feuillagés délimitant un porche. A l'intérieur, un escalier en chêne, tournant à retours avec jour, à une seule volée, dessert tous les étages. La cage d'escalier ouverte, disposée en biais par rapport au vestibule, se prolonge dans la tour polygonale aux baies garnies de vitraux. La distribution intérieure s'organise autour des paliers. Le premier étage de soubassement abrite, dans le corps de bâtiment sud, le vestibule, l'office et la cuisine aujourd'hui transformés en bureaux, et, dans le corps de bâtiment nord, une salle d'exposition qui a pris la place de la remise et de l'écurie d'origine. Le deuxième étage de soubassement est réservé aux pièces de réception avec salle à manger et office, grand et petit salons, cabinet de travail et cabinet médical, aujourd'hui transformé. Le rez-de-chaussée surélevé et l'étage de comble en surcroît sont occupés par des chambres et salles de bain. Une échelle de meunier conduit, à partir du couloir de l'étage de comble, à un comble perdu. La construction en pierre, avec parements en moyen appareil régulier plein-sur-joint, s'anime de bossages rustiques sur la hauteur du premier niveau. Sur toutes les élévations, des bandeaux moulurés ou sculptés soulignent les différents niveaux ; des arcs de décharge décorés au-dessus des baies et, au nord et au sud, des cartouches avec monogramme ornent ces façades. A l'intérieur, outre les vitraux de la cage d'escalier, le décor consiste essentiellement en corniche et plafonds stuqués. Dans le hall, subsistent des vestiges de frises peintes et certaines chambres de l'étage de comble ont conservé leurs papiers peints d'origine. BAGATELLE

Murscalcaire
moyen appareil
Toitardoise
Plansplan régulier en L
Étages2 étages de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit en pavillon
flèche polygonale
demi-croupe
croupe
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour en charpente
escalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
escalier isolé : escalier droit en maçonnerie
Techniquesmaçonnerie
ferronnerie
vitrail
décor stuqué
Précision représentations

Pilastres et colonnes à chapiteaux feuillagés dans le porche ; cabochons carrés et frise de postes sur les façades ; frise de carrés concentriques sous la toiture ; cartouches avec monogrammes sur les façades nord et sud ; frises en stuc, à décor de feuilles d'eau, couronnant les murs de la cage d'escalier ; verrières à décor de tournesol sur le premier palier de la cage d'escalier, et à décor de paysages avec lac et voilier, orangers et citronniers

PLU 2007 : étoile pleine (bâti intéressant : démolition soumise à permis de démolir, mais seule la démolition partielle est envisageable) Inscription gravée sur les deux piliers du portail principal.

Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • ANNEXE 1

    Liste des propriétaires

    1901 : Gallet Charles Edmond, industriel à Paris

    1922 : Dr Henri Voisin

    1944 : Dr Paoli Charles, chirurgien-dentiste

    1980 : Dr Deslous Paoli

    2006 : Weiss Dominique

  • ANNEXE 2

    Mémoire des travaux exécutés pour le compte de Mr le Docteur Voisin, par Bonna Frères, entrepreneurs, 1901-1904 (Mémoires 1 à 4 et 6 à 8, dressée par l'architecte A. Bertin, 31 décembre 1901-1er mars 1904. AP Weiss)

    Maçonnerie

    -Déblais de terre : 577,329 m3

    -Déblais de rocher : 1232,812 m3

    -Maçonnerie en moellons de pierre dure et mortier de chaux lourde : fondations, galerie souterraine, mur de clôture devant la villa

    -Pierre dure d'Antoger pour moellons en remplissages entre les assises de taille : façade principale, façade midi, mur escalier, courette

    -Pierre dure de Villebois : colonnes rondes du porche avec base et châpiteau, bassins circulaires des fontaines sud et nord-est

    -Pierre de taille dure de Villebois taillée à la fine pointe à parements unis avec chanfreins, entailles, feuillures, etc..., et sans moulure : soubassement façade principale, façade est, cour (bâtiment, mur de courette portant balustrade en pierre, niche), socle de la grande niche au sud-est

    -Pierre de taille dure de Villebois taillée à la boucharde de cent dents avec refends rectangulaires, chanfreins, glacis, ressauts, pilastres, feuillures, fortes entailles, etc..., sans moulure sur la hauteur de l'étage en sous-sol : pilastres du porche, façade principale, façade sud, assises au-dessus du soubassement dans la cour, muret entre le porche et le vestibule (3 arcs)

    -Béton armé, brevet Coularon : poutraison sur 1er et 2e niveau

    -Pierre blanche des Estaillades ravalée : cage d'escalier, fenêtres de la cage d'escalier et des quatre élévations, cordon au niveau des appuis, arcs de décharge, lucarnes sud et ouest, balustrade, cabochons, frise supérieure

    -Pierre de taille dure de Villebois à la fine boucharde : corbeaux, cordon sous balustrade, meneaux, perron postérieur, consoles de balcon, niches

    -Marbre blanc d'Echaillon : une marche (Mr Bazin, marbrier)

    -Marbre bleu Turquin : 6 panneaux verticaux et 3 horizontaux pour remplissage des tôles ajourées du porche

    -Granit d'Epierre : pavage de l'écurie

    - Asphalte : pavés de la cour, côté sud et ouest, et passage sous porche

    Charpente

    -Sapin pour charpente de la toiture, sommiers et solives de planchers, plancher du comble, lucarnes (sauf sud et ouest en pierre)

    -Chêne sur lambourdage châtaignier pour parquets à bâtons rompus du 2e niveau (salle à manger, petit salon, grand salon, cabinet de travail, dégagement et vestibule) et du 3e niveau (couloir, dégagement et vestibule, chambres)

    -Chêne de Hongrie : grand escalier

    -Pitchpin sur lambourdage sapin pour parquets à pont de navire : étage de comble

    Couverture

    -Ardoise d'Angers posées à crochets : toiture, porche, lucarnes, arêtiers

    Serrurerie (travaux exécutés par Mr Fontana)

    -Poutres en tôles et cornières pour le porche

    -Fers I.P.N. pour couvrement du porche, linteaux de portes intérieures, baies du local du jardinier et couverture du souterrain

    -Barreaux ronds pour rampe d'escalier de l'étage de comble et clôture du terrain à l'arrière avec portail

    Plâtrerie

    -Plâtre : corniches poussées au calibre (couloirs, chambres, salles d'eau), plafonds sur hourdis en béton armé (2e niveau) ou sur liteaux (3e niveau)

    -Staff : corniches du vestibule, cage d'escalier, salons, salle à manger (dans le salon du 2e niveau, frises ornementée en carton-pierre)

    -Ciment artificiel : moulage pour plafond orné entre fers I sous le porche

    Sculpture

    -Pierre dure : 2 châpiteaux du porche

    -Pierre blanche : 168 motifs chiens courants (postes), 26 motifs sous balcons, 2 cartouches

    Céramique et mosaïque

    -Poterie émaillée pour frise décorative sur le pourtour du porche

    -Mosaïque vénitienne marbre 1/2 gros et 1/2 fin fond blanc, avec encadrement et filet : au 1er niveau, trottoir extérieur du porche, seuil, office, cuisine, cabinet d'aisances sous le grand escalier

    -Mosaïque vénitienne marbre 1/2 gros et 1/2 fin fond blanc, frise rouge avec filet jaune et semis de pierres vertes et rouges : au 2e niveau, office, salle d'examen, cabinet d'aisances, passage et embrasure, au 3e niveau, vestibule, passage, embrasures, salle de bain, cabinet d'aisances

    -Mosaïque romaine avec frise postes, fond jaune et semis de fleurons avec angles (Mr Avon) : au 1er niveau, hall, cage d'escalier, embrasure

    Peinture

    -Peinture à l'huile, fond brun rouge laqué mat, pochée à la brosse : cage grand escalier

    -Frise décorative à plusieurs tons : id.

    Rocaille

    -Rocaille massive pour soutènement et simuler noeud de rocher : jardin

    -Escalier rustique avec limon rocailleux de 18 marches : jardin

  • ANNEXE 3

    Installations et travaux divers (Récapitulation générale des Mémoires, dressée par l'architecte A. Bertin, 5 mai 1904. AP Weiss)

    Crépeaux à Soissons : escalier en bois ouvré

    Bazin, marbrier : cheminées

    Bouchayer à Viallet : fourneau de cuisine

    Martin, horticulteur : plantations

    Bégule : vitraux

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Aix-les-Bains : 1 O 200, n° 94. Autorisations de voirie. Autorisation demandée par l´entreprise Bonna frères pour construire une maison pour le Dr Voisin, ancienne rue Haldiman , 17 août 1910

  • AC Aix-les-Bains : 1 O 200, n° 68. Autorisations de voirie. Autorisation demandée par M. Gallet, pour construire un pavillon de garde à l´intérieur de sa propriété, rue Georges Ier , 13 septembre 1912

  • AC Aix-les-Bains. 184 W 43, n° 1216. Permis de construire demandé par le Dr Paoli pour la création d´une annexe à sa villa, 24 août 1956

  • AMH Lyon. Aix-les-Bains (Savoie), Inventaire des Monuments. Dossiers de recensement établis par J.-F. Esnault, 1983

    dossier n° 18
  • AP Weiss. Bonna Frères. Construction de la villa de M. le Dr Voisin, 1901-1904

Documents figurés
  • Propriété de Mr le Dr Voisin à Aix-les-Bains. Plan général / Bonna Frères. Aix-les-Bains, [1901]. Ech. 1 : 100. 1 plan : calque ; 33 x 43 cm (AC Aix-les-Bains : 1 O 200, n° 94)

  • Appartement du docteur Deslous Paoli. Aménagement d´un salon au 1er étage. Aix-les-Bains, 29 janvier 1957. Ech. 1 : 20. 1 plan : calque ; 40 x 70 cm. (AP Weiss)

  • Appartement du docteur Deslous Paoli. Aménagement cuisine, wc, toilette au 1er étage. Aix-les-Bains, 24 février 1958. Ech. 1 : 20. 1 tirage de plan ; 50 x 50 cm. (AP Weiss)

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville d'Aix-les-Bains © Ville d'Aix-les-Bains - Jazé-Charvolin Marie-Reine - Lagrange Joël - Gaitaz Amandine