Logo ={0} - Retour à l'accueil
Château de la Bastie d'Urfé

Portail de la chapelle

Dossier IM42000772 réalisé en 2000

Fiche

Dénominationsportail
Aire d'étude et cantonBoën - Sail-sous-Couzan
AdresseCommune : Saint-Étienne-le-Molard
Lieu-dit : la Bastie d'Urfé
Emplacement dans l'édificechâteau

Le décor sculpté du château a été exécuté par des ateliers différents, deux certainement, peut-être trois, pour le compte de Claude d'Urfé, propriétaire du château, dans le 3e quart du 16e siècle. La fenêtre et le portail de la chapelle sont particulièrement soignés et pourraient être l'oeuvre d'un troisième atelier, et avoir été exécutés en Italie. Ce portail a été mis en place après la réalisation de l'arcature du nymphée : les colonnes géminées de droite masquent deux niches.

Période(s)Principale : 2e quart 16e siècle
Auteur(s)Personnalité : Urfé, Claude d' commanditaire, propriétaire

Le portail est en calcaire coquillier gris, provenant peut-être des monts du Lyonnais. Il se compose de colonnettes corinthiennes géminées placées sur un haut stylobate, supportant un entablement et un fronton triangulaire ; l'ouverture est en plein-cintre.

Catégoriessculpture
Matériauxcalcaire, gris décor en bas-relief
Iconographieschapiteau corinthien
rai de coeur
feuilles
denticules
armoiries
Précision représentations

chapiteau corinthien ; rai de coeur ; feuilles ; denticules ; armoiries § La voussure de l'arc est ornée de frises de feuilles ou de rais de coeur stylisés. L'agrafe centrale en forme de console porte un écusson aux armes d'Urfé avec un collier de l'ordre de Saint-Michel. La ligne d'imposte est soulignée de denticules. La corniche et le fronton sont bordés de consoles et d'une frise rais de coeur.

Inscriptions & marquesinscription, gravé, partiellement illisible, latin
inscription, gravé, grec, latin, hébreu
Précision inscriptions

Une inscription en latin court sur la frise de la corniche : AMEN AMEN DICO VOBIS QUI NON INTRAT PER OSTIUM IN OVILE OVIUM SED ASCENDIT ALIUNDE ILLE FUR EST ET LATRO (En vérité, je vous le dit : celui qui n'entre pas dans la bergerie par la porte, mais pénêtre par une autre voie, est un voleur et un pillard ; Jn 10, 1). Une autre inscription, trilingue (grec, hébreu et latin) est gravée sur le fronton : IESUS NAZAREUS REX JUDAEORUM.

Statut de la propriétépropriété d'une association
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Bardisa Marie - Guibaud Caroline