Logo ={0} - Retour à l'accueil
Château de la Bastie d'Urfé

Tableaux en pendant des deux lunettes de la chapelle : les Israélites recueillant la manne, Moïse faisant jaillir l'eau du rocher

Dossier IM42000731 réalisé en 2000

Fiche

Dénominationstableau
Aire d'étude et cantonBoën - Sail-sous-Couzan
AdresseCommune : Saint-Étienne-le-Molard
Lieu-dit : la Bastie d'Urfé
Emplacement dans l'édificechapelle

Les tableaux ont été commandés par Claude d'Urfé durant son ambassade auprès du Saint Siège, à Rome, au peintre Gerolamo Siciolante, originaire de Sermoneta (près de Rome) ; ils étaient en cours de réalisation en 1549. Ils ont été vendus en 1874 par le banquier Verdolin, propriétaire de la Bastie, à l'antiquaire Derriaz à Lyon, et par lui au collectionneur Emile Peyre pour sa reconstitution parisienne de la chapelle à Paris. Lors de la dispersion de la collection Peyre en 1942, l'Union des Arts décoratifs fut légataire des tableaux (n° d'inventaire Pe 349 bis). En 1949, à la demande de la société savante la Diana, le Musée des Arts décoratifs mit ces oeuvres en dépôt à leur emplacement d'origine.

Période(s)Principale : 2e quart 16e siècle
Dates1549
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Sermoneta
Auteur(s)Auteur : Siciolante da Sermoneta Gerolamo peintre
Personnalité : Urfé Claude d' commanditaire, propriétaire

Ensemble de deux tableaux en pendant en forme de tympans semi-circulaire à l'intersection de la voûte et des murs ouest et est.

Catégoriespeinture
Structuressemi-circulaire
Matériauxtoile, support peinture à l'huile
Précision dimensions

h = 160 ; l = 440

Iconographiespluie de manne
Moïse faisant jaillir une source
paysage
Précision représentations

pluie de manne ; Moïse faisant jaillir une source ; paysage § Le tableau situé sur le mur ouest représente les Israélites recueillant la manne (Ex 16, 12-14). Celui situé en face représente Moïse frappant le rocher pour en faire jaillir une source (Ex 17, 5-6).

États conservationsagrandissement
Précision état de conservation

Les toiles ont été agrandies lors de leur mise en place (bandes de toiles peintes cousues sur les côtés et le haut) pour être adaptées à l'architecture. Les Israélites recueillant la manne a été restauré en 1999-2000.

Statut de la propriétépropriété d'un établissement public
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Bardisa Marie - Guibaud Caroline