Logo ={0} - Retour à l'accueil

Usine métallurgique Descours et Cabaud actuellement transports DRD, SLTL, SLSS

Dossier IA69000082 inclus dans Rue Clair-Tisseur réalisé en 2001

Fiche

AppellationsDescours et Cabaud
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication
Dénominationsusine métallurgique
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 7e
Lieu-dit : la Guillotière
Adresse : 120 grande rue de la, Guillotière , 5, 7 rue
Général-Pleissier
Cadastre : 1999 AK 1

Les Etablissements Descours et Cabaud (ancienne maison César Dufournel et fils fondée en 1782) sont localisés dès 1868 rue de Penthièves (devenue en 1914 rue du Général-Pleissier dans le second arrondissement de Lyon). Aujourd'hui, le siège social de cette entreprise est toujours localisé à cette adresse. Cette entreprise lyonnaise et familiale est le n° 1 français du négoce technique (négoce des métaux). Ils sont spécialisés dans la vente des produits métallurgiques et d'outillage. En 1879, une extension s'opère au 10, rue de Condé. En 1895, ils ouvrent un magasin 18, rue d'Enghien, et sont dépositaires des produits de la maison A. Piat de Paris. Après la Première Guerre mondiale cette société a acquis un vaste terrain à Vénissieux pour y construire une usine. En 1920, ils installent également une nouvelle usine Grande rue de la Guillotière, une demande de permis de construire pour le logement du concierge est effectuée par l'architecte, directeur des travaux de construction de la société Descours et Cabaud, L. Famin. Ce site comprend un nouveau département machine-outil, du petit outillage mécanique de précision, des fournitures d'usines et enfin du matériel pour entreprises. Dans le groupe des machines-outils, se classe aussi bien des machines pour travailler le fer et la tôle que celles relevant de l'industrie du bois. On y trouve également tout le matériel électrique courant : perceuses à main, électro-ventilateurs, ainsi que des appareils de levage. Ce département est également spécialisé dans les fournitures des petits et gros matériels intéressant les entrepreneurs de travaux publics et privés, et comprenant notamment la fonte ouvrée et émaillée, les matériels pour travaux hydrauliques, ponts et chaussées, mines, carrières, voieries, etc... La réception et l'expédition des marchandises s'effectuent rue Clair Tisseur. Cet établissement est inscrit sur la carte industrielle du Rhône de 1932. Le site est occupé aujourd'hui par la société de transport national DRD-SLTL-SLSS.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1920, daté par source
Auteur(s)Auteur : Famin L. architecte

Bâtiment de plan rectangulaire, situé à l'angle de la grande rue de la Guillotière, de la rue Rachais, de la rue Clair Tisseur

Mursciment
Toittuile plate mécanique, verre en couverture
Couverturesshed
toit à longs pans
États conservationsbon état

Zone UB dite zone centrale ordonnée : il s'agit d'une partie du tissu central de Lyon, caractérisé notamment par l'imbrication des fonctions, et situé en limite des quartiers historiques ou des centres secondaires. Le tissu est généralement organisé en ordre continu et à l'alignement des voies. Ce zonage concerne essentiellement la rive gauche du Rhône mais trouve également son application dans d'autres secteurs centraux bien ordonnés le long des voies.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • AM Lyon, 1097 WP 515. Fichiers sanitaires. Grande rue de la Guillotière 116-142. Demande de PC pour le logement du concierge, L. Famin architecte. 17 février 1920

Bibliographie
  • Indicateur lyonnais. 1871. AM Lyon (accès libre)

    p. 635
  • Indicateur lyonnais. 1879. AM Lyon (accès libre)

    p. 831
  • Indicateur lyonnais. 1882. AM Lyon (accès libre)

    p. 1610
  • Indicateur lyonnais. 1887. AM Lyon (accès libre)

    p. 1681
  • Indicateur Fournier. 1895. AM Lyon (accès libre)

    p. 1853
  • Indicateur Henry. 1917. AM Lyon (accès libre)

    p. 2160
  • ANGLERAUD, B., PELLISSIER, C. Les dynasties lyonnaises, des Morin-Pons aux Mérieux du XIXe siècle à nos jours. Ed. Perrin, 2003

    p. 10, 67 à 69, 148, 222, 280, 302, 749
  • CAYEZ, Pierre. Crises et croissance de l'industrie lyonnaise, 1850-1900. Paris, ed. du CNRS, 1980

    p. 317
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine