Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
  • Edifice artisanal, Maison Grosse et Gerlat, puis usine de fabrication de matériaux de construction, entreprise de travaux publics, Entreprise Léon Grosse et Cie, actuellement Entreprise générale Léon Grosse
    Edifice artisanal, Maison Grosse et Gerlat, puis usine de fabrication de matériaux de construction, entreprise de travaux publics, Entreprise Léon Grosse et Cie, actuellement Entreprise générale Léon Grosse Aix-les-Bains - Quartier de la gare - 10 boulevard de Russie 4 rue de l' Avenir - en ville - Cadastre : 1879 E 30 p, 32 p., 32 bis, 33 bis, 35-36 bis, 39 p.-41 bis, 47-48 p., 54 p. 2004 CE 208, 444, 446-448, AY 4, 9, 106, 120, 153-154
    Annexe :
    le siège de la direction 1965 : Clermont-Ferrand (fermée en 1986) et Lyon 1968 : Nice 1969 : Grenoble  : Clermont-Ferrand (réouverture) et Lille 1995 : Strasbourg 1997 : Aix-en-Provence 2001 : Rachat de -ferrand (agence de Clermont-Ferrand) Grasse (Entreprise Mauro) Grenoble (agence de Grenoble) Gueugnon (pré, champs, marais) 1881 : Massonat Auguste, fils de Hyacinthe (pré, champs, marais) 1898 : Tirassa , 47-47bis (ensemble Nord) avant 1863 : Perret Gaspard, fils de Jean-Baptiste 1863 : Vidal François 1863 : Perret Gaspard, fils de Jean-Baptiste 1863 : Vidal François, docteur (prés-marais) 1919 ANNEXE 2 Les raisons sociales et statuts juridiques de la société -1881 : Maison Grosse et Gerlat -1888 : Entreprise Grosse & Cie, société en commandite simple au capital de 80000F (associé principal  : Françoise Viennet puis Henry Viennet) -1917 : société en commandite simple au capital de 600000F (associé principal : Albert Chauvin) -17 avril 1920 : Entreprise Générale Industrielle, société anonyme au capital de
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Inventaire de la Ville d'Aix-les-Bains
    Appellations :
    Entreprise de travaux publics
    Illustration :
    Plan de situation IVR82_20117300401NUD Plan des terrains acquis et à acquérir de l'EGI IVR82_20117300305NUCB Plan de la forge et des écuries 1920-1930 IVR82_20117300301NUCB Plan de l'atelier mécanique 1920-1930 IVR82_20117300302NUCB Plan de la conciergerie 1920-1930 IVR82_20117300303NUCB Plan de situation des bureaux du secteur Sud-Est 1965 IVR82_20117300317NUCB Plan du rez-de-chaussée et 1er étage des bureaux du secteur Sud-Est IVR82_20117300318NUCB Plan aménagement de la cour est 1970 IVR82_20117300321NUCB Plan du rez-de-chaussée et 1er étage nouveaux bueaux 1989 IVR82_20117300319NUCB Plan de situation du bâtiment Dix IVR82_20117300187NUCB
    Localisation :
    Aix-les-Bains - Quartier de la gare - 10 boulevard de Russie 4 rue de l' Avenir - en ville
    Titre courant :
    Edifice artisanal, Maison Grosse et Gerlat, puis usine de fabrication de matériaux de construction , entreprise de travaux publics, Entreprise Léon Grosse et Cie, actuellement Entreprise générale Léon Grosse
    Étages :
    en rez-de-chaussée rez-de-chaussée surélevé
    Description :
    Le site se développe de part et d´autre du boulevard de Russie. La partie la plus ancienne se situe à l´est et s´étire d´est en ouest, de l´avenue de Marlioz au boulevard. Les quatre bâtiments de autour de deux cours. La cour orientale, derrière la villa du fondateur, a son entrée principale au sud boulevard de Russie s´étirent du nord au sud. Ils sont bordés à l´ouest par la voie ferrée et à l´est par un mur de clôture percé de deux portails. L´ensemble est composé d´un bâtiment de bureaux (L), d´ensemble de bâtiments à caractère industriel (M, N, P, R, S, T, U), de zones de stockage en plein air et d´un logement pour les ouvriers (V). La conciergerie (K), à gauche de l´entrée orientale, adossée au mur de la propriété voisine, est un bâtiment simple en profondeur composé d´un sous-sol, d´un rez-de-chaussée et d´un archives (J), anciennement l´atelier de mécanique, est vraisemblablement construit en mâchefer et poteaux de bois. De plan rectangulaire, en rez-de-chaussée, il est couvert d´un toit à longs pans en tôle
    Dénominations :
    usine de fabrication de matériaux de construction
    Historique :
    En 1881, Léon Grosse, âgé de 25 ans, et son cousin Elie Gerlat, créent à Aix-les-Bains une petite entreprise de plâtrerie-peinture, la Maison Grosse et Gerlat, sur un terrain non bâti de 5336 m² acheté au docteur Davat. Dès 1888, l´entreprise, grâce à des placements de particuliers, devient une société de Chauvin, industriel parisien. En 1913, il cède une partie de ses terrains à la Ville pour la création de la rue qui conduit à l´entrée des bureaux et de sa villa. C'est lui qui donne à cette nouvelle voie son nom de rue de l'Avenir. Le 17 avril 1920, l´entreprise devient une société anonyme dénommée ´étend sur 26 061 m² et possède également des carrières sur les communes d´Antoger et de Grésy-sur-Aix , et aux lieux-dits Droize, Sierroz, Choudy et Pont Rouge. Dans un premier temps, le rez-de-chaussée de la villa (D, des. 2), édifiée en 1881, sert d´entrepôt et de bureau. Les premiers bâtiments de l ´entreprise sont élevés, en 1884, à l´est de l'habitation, suivis entre 1890 et 1900 de nouveaux bureaux
    Parties constituantes non étudiées :
    aire de lavage atelier de menuiserie atelier de réparation
    Aires d'études :
    Quartier de la gare
    Référence documentaire :
    AC Aix-les Bains. 1 O 216, dossier n° 16. Autorisation de voierie pour assainissement et écoulement AC Aix-les Bains. 1 O 216, dossier n° 16. Autorisation de voierie pour assainissement et écoulement des eaux usagées dans le ruisseau de la Plonge, 29 août 1917 AC Aix-les Bains. 1 O 216, dossier n° 2245/31. Permis de construire de la conciergerie à l´entrée AC Aix-les Bains. 1 O 216, dossier n° 2245/31. Permis de construire de la conciergerie à l´entrée des du Boulevard de Russie, 8 mai 1920 AC Aix-les Bains. 1 O 218, dossier n° 151. Autorisation de voirie pour la traversée du boulevard de AC Aix-les Bains. 1 O 218, dossier n° 151. Autorisation de voirie pour la traversée du boulevard de AC Aix-les Bains. 1 O 239, dossier n° 463. Permis de construire : aménagement d´un ancien local AC Aix-les Bains. 1 O 239, dossier n° 463. Permis de construire : aménagement d´un ancien local communal
  • Maison, dite Les Tamaris
    Maison, dite Les Tamaris Aix-les-Bains - Les Plonges - 82 avenue de Marlioz - en écart - Cadastre : 1879 E 351-352 2004 AX 22
    Étages :
    étage de soubassement rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Description :
    Cette maison prend place au sein d’un petit jardin paysagé en bordure de l’avenue de Marlioz. Le muret surmonté d’une grille et doublé d’une haie qui clos la parcelle est percé d’un portail encadré de deux piliers décorés de bossages. La maison se compose d’un corps de bâtiment principal de plan rectangulaire et d’une petite construction en rez-de-chaussée attenante à la façade ouest. Celle-ci, faite de d’épis de faîtage en zinc, coiffe le corps principal bâti en pierre. Celui-ci compte un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage de comble.Trois travées de baies divisent accessible par un degré droit en pierre. Les élévations latérales (élévations nord et sud) sont animées de deux travées de baies amorties par des chiens-assis : celles-ci, comme celle du versant est, présentent un fronton en arc surbaissé et des piédroits adoptant la forme de pilastres. La façade postérieure (façade ouest) est quant à elle percées de deux travées de baies encadrant une travée centrale de baies
    Annexe :
    : Bernascon Paul Antoine 1918 : Ferrand Raoul, mécanicien 1937 : Société Immobilière et Financière du Sud-Est
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Inventaire de la Ville d'Aix-les-Bains
    Observation :
    PLU 2007 : étoile creuse (bâti intéressant : démolition soumise à permis de démolir)
    Illustration :
    Détail de la façade principale IVR82_20147301010NUCA Détail de la frise peinte IVR82_20147301016NUCA Fabrique de jardin IVR82_20147301011NUCA Détail de la fabrique de jardin IVR82_20147301012NUCA Détail de béton armé imitant le bois (rocaille) IVR82_20147301013NUCA
    dc_82c92aa9-0531-478f-8f6a-296387cbd66e_36 :
    en revers de façade et central
    Représentations :
    Frise peinte de motifs jaunes sur fond bleu placée sous l'avant-toit.
    Historique :
    C’est pour Jean-Marie Bernascon, propriétaire et gérant de l’hôtel Bernascon, que cette maison location. Cette activité a probablement cessé en 1918 lors de son rachat par Raoul Ferrand. Ce dernier , appelée Les Tamaris, est élevée en 1896. Son implantation, à proximité des thermes de Marlioz, et le soin , mécanicien et propriétaire d’un garage situé avenue de Chambéry, a très certainement utilisé ce bâtiment
    Localisation :
    Aix-les-Bains - Les Plonges - 82 avenue de Marlioz - en écart - Cadastre : 1879 E 351-352 2004 AX
  • Maison
    Maison Aix-les-Bains - Quartier de la gare - 8 rue de la Cité - en ville - Cadastre : 1728 815-817 p., 1879 E 50 bis p., 51 bis p. 1974 CE 238 p. 2006 CE 494
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Annexe :
    ) 1881 : Guilland Pierre, fils de Joseph, dit Langon, maître d'hôtel rue du Casino Vers 1890 : Mme Vve Guilland Pierre 1943 : les héritiers de Guilland Langon Pierre, par Me Nallet, notaire à Grenoble 1943 Berthe 1979 : Petraz Louis 1987 : copropriétaires Fond de commerce (propriétaires ou gérants) : 1909 -1919 : Champenois Léopold, hôtelier rue Centrale (écurie et remise) Vers 1920-1929 : Ferrand Raoul , mécanicien rue de Chambéry (garage annexe) Vers 1940-1946 : Evrard Jean-Claude, plombier (entrepôt) et Curtelin Jean, marchand de bois à brûler en demi-gros 1947-1948 : Curtelin Jean, marchand de voiture d'occasion 1952-1953 : Honoré Fernand, marchand de fruits secs en gros 1954-1960 : Pratelli Père et fils et Mme Brochard 1977 : Les primeurs du Mont-Blanc SA, Ets Guy Mollard, vente de fruits et légumes de danse
    dc_82c92aa9-0531-478f-8f6a-296387cbd66e_72 :
    immeuble à deux corps de bâtiment en L
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Inventaire de la Ville d'Aix-les-Bains
    dc_82c92aa9-0531-478f-8f6a-296387cbd66e_65 :
    par palier de l’escalier
    Illustration :
    Plan du rez-de-chaussée, 1958 IVR84_20177300349NUCB
    Historique :
    Guilland, propriétaire de l'Hôtel du Nord et de Grande Bretagne, rue du Casino, qui possède ici une grande propriété comprise entre l'avenue de Tresserve et la rue de la Cité. Le bâtiment devant servir d'écurie et de remise que construit l'entrepreneur Paul Bonna, en 1883, le long de la rue de la Cité intègre vraisemblablement une partie de l'écurie réalisée deux ans plus tôt par l'entrepreneur Joseph Cochet. Durant les années 20, le bâtiment est utilisé par le mécanicien Raoul Ferrand comme annexe du garage qu'il exploite rue de Chambéry. En 1958, la maison dont le rez-de-chaussée est occupé par un enrepôt et un atelier
    Localisation :
    Aix-les-Bains - Quartier de la gare - 8 rue de la Cité - en ville - Cadastre : 1728 815-817 p
    Aires d'études :
    Quartier de la gare
    Référence documentaire :
    AC Aix-les-Bains. 1 O 174, n° 10. Autorisation de voirie accordée à Cochet Joseph, pour Mr Guilland AC Aix-les-Bains. 1 O 174, n° 10. Autorisation de voirie accordée à Cochet Joseph, pour Mr Guilland AC Aix-les-Bains. 1 O 174, n° 182. Autorisation de voirie accordée à Cochet Joseph, pour Mr AC Aix -les-Bains. 1 O 174, n° 182. Autorisation de voirie accordée à Cochet Joseph, pour Mr Guilland Pierre , dit Langon, pour construire une annexe à l'écurie de Mr Guilland, 14 novembre 1881 AC Aix-les-Bains. 1 O 178, n° 195. Autorisation de voirie accordée à Bonna Paul, entrepreneur, pour AC Aix-les-Bains. 1 O 178, n° 195. Autorisation de voirie accordée à Bonna Paul, entrepreneur, pour AC Aix-les-Bains. 1 O 190, n° 165. Autorisation de voirie accordée à Mme Vve Pierre Guilland, AC Aix-les-Bains. 1 O 190, n° 165. Autorisation de voirie accordée à Mme Vve Pierre Guilland , propriétaire, maîtresse d'hôtel à Aix-les-Bains, pour construire un petit canal pour l'écoulement des eaux
  • Hôtel de voyageurs, Hôtel Splendide, actuellement immeuble, dit Résidence Le Splendide
    Hôtel de voyageurs, Hôtel Splendide, actuellement immeuble, dit Résidence Le Splendide Aix-les-Bains - Saint Pol-Biollay - rue Georges Ier - en ville - Cadastre : 1879 D 1141-1143 1973 BZ 60 p. 2004 BZ 384 p.
    Annexe :
    ANNEXE 2 Les principales personnalités qui ont fréquenté l´hôtel - Le roi de Grèce Georges Ier, en ANNEXE 1 Les fondateurs des palaces Rossignoli Gaudens-Antoine Rossignoli, gérant dehôtel Venat père, en 1908, il fut nommé administrateur délégué dehôtel Splendide, et en 1910, devint directeur administrateur de la société, créée, avec l´appui d´une banque genevoise, pour gérer des deux hôtels Splendide et , l´hôtel de l´Europe a été également réaménagé par ses soins. Nommé chevalier de la légion d´honneur et devint, entre autres, administrateur du Carlton-Hôtel de Saint-Moritz, de celui de Lyon et du maharaja, prince de Baroda (Indes), fin juin-début juillet 1887 - Le duc de Montpensier, prince d´Orléans , puis fondateur des hôtels Splendide et Excelsior, est né le 17 janvier 1837, à Oleggio, en Italie. Le 29 janvier 1878, il a épousé Marie-Jeanne Helme, fille de Louis Helme, hôtelier à Aix les Bains, et nièce de Paul Bonna, entrepreneur aixois. Homme courtois et très estimé à Aix les Bains, il était
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Inventaire de la Ville d'Aix-les-Bains
    dc_82c92aa9-0531-478f-8f6a-296387cbd66e_5 :
    mur de clôture
    Appellations :
    Hôtel Spendide
    Illustration :
    Plan de masse des trois hôtels IVR82_20107301274NUCB Projet d'hôtel de Mr Rossignoli IVR82_20107301197NUCB Plan de situation IVR82_20107301189NUCB Plans des trois hôtels Rossignoli IVR82_20107301273NUCB Plan du rez-de-chaussée IVR82_20107301232NUCB Plan de la terrasse IVR82_20107301196NUCB Elévation de la terrasse IVR82_20107301199NUCB Vue d'ensemble prise de l'ouest IVR82_20107301156NUCB En-tête de papier à lettre IVR82_20107301177NUCB Vue de la marquise, côté jardin IVR82_20107301159NUCB
    Titre courant :
    Hôtel de voyageurs, Hôtel Splendide, actuellement immeuble, dit Résidence Le Splendide
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé
    Description :
    L´ancien hôtel Splendide, édifié sur les coteaux, domine la ville et jouit de la vue sur le lac, à l´ouest. Il est mitoyen avec l'hôtel Royal, au nord. Les bâtiments implantés sur un terrain nivelé portail récent situé à l'extrémité sud du mur de clôture, en retrait de la rue. A sa droite se situe l'origine sous le nom de "maison neuve", qui assure la liaison avec le Royal. Les communications intérieures entre les deux édifices sont aujourd´hui murées. L´ensemble, au toit brisé couvert d'ardoise et de zinc , compte un sous-sol, partiellement enterré, un rez-de-chaussée surélevé, 4 étages carrés et un étage de combles, tous distribués par un couloir médian longitudinal. Deux escaliers, situés au revers de la façade autour de l'ascenseur ; l'escalier de service, tournant à retours, est situé dans une cage fermée éclairée en façade par une travée d'oculi percés dans les volets. Au rez-de-chaussée, dans l'axe du soulignée de bandeaux horizontaux, l'accent est mis sur l'avant-corps central formé de deux oriels à quatre
    Murs :
    pierre de taille
    Dénominations :
    hôtel de voyageurs
    dc_82c92aa9-0531-478f-8f6a-296387cbd66e_36 :
    en revers de façade
    Historique :
    . L´hôtel s´agrandit et passe de 311 à 342 ouvertures. Parallèlement, la façade orientale est modifiée jardin dehôtel, Gaudens-Antoine Rossignoli acquiert un terrain situé de l´autre côté de la rue Georges réalisé. En 1906, lors de la construction dehôtel Excelsior, la passerelle est déplacée pour relier ainsi une terrasse devant le 1er étage. Progressivement, l´hôtel se dote de bâtiments de dépendances à l'étage, à l´est. En 1898-1899, il élève une maison de gardien, à l´entrée dehôtel, à droite du serres. Durant la première guerre mondiale, l´hôtel, abandonné par les clients, est mis à disposition de dehôtel Excelsior, il doit accueillir certains clients. A la fin de l´année 1958, une société rachète l´établissement dans le but de continuer l´activité. Cependant, le déclin s´accentue et l´hôtel futur hôtel, mais le permis n´est accordé que le 22 mars 1882. L´hôtel Splendide est édifié, entre 1882 et 1884, par l´entreprise Bonna sur les plans de l´architecte Antoine Gouy. Pour son financement, le
    dc_82c92aa9-0531-478f-8f6a-296387cbd66e_48 :
    en revers de façade
    Référence documentaire :
    prendre comme enseigne d´un prochain hôtel, l´inscription Hôtel Splendide et princes de Galles, 2 novembre construire un bâtiment au devant dehôtel pour servir de dépendance, 11 avril 1883 l´ouverture dehôtel pour la saison 1957 et la mise en vente de l´Excelsior, 25 février 1957 plus exploité en hôtel de tourisme, 26 avril 1967 vente dehôtel Splendide et Royal, 21 avril 1967 Léon Grosse pour la construction dehôtel Royal et les ouvrages divers, exécutés au Splendide Hôtel de Mr Rossignoli à Aix les Bains. Projet d´élévation ouest n° 43 / A. Gouy architecte. [Aix Hôtel de Mr Rossignoli à Aix les Bains. Projet d´élévation ouest n° 43 / A. Gouy architecte. [Aix les 324 - 1. Splendide Hôtel. Plan de la terrasse / Léon Grosse. Aix les Bains : [1913 - 1914]. Ech . 324 - 1. Splendide Hôtel. Plan de la terrasse / Léon Grosse. Aix les Bains : [1913 - 1914]. Ech. 1
  • Établissement thermal, thermes de Marlioz
    Établissement thermal, thermes de Marlioz Aix-les-Bains - Plaine de Marlioz - avenue de Marlioz - en écart - Cadastre : 1879 E 489 2005 AT 190
    Annexe :
    des visiteurs. L'inauguration officielle eut lieu le 3 août 1861 en présence de M. Dieu, préfet de la Paris 1974 : SCI du Domaine de Marlioz 1980 : Burnet Marcel et sa famille 1991 : Société des hôtels de ANNEXE 5 Le décor du hall de l'établissement thermal. (Dufour René. Aix-les-Bains, p. 28) On exercer leurs talents pour des réfections de peinture de l'abbaye d'Hautecombe. Actuellement, ces Savoie. A la même époque, fut construite la belle grille qui clôt le parc du côté de la route nationale. . Extrait du livre de souvenirs du colonel Chevillard) Cette source sulfureuse froide, disait Gimbernat au colonel Chevillard, est le complément de celles d´Aix ; elle deviendra précieuse pour l´art de guérir étrangers faisant usage de cette eau. L´humanité vous devra beaucoup si vous faites arranger une fontaine , en faisant creuser et suivre le fil de cette eau, qui, prise intérieurement et extérieurement, serait de la plus grande utilité pour toutes les maladies de la peau, quelle que fussent leurs causes.
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Inventaire de la Ville d'Aix-les-Bains
    Appellations :
    Thermes de Marlioz
    Illustration :
    Ancien établissement : plan du rez-de-chaussée IVR82_20067300030NUCB Cabines de luxe : plan, coupes et élévations, 1951 IVR82_20077300025NUCB Kiosque des sources de Marlioz avant la construction de l´établissement, 1858 IVR82_20157301200NUCB Vue générale de l'ancien établissement IVR82_20057300658NUCB Vue d'ensemble de l'ancien établissement IVR82_20057300639NUCB Vue de l'ancien établissement dans le site IVR82_20067300108NUCB Façade de l'ancien établissement IVR82_20067300121NUCB Vue de l'ancien établissement prise de l'ouest IVR82_20057300653NUCB Façade occidentale de l'ancien établissement IVR82_20067300188NUCB Salle de soin dans l'ancien établissement IVR82_20057300638NUCB
    Auteur :
    [architecte] Gambert de Loche Francis
    Représentations :
    mufle de lion tête de feuille Façade du corps central encadrée de colonnes à chapiteaux corinthiens fantaisistes supportant des statues de déesses marines sous coquille Saint-Jacques. Sur le fronton, tête de feuille en bas-relief , encadrée de rinceaux avec dauphins au-dessus d'armoiries encadrées de sirènes. Porte centrale encadrée de pilastres à chapiteaux ioniques. Les peintures de l'ancien établissement représentaient des animaux et des végétaux liés à l'eau dans un décor de grotesque.
    Localisation :
    Aix-les-Bains - Plaine de Marlioz - avenue de Marlioz - en écart - Cadastre : 1879 E 489 2005 AT
    Titre courant :
    Établissement thermal, thermes de Marlioz
    Étages :
    en rez-de-chaussée rez-de-chaussée
    Description :
    Le premier établissement thermal se composait de deux bâtiments distincts. Le bâtiment principal , de plan symétrique, comprenait un corps central, plus haut, à un vaisseau, encadré de deux corps en rez-de-chaussée. Le corps central abritait la buvette et la salle pour les douches de la gorge et du , abritant chacune cabines de bains, douches et salles d'inhalation. L'établissement thermal actuel adopte un plan symétrique avec un corps central de plan rectangulaire allongé et deux ailes en retour à sous-sol situé sous le corps central, un rez-de-chaussée et un étage carré. Devant la façade principale , orientée à l'ouest, une galerie de verre encadre le corps central en retrait et se prolonge de part et d'autre pour assurer la communication avec les hôtels. La distribution intérieure s'organise autour d'un hall central montant de fond sur la hauteur de l'édifice ; l'entrée principale se situe sur la façade postérieure. Un couloir longitudinal médian distribue les pièces de part et d'autre. Deux escaliers tournant
    Historique :
    installations furent perfectionnées, sous la direction de Lathoud, architecte lauréat de l'Institut. L'ensemble
    Aires d'études :
    Plaine de Marlioz
    Référence documentaire :
    AC Aix-les-Bains. 1 O 205, n° 4. Autorisations de voirie. Demande d´établissement d´un kiosque pour AC Aix-les-Bains. 1 O 205, n° 4. Autorisations de voirie. Demande d´établissement d´un kiosque pour la dégustation de l´eau de Marlioz, 8 août 1905 AC Aix-les-Bains. 4 N 3. Demande de création d'un tramway entre le lac et Marlioz, 25 août 1876 AC Aix-les-Bains. 4 N 3. Demande de création d'un tramway entre le lac et Marlioz, 25 août 1876 AC Aix-les-Bains. PC 8284. Permis de construire. Demande de permis de démolir [concernant AC Aix -les-Bains. PC 8284. Permis de construire. Demande de permis de démolir [concernant l´établissement thermal avenue de Marlioz], 31 juillet 1981 AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 51-08. Domaine de Marlioz. Aménagement du bâtiment de la AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 51-08. Domaine de Marlioz. Aménagement du bâtiment de la station thermale
1