Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
  • Grand ensemble du quartier Saint-Jacques nord de Clermont-Ferrand
    Grand ensemble du quartier Saint-Jacques nord de Clermont-Ferrand Clermont-Ferrand - - en ville - Cadastre : 2017 EW 90, 136, 138, 139, 140, 145, 257, 292, 321, 328, 333-335 2017 HI 86, 90, 91, 119, 2017 EZ 93, 187-189 2017 EX 377, 397, 463-476, 480-489, 491-514, 526
    Titre courant :
    Grand ensemble du quartier Saint-Jacques nord de Clermont-Ferrand
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé
    Description :
    . Combabessou : "Entre la branche sud de la vallée de la Tiretaine et la vallée de l'Artière, la longue coulée basaltique, descendue de Gravenoire par Beaumont, s'étale largement pour former le plateau Saint-Jacques l'encadrent. Il s'agissait autrefois d'une zone rurale de banlieue, toute en vignes ou en petits enclos traversaient : route de Romagnat à l'est, avenue d'Aubière, rue de l'Oradou à sa périphérie occidentale . L'acquisition d'une multitude de parcelles par l'Office municipal d'HLM a été nécessaire. Ce Secteur élevés, sous la forme de barres (dont une de 320 m de long), de tours (dont une de 20 étages) et de tours -plots (moins élancées que de véritables tours). Le procédé industriel Costa magna a été mis en oeuvre au moins pour la première campagne de construction, comme l'a adopté, par exemple, Emile Aillaud pour le grand ensemble célèbre de La Grande-Borne (Essonne) entre 1967 et 1971. Il s'agit de façades et de
    Statut :
    propriété d'un établissement public communal Propriété de l'Office municipal d'HLM, à l'origine . Propriété du bailleur social nouvellement restructuré Assemblia (fusion de Logidôme et SEAU) en 2020.
    Observation :
    -Churchill seront démolis à partir de 2021.
    Illustration :
    Ville de Clermont-Ferrand et ses abords. Projet d'extension. Par Morel, ingénieur, et le personnel Cliché de la maquette exposée à la foire-exposition de Clermont-Ferrand en septembre 1955. Cliché arrêté. Clermont-Ferrand, le 6 nov 1961. Pour le préfet, le chef de division délégué. [Signature Ministère de la construction et du logement. Clermont-Ferrand. Quartier Saint-Jacques. Plan masse Ministère de la construction et du logement. Clermont-Ferrand. Quartier Saint-Jacques. Plan masse Minsitère de la construction et du logement. Clermont-ferrand. Secteur indusrialisé. Plan masse gris). Au loin, on distingue les tours de la cathédrale de Clermont-Ferrand, point culminant du centre de la cathédrale de Clermont-Ferrand, au loin. IVR84_20216300038NUC4A belvédère. Au loin, la cathédrale de Clermont-Ferrand et à l'arrière-plan les côtes de Chanturgues Cliché de la maquette signée de Georges Bovet ayant été présentée à la foire-exposition de Clermont
    Texte libre :
    -Mines, cité de cheminots de Saint-Germain-des-Fossés, quartier Saint-Jacques de Clermont-Ferrand la barre dite Muraille de Chine à Clermont-Ferrand, apparaissent comme des monuments dans la ville collaborateur Jean Royer, urbaniste, est présentée à la foire-exposition de Clermont-Ferrand sur le stand du Clermont-Ferrand, dans le cabinet du préfet, en présence d'un fonctionnaire du Ministère de la d'aménagement de Clermont-Ferrand de 1926 en cours de révision, le règlement sanitaire départemental que par le l'immeuble, de façon à "ménager, de la voie publique, le point de vue sur Clermont-Ferrand". Mais il lui est vue sur Clermont-Ferrand présente un grand intérêt touristique". Finalement, le permis de construire , ingénieur horticole de Clermont-Ferrand. Comme le square du boulevard Loucheur, il est désolidarisé des ville haute et ville basse, offrent la vue des tours de la cathédrale de Clermont-Ferrand, entretenant les photographes en résidence à Clermont-Ferrand, invités (entre 2004 et 2011) « à porter un regard
    Historique :
    est extrêmement lente. Le 6 mai 1955 le conseil municipal de Clermont-Ferrand se prononce en faveur , de gaz et d'égouts ne font vraiment leur apparition qu'après la première guerre mondiale." Entre les d'une sollicitation de l'Office municipal d'HLM afin qu'il obtienne l'agrément d'un programme "réservé ou industrialisé prévu par la loi du 24 mai 1951". En septembre de la même année, une première , Grand prix de Rome, nommé architecte en chef de l'opération par le ministre de la reconstruction et de tranches. De nombreuses transformations du projet initial s'ensuivent, aboutissant néanmoins à la délivrance d'un premier permis de construire (correspondant à la première tranche) le 29 juillet 1958, un logements de la troisième tranche.
    Localisation :
    Clermont-Ferrand - - en ville - Cadastre : 2017 EW 90, 136, 138, 139, 140, 145, 257, 292, 321, 328
    Couvrements :
    dalle de béton
    Référence documentaire :
    Plan d'extension de Clermont-Ferrand. 1925. Détail du plan conservé aux AN. Archives nationales . Versement 19810400-213. Plan d'extension de Clermont-Ferrand, par Morel, 1925. Déclaration d'utilité AD Puy-de-Dôme. 328 W 91. Préfecture 4e division (1940-1961). OMHLM de Clermont-Ferrand (1940-1961). OMHLM de Clermont-Ferrand, réalisation, Secteur industrialisé, quartier saint-Jacques AD Puy-de-Dôme. 328 W 95-103. Office municipal d'habitation à loyer modéré de Clermont-Ferrand modéré de Clermont-Ferrand. Dossiers techniques (1957-1960). Plans d'ensemble, plans des blocs, dossier AC Clermont-Ferrand. RDCM. 1955-1956. Archives communales de Clermont-Ferrand. Registres des AC Clermont-Ferrand. Permis de construire n° 3714. OMHLM Clermont-Ferrand. 1ère tranche. 29 juillet 1958. Archives communales de Clermont-Ferrand. Permis de construire n° 3714. OMHLM Clermont-Ferrand AC Clermont-Ferrand. Permis de construire n° 4599. OMHLM. 2e tranche. 6 novembre 1961. AC Clermont
  • Immeuble dit Muraille de Chine
    Immeuble dit Muraille de Chine Clermont-Ferrand - Quartier Saint-Jacques - 2-28 rue Henry-Andraud - bâti lâche - Cadastre : 2017 EW 321
    Appellations :
    Muraille de Chine
    Illustration :
    Muraille de Chine et, en contrebas, la voie ferrée (ligne Clermont-Ferrand - Eygurande-Merline, en viaduc Saint-Jacques, et enfin des fragments des villes de Clermont-Ferrand, Chamalières et Royat. Le puy . Baie ouverte au nord-ouest : en haut à gauche de la baie on aperçoit la cathédrale de Clermont-Ferrand la façade nord, soit avec la fameuse vue sur Clermont-Ferrand (et la chaîne des puys qui se situerait Bâtiment 101 (dit Muraille de Chine). Plan P17. Travée MN : sous-sol, rez-de-chaussée, étage Bâtiment 101. Plan P 17, détail. Bloc de l'extrémité est (travée MN). Plan d'un niveau courant Bâtiment 101, dit Muraille de Chine. Plan du bloc OA (extrémité ouest), rez-de-chaussée. À ce niveau, les claustras permettent d'éclairer les cages d'escalier ainsi que les locaux de remise de Bâtiment 101 (dit Muraille de Chine). Plan C 37. Coupes transversales. Par G. Bovet, 1957 Bâtiment 101 (dit Muraille de Chine). Plan F 19. Façades (nord, sud, pignons est et ouest). Par G
    Canton :
    Clermont-Ferrand-Sud-Est
    Localisation :
    Clermont-Ferrand - Quartier Saint-Jacques - 2-28 rue Henry-Andraud - bâti lâche - Cadastre : 2017
    Titre courant :
    Immeuble dit Muraille de Chine
    Étages :
    2 étages de sous-sol rez-de-chaussée surélevé
    Description :
    Le bâtiment 101 de la première tranche du Secteur industrialisé se présente comme une barre légèrement coudée, épousant le rebord du plateau Saint-Jacques, longue de 320 mètres en tout. Elle est constituée d'un même bloc de 8 étages (R+8, sur premier sous-sol et second sous-sol partiel), haut de 30 (dont les machineries apparaissent en surélévation sur la terrasse). Un mur de refend longitudinal la -de-chaussée permettent de traverser la barre à intervalles réguliers. Les vestibules d'entrée sont prescriptions techniques, ni dans le dossier d'exécution, mais dans un document de l'agence de Georges Bovet (conservé au Centre des archives de l'architecture du XXe siècle). En revanche dans le dossier d'exécution , on trouve mentions de : ciment artificiel, chaux, sable, agglos creux de pouzzolane, agglos pleins et briques de cloisons. Il est précisé que les claustras seront exécutées en béton vibré, préfabriqué et ajouré, les appuis de croisées en béton moulé, les agglos seront utilisés pour les murs de cages
    Statut :
    propriété d'un établissement public communal Propriété de l'Office municipal des habitations à
    Observation :
    dominant la ville de Clermont-Ferrand, faisant de cette barre un repère et un emblème. Destinée à la
    Murs :
    béton parpaing de béton
    Dimension :
    Il s'agit de la longueur totale de la barre qui est divisée en quatorze blocs accolés.
    Texte libre :
    ensemble Saint-Jacques en 2017, Clermont-Ferrand disposent de trois repères paysagers : les tours de la Pour les étudiantes de l'école d'architecture de Versailles qui ont travaillé sur la barre du grand cathédrale, que l'on doit à Eugène Viollet-le-Duc, le puy de Dôme et la barre dite Muraille de Chine. De quand date cette appellation ? Il semblerait que la première occurrence soit datée de novembre 1960 et daté de 1966.
    Historique :
    La maquette du Secteur industrialisé sur laquelle apparaît pour la première fois la barre de grande longueur qui sera baptisée Muraille de Chine date de 1955. On la doit à l'architecte des bâtiments civils et palais nationaux, grand prix de Rome, Georges Bovet. Le bâtiment 101 de la première tranche de construction du Secteur industrialisé a fait l'objet de plans datés du 15 septembre 1957. Il s'agit de la Muraille. Le 29 juillet 1958, le permis de construire est délivré. Le grand ensemble fait l'objet d'un loyer modéré, soumet le procès-verbal du jury de concours, daté du 15 octobre 1958, à l'approbation du préfet. A partir de la date fixée par ordre de service, le délai d'exécution était de 24 mois. 32 entreprises ont été présentes sur le chantier. L'ensemble des immeubles ont fait l'objet de travaux postérieurement à ces dates. Une réhabilitation intérieure a notamment concerné la Muraille de Chine en 1991
    Référence documentaire :
    AD Puy-de-Dôme. 328 W 95-103. Office municipal d'habitation à loyer modéré de Clermont-Ferrand modéré de Clermont-Ferrand. Dossiers techniques (1957-1960). Plans d'ensemble, plans des blocs, dossier . 1957-1960. Archives départementales du Puy-de-Dôme. 328 W 95-103. Office municipal d'habitation à loyer bâtiment 101 (Muraille de Chine) : série de plans, coupes et façades datés du 15 sept. 1957 ; portant les noms de Georges Bovet (architecte en chef), G. Lescher et Marquet (architectes d'opération) ; approuvés par le secrétaire général de préfecture, pour le préfet, Pierre Servais, le 24 février 1959. La muraille de Chine. Ecole nationale supérieure d'architecture de Versailles. M. Dessornes et C . Dias, 2017. Dessornes, Maud, Dias, Céline. La muraille de Chine. Sédimentation des grands ensembles de la ville. Ecole normale supérieure d'architecture de Versailles. 03/17/2773.
1