Logo ={0} - Retour à l'accueil

Bains douches de Gerland dit bains douches Delessert

Dossier IA69004488 inclus dans Cité jardin Gerland - La Mouche réalisé en 2010

Fiche

Destinationsbains douches, actuellement bains douches
Parties constituantes non étudiéeschaufferie
Dénominationsbains douches
Aire d'étude et cantonLyon Urgences - Lyon 7e canton
AdresseCommune : Lyon 7e
Lieu-dit : Gerland
Adresse : rue, Delessert Benjamin , rue
Georges Gouy
Cadastre : 2000 CD 41

En août 1932, le maire de Lyon Edouard Herriot demande aux architectes Robert et Chollat de soumettre un projet de construction de lavoirs-bains-douches très simples dans la cité jardin de Gerland. Un projet de départ datant de 1930 présente un bâtiment à deux étages implantés au milieu de la cité. C´est seulement en 1932 qu´un projet définitif est accepté par le conseil municipal, qui prévoit cinquante place au lavoir, dix douches femmes, dix douches hommes et dix cabines de bains. Le financement de sa construction est tiré du crédit affecté aux HBM. Le projet des bains douches ne sera jamais réalisé.

La réalisation des bains douches de Gerland est réalisée en 1967 seulement (Cf annexe). Prévues à l´origine pour les habitants de la cité jardin de Gerland, les locaux sont toujours utilisés par ces derniers mais d´autres personnes extérieures au quartier y viennent également. La municipalité a mis à disposition également le sous sol du bâtiment pour plusieurs activités des habitants du quartier.

Les horaires d'ouverture sont du lundi au vendredi de 7h30 à 18h sans interruption sauf le 1er mardi de chaque mois : 7h30 à 11h30.

La fermeture des bains douches est réalisée les week-ends et les jours fériés ainsi qu'une semaine en fin d’année. Depuis la fermeture des bains douches du 1er arrondissement, localisé 4 rue Flesselles, ce sont les seuls bains douches municipaux en fonction encore actuellement sur Lyon.

Période(s)Principale : 4e quart 20e siècle
Dates1967, daté par source

Enclavé à l´extrémité de la rue Benjamin Delessert, les bains douches de Gerland se situent dans l´impasse en cul de sac formée par la clôture du château de Gerland et le tènement d´un terrain vague appartenant à l´usine Sautet. De plan rectangulaire, à deux niveaux, ce bâtiment se compose en rez-de-chaussée par un accueil, des cabines de douches, des cabines de bains et des toilettes pour hommes et femmes. En sous sol, un grand local sert à l´origine de lavoirs, actuellement vide. Ce niveau contient également la chaufferie, et il est accessible par deux escaliers droits Sud, de part et d´autre de l´entrée principale, et d´un autre escalier droit côté Nord. L´entrée donne sur la rue Benjamin Delessert. C´est une entrée monumentale, encadrée par une maçonnerie de pierre qui sert à la fois de garde corps pour le perron à neuf marches, et pour les deux escaliers latéraux menant au sous sol. Elle est également marquée par la saillie de l´auvent, arrondie dans sa partie centrale, et se démarque de l´ensemble de la toiture terrasse. Le traitement des trente deux baies rectangulaire, en enfilades sur les façades Nord et Sud, avec les trumeaux remplis de parement de brique, ainsi que l´auvent tout autour du bâtiment, soulignent l´horizontalité de l´édifice. Les façades latérales Est et Ouest ne présentent que trois baies rectangulaires chacune. La colonne de cheminée de la chaufferie se trouve en façade Ouest, en saillie par rapport à l´alignement du bâtiment. Construit en béton, l´intérieur des compartiments de bains et de douches possède un sol en carrelage, des menuiseries et un mobilier en bois, et revêtement muraux en faïence. Les murs de l´accueil sont enduits. Les murs de la grande salle en sous sol sont recouvert dans leur moitié inférieure d´un lambris en bois vernis, de même que les piliers et les linteaux mais sur toute la surface. Le sol est en carrelage formé de mosaïque beige et noir.

Mursbéton armé
Toitbéton en couverture
Plansplan rectangulaire régulier
Étagesrez-de-chaussée
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturesterrasse
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit
Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà signaler

Annexes

  • Bains douches : sources AM Lyon

    complément Nadine Halitim-Dubois

    D’après l'étude des plans consultés, le bâtiment actuel aurait donc été édifié entre 1956 et 1968. Il est inauguré en octobre 1967.

    cote AM Lyon : 425WP12

    -15 septembre 1967 : procès-verbal de la réunion des adjoints à la mairie de Lyon. Etablissement de bains-douches à Gerland :

    « Monsieur le Maire signale que la Ville a construit un joli établissement de bains-douches à Gerland qui sera ouvert dans la

    première quinzaine d’octobre. » Cette date correspondrait donc aux données des plans parcellaires.

    -18 septembre 1967 : le service financier de la Ville de Lyon autorise un crédit de 93.152 francs pour des travaux d’installation du chauffage aux bains

    douches de Gerland.

    -28 septembre 1970 : Arrêté du maire Louis Pradel, indiquant que le Crédit lyonnais se porte caution en faveur des entreprises G. Pradat (rue de

    Marseille), pour les travaux d’installation de chauffage central et de production d’eau chaude sanitaire au lavoir-bains-douches de Gerland.

    Un premier projet de bains-douches à Gerland semble avoir été envisagé dès les années 1930 par les architectes Robert et Chollat lors de

    la construction de leur cité. Ce projet bien qu’autorisé par la mairie en 1932 n'a pas été réalisé.

    Le bâtiment actuel des bains-douches, qui n’est pas situé au centre de la cité comme prévu initialement mais rue Benjamin Delessert, semble avoir été inauguré en octobre 1967 (architecte ?), et l’eau chaude y a été installée au début des années 1970.

    Regarder, étudier ces lieux que sont les bains publics : de l'architecture aux histoires de vie, de l'urbanisme à l'intime, des rituels aux

    typologies de bâtiments.

    (Pour information la rue Delessert semble avoir été viabilisée dès 1931, suite à la construction de la Cité de Gerland par les architectes Robert et Chollat.)

    571 960 MP : « Projet de lavoirs et bains douches pour la Cité de Gerland »

    Dans les années 1930, dans le cadre de la construction de la Cité de Gerland, les architectes Robert et Chollat ont proposé au Maire de

    Lyon de l’époque Edouard Herriot la construction de bains-douches. Ceux-ci devaient être situés dans le centre de la cité, dans la zone entre les rue de

    l’Effort, Challemel Lacour et Georges Gouy.

    13 mai 1930 : Les architectes A. Robert et A. Chollat (12 Rue de la Barre Lyon) demandent au maire de construire des bains-douches au centre de la

    cité-jardin qu’ils construisent à Gerland sur le modèle de celui qu’ils ont construit Rue Paul Bert. Les architectes chiffrent le projet à 2 millions de

    francs + plans joints.

    - 21 mai 1932 : Refus du maire Edouard Herriot

    - 4 juillet 1932 : Conseil municipal / Proposition de M. Levis d’installer un lavoir-bains-douches dans la Cité de Gerland.

    - 22 juillet 1932 : Lettre du maire à l’architecte (Chollat) qui explique qu’on lui a demandé la construction de bains-douche, mais qui voudrait un devis de

    l’architecte afin d’avoir une idée des prix pour un établissement « très simple ».

    -28 juillet 1932 : Réponse de l’architecte (Chollat) au maire accusant réception et expliquant qu’il a déjà construit des

    bains-douches en 1929 à Vénissieux pour un coût de 600 000 francs, dont 50% à la charge de l’Etat. Et Rue Paul Bert pour 1 000 000 de francs.

    Il estime que l’établissement de Gerland devrait avoir les mêmes dimensions que celui rue Paul Bert.

    -3 août 1932 : Conseil municipal sur l’importance de bains douches dans ce

    quartier, les plus proches étant situés à Monplaisir.

    -6 août 1932 : le maire autorise la construction de bains douches : 50

    places lavoir + 10 douches hommes + 10 douches femmes + 10 bains

    -10 août 1932 : accusé de réception de l’architecte qui explique qu’il va procéder à l’étude.

    Ces bains-douches n'ont vraisemblablement jamais été construits dans les années 1930 si l'on se réfère aux plans parcellaires précédemment cités où aucun bâtiment n’apparait à l’endroit projeté.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Arch. mun. Lyon. 960 WP 29. Projet de bain douche à la cité jardin de la Mouche. Plans, coupe et élévations. 11 avril 1930

  • 425WP12 : 15 septembre 1967 : procès-verbal de la réunion des adjoints à la mairie de Lyon. Établissement de bains-douches à Gerland :

    « Monsieur le Maire signale que la Ville a construit un joli établissement de bains-douches à Gerland qui sera ouvert dans la première quinzaine d’octobre (1967). »

    AC Lyon : 425WP12
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Rakotomalala Salohy - Halitim-Dubois Nadine