Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapelle de la Purification de la Vierge, dite des Grands Artisans, actuellement bureaux du GRETA et salle de spectacles

Dossier IA69004612 réalisé en 2013

Fiche

Genrede congrégationistes
VocablesPurification de la Vierge
Appellationsdes Grands Artisans
Destinationsbureau, salle de spectacle
Dénominationschapelle
Aire d'étude et cantonLyon Urgences
AdresseCommune : Lyon 2e
Adresse : passage
Ménestrier
Cadastre : 2103 AC 2

Édifiée sur un terrain cédé en 1672 par Jean Sparon et sur l'emplacement d'une maison acquise par le Consulat (MARQUIS, 1970, p. 74), d'après des plans de Jean Bernaise, architecte lyonnais (AC Lyon, GG 158), elle est achevée en 1673 (AC Lyon, GG 153). Elle possédait deux accès : une porte monumentale côté passage Ménestrier, et une entrée côté cour (dite cour des Meuniers), à laquelle conduisait un passage couvert ouvrant sur le quai du Rhône (voir plan de 1763, AC Lyon, 1 S 115-1, ill. IVR82_20146902451NUC) ; cette cour était commune aux chapelles des confréries des Affaneurs (ouvriers journaliers) et des Grands Artisans. Richement ornée, la chapelle était pourvue d'un maître-autel en marbre et de tableaux à sujets mariaux, tout comme à la chapelle des Messieurs voisine, dont une Purification de la Vierge de Daniel Sarrabat (MARQUIS, J.-M., 1970, p. 75). Un lambris de bois peint en gris et rehaussé de moulures dorées entourait la chapelle.

En 1766, le Prévôt des marchands, Leclerc de la Verpillière, propose d'installer l’École de dessin dans la chapelle des Grands Artisans, inutilisée depuis la dissolution de la congrégation. En effet l'Ecole de dessin, rétablie à Lyon en 1757 et installée dans l'hôtel du Gouvernement, cherche de nouveaux locaux lorsque la ville vend les bâtiments, en 1767. Le Consulat obtient de l'archevêque de Lyon, Antoine de Malvin de Montazet, sa désaffectation par une ordonnance du 31 août 1766 (AD Rhône, 3 D 8 liasse 1). La chapelle est alors réaménagée et son plan modifié pour créer les salles nécessaires à l'étude du dessin et aux assemblées des professeurs et administrateurs. Elle est ouverte aux élèves le 4 janvier 1768 (voir NONOTTE, D., Discours..., PERRIN-KHELISSA, A., éd. 2011, p. 330). La même année, elle est coupée en deux niveaux afin d'y installer également le Collège des médecins ; les salles du rez-de-chaussée leur sont réservées. Les travaux sont réalisés par l'architecte De Gérando. L'édifice est incendié et pillé en 1768, conséquence d'une émeute provoquée par une rumeur d'enlèvements et de meurtres afin de fournir aux professeurs d'anatomie des cadavres à disséquer.

Au 19e siècle, elle est pendant un temps louée par la Ville à M. Brunier-Maréchal, lequel y installe une fabrique de boutons (AC Lyon, 477 WP 005). Il ne quitte les lieux qu'en 1835, date à laquelle le niveau supérieur est transformé en amphithéâtre pour la Faculté des sciences, en même temps que la chapelle des Messieurs (Ibid et AC Lyon, 477 WP 001). Dans sa Description critique des bâtiments du collège, Raphaël Flachéron mentionne l'existence à la voûte de "fresques riches mais très dégradées" (1843, p. 440). A partir de 1876, elle sert d'entrée aux classes primaires récemment créées, puis elle abritera à l'entresol la salle de gymnastique et au rez-de-chaussée les locaux de l'association des anciens élèves du lycée Ampère, fondée en 1867 par Lorenti (MARQUIS, J.-M., 1970, p. 75 ; AC Lyon, 1521 WP 015).

Elle est actuellement occupée par le GRETA, et l'entresol a été transformé en salle de spectacles.

Période(s)Principale : 3e quart 17e siècle , daté par travaux historiques
Secondaire : 3e quart 18e siècle , daté par source, daté par travaux historiques
Secondaire : 2e quart 19e siècle , daté par source
Dates1673, daté par source, daté par travaux historiques
1768, daté par source, daté par travaux historiques
1834, daté par source
Auteur(s)Auteur : Bernaise Jean architecte attribution par source, attribution par travaux historiques
Auteur : Richard Georges
Georges Richard

Intervient à la chapelle des Grands Artisans du collège de la Trinité de Lyon en 1673


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
tailleur de pierre attribution par source, attribution par travaux historiques
Auteur : Chavagny
Chavagny

Intervient à la chapelle des Grands Artisans du collège de la Trinité de Lyon en 1673


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître maçon attribution par source, attribution par travaux historiques
Auteur : Vivian Jean-François
Jean-François Vivian

Intervient à la chapelle des Grands Artisans du collège de la Trinité de Lyon en 1673


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître maçon attribution par source, attribution par travaux historiques
Auteur : De Gérando
De Gérando

Plusieurs architectes lyonnais actifs au 18e siècle portent le nom de Degérando. S'agissant de l'intervention à la chapelle des Grands Artisans, passage Ménestrier, elle pourrait être attribuée à Antoine ou Pierre (Voir Audin et Vial, 1918, t. 1, p.253 et Charvet, 1899, p. 110-111 ; mais aucun de ces auteurs ne mentionne de travaux à la chapelle des Grands artisans)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte communal

Chapelle de plan allongé, orientée nord-sud, à nef unique et chevet plat, composée de quatre travées délimitées par des pilastres, voûtées d'arêtes et percée de quatre baies en plein-cintre sur le côté est. Porte sur le passage Ménestrier, côté sud (étudiée). Le niveau du sol est en contrebas de celui de la rue : on y accède par six degrés adoucis. Certaines pièces du rez-de-chaussée sont voûtées d'arêtes et éclairées par des baies rectangulaires. Un escalier droit mène à l'entresol, aménagé en salle de réunion, où un faux plafond dissimule en partie les voûtes.

La chapelle est située sous la partie sud de l'ancienne bibliothèque (actuellement CDI).

Murscalcaire moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
Plansplan allongé
Étages1 vaisseau
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier droit en maçonnerie
États conservationsremanié
Techniquessculpture
Statut de la propriétépropriété du département
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1944/08/22

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Rhône. 3 D 8. Bureau des Collèges, Congrégations, Bibliothèque, 1741-1781

    liasse 1 AD Rhône : 3 D 8
  • AC Lyon. 3 GG 153. Établissement d'instruction publique. Collège de la Trinité : Collège et Pensionnat remis aux prêtres de l'Oratoire, 18e siècle

    AC Lyon : 3 GG 153
  • AC Lyon. 477 WP 001. Grand Collège : projet de transaction entre l'Université et la Ville de Lyon au sujet de la propriété des bâtiments du Grand Collège ou Collège de la Trinité, résiliation du bail de Monsieur Brunier-Maréchal, acquisition par le Collège Royal de la cour des Meuniers appartenant à la ville, délimitation des locaux nécessaires à l'instruction publique et de ceux dont pourra disposer la ville à sa convenance, difficultés au sujet du logement du Recteur dans le Grand Collège : rapports, correspondance, arrêtés, délibérations du Conseil Municipal, brochures, plans, 1766-1858

    AC Lyon : 477 WP 001
  • AC Lyon. 477 WP 005. Grand Collège - Lycée de Lyon : logement des professeurs et de l'inspecteur, construction d'un trottoir, réparation du parvis de l'église du lycée, de la toiture, de la voute du bâtiment de la terrasse de la bibliothèque, travaux de carrelage, de serrurerie, de plâtrerie, réparations, établissement du cabinet de physique, de l'amphithéâtre de mathématiques, de la salle d'assemblée et du logement du concierge de la Faculté des Sciences : affiche, devis, délibérations du Conseil Municipal, correspondance, traités, cahiers des charges, comptes, rapports, 1827-1836

    AC Lyon : 477 WP 005
Documents figurés
  • Plan des maisons acquises par les Jésuites de Lyon pour l'emplacement d'un bâtiment pour les pensionnaires / [s.n]. Lyon, [1732] 1 dess. plume et encre brune sur papier beige (AD Rhône, 1 D 15)

    AD Rhône : 1 D 15
  • [Plans du Collège de la Trinité] / [Grand Jean-François] architecte, 4 juillet 1763. 6 plans. 1,230 x 0,925. 1/235 - (20 toises pieds de Roy = 0,275 cm). (AC Lyon, 1 S 115-1 à 115-6). Plan n°1 : Rez-de-chaussée, plan n°2 : Premier étage, plan n°3 : Second étage, plan n°4 : Troisième étage, plan n°5: Quatrième étage, plan n°6 : Cinquième étage

    détail du rez-de-chaussée AC Lyon : 1 S 115-1/6
  • [Plans de distributions] / 3 Dess. plume et coul. 1849 (AC Lyon, 477 WP 001-7)

    AC Lyon : 477 WP 001-7
Bibliographie
  • MARQUIS, J.-M. Le collège de la Trinité à Lyon : architecture et décoration. Mémoire dactylographié, DES, Université Lyon-II, 1970, 2 vol.

    p. 74-75
  • NONOTTE, Donat. Discours sur les progrès des arts à Lyon et sur les écoles de dessein qui y ont été établies, 21 février 1769. Lyon : Académie des sciences, belles-lettres et arts, ms. 81-28, in PERRIN-KHELISSA, Anne. Le traité de peinture de Donat Nonotte, ancien élève de François Lemoyne. Discours prononcés à l'Académie de Lyon entre 1754 et 1779, Mémoires de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon, 4e série, t. 10. Lyon : Edition de l'Académie, 2011, p.221-371

    p. 328-331
  • FLACHERON, Raphaël. Description critique des bâtiments du collège, in Lyon ancien et moderne, L. Boitel. Lyon : 1843, vol. 1, p. 433-442

    p. 440
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Guégan Catherine