Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapelle funéraire des comtes de Cibeins

Dossier IA01000577 réalisé en 2016

Fiche

Œuvres contenues

Genreseigneurial
Dénominationschapelle funéraire
Aire d'étude et cantonReyrieux
AdresseCommune : Misérieux
Lieu-dit : Cibeins
Adresse : Domaine de Cibeins
Cadastre : 1823 A 196 ; 2015 A 705

En 1717, pour remplacer son ancienne chapelle, Pierre Cholier, promu comte en 1707, élève dans le parc la chapelle privée et funéraire (tombeaux de la famille Cholier) des comtes de Cibeins, en 1718 (date portée). Cette chapelle est construite hors du château, en remplacement d'une chapelle intérieure qui aurait existé depuis 1500 environ ; elle est bénie le 29 juin 1719 par Étienne de Cholier, prêtre et chanoine de Saint-Antoine.

Période(s)Principale : 1er quart 18e siècle
Dates1718, daté par travaux historiques, porte la date
Auteur(s)Personnalité : Cibeins Pierre Cholier, comte de commanditaire attribution par source

Chapelle de plan centré, construite en pisé enduit et pierre de taille, toit en pavillon brisé à tuiles en écaille vernissées. La sacristie est en moellons appareillés et est éclairée par deux baies en arc en lancette. Porte d'entrée à deux vantaux en bois peint, encadrement en pierre de taille, claveaux et agrafe portant la datant, le tout surmonté d'une corniche au-dessus de laquelle s'ouvre un oculus. Pierre de seuil portant les armoiries de la famille de Cibeins. A l'intérieur, plafond en voussure et baies vitrées, l'une au nord l'autre au sud.

Une porte intérieure, à gauche de l’autel donne accès à la sacristie, qui comporte également une porte extérieure dans le mur nord. Un escalier en équerre en charpente placé dans la sacristie donne accès à deux pièces à l'étage, éclairées chacune par une fenêtre simple à deux battants.

Murspisé enduit
calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille
Toittuile en écaille
Plansplan centré
Étages1 vaisseau
Couvrements
Couverturestoit brisé en pavillon
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier en équerre en charpente
État de conservationrestauré

Décor intérieur (lambris de hauteur, autel et retable) et objets mobiliers particulièrement bien conservés, formant un ensemble cohérent.

Statut de la propriétépropriété de la région
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • BAUX, Jules. Nobiliaire du département de l'Ain. Bresse et Dombes. Bourg-en-Bresse : Martin-Bottier, 1872

    p. 85, 205, 254, 255 (Chollier, Cibeins)
  • POIDEBARD, BAUDRIER, GALLE, L. Armorial des bibliophiles de Lyonnais, Forez, Beaujolais et Dombes. Lyon : 1907

    p. 122 (Cholier de Cibeins)
  • TRICOU, Jean. Armorial et répertoire lyonnais. Paris : G. Saffroy, 1975

    t. 6, p. 85-87 (Cholier-Etampes)
  • REVEREND DU MESNIL, Edmond. Armorial historique de Bresse, Bugey, Dombes. Lyon : Vingtrinier, 1872

    p. 180 (Cholier)
  • STEYERT, André. Armorial général du Lyonnais, Forez et Beaujolais. 1ère éd. Lyon : A. Brun, 1860, réimpr. Paris, éd. du Palais-Royal, 1974

    f° 18 (Cholier)
© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Jourdan Geneviève - Guégan Catherine
Guégan Catherine

Chercheure au service de l'Inventaire général du patrimoine culturel (2006-...)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.