Logo ={0} - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale Saint-Cyr

Dossier IA42000645 réalisé en 2000

Fiche

Œuvres contenues

VocablesSaint-Cyr
Destinationséglise prieurale
Dénominationséglise paroissiale
Aire d'étude et cantonBoën - Sail-sous-Couzan
AdresseCommune : Marcilly-le-Châtel
Lieu-dit : le bourg
Cadastre : 1827 A1 341 ; 1987 A1 410

L'église et le prieuré de Marcilly sont donnés à l'abbé de Savigny vers 1060-1080 : le transept, la croisée, les absidioles, la coupole et le premier niveau du clocher pourraient être ceux de ce premier édifice. La nef est reconstruite à la fin du 15e siècle ou au début du 16e, avec deux travées flanquées de chapelles construites au cours du 16e siècle. Le clocher est également reconstruit (le clocheton en fer forgé date du 2e quart du 19e siècle). La sacristie sud est édifiée au 16e siècle (?) contre l'absidiole sud. Au 19e siècle sont entrepris des travaux d'agrandissement : l'architecte Dulac donne en 1849 un devis pour reconstruire l'abside en l'allongeant vers l'est et ajouter une travée supplémentaire à l'ouest de la nef, déplaçant le portail du 16e siècle. La sacristie nord est édifiée en 1857 contre l'absidiole nord. La date de 1876, marquant l'achèvement définitif des travaux, est gravée sur la façade.

Remplois
Période(s)Principale : 2e moitié 11e siècle , (?)
Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Secondaire : 16e siècle
Secondaire : milieu 19e siècle
Dates1849, daté par source
Auteur(s)Auteur : Dulac architecte attribution par source

L'église est construite en petit appareil de granite, avec quelques moellons de basalte (une carrière est toute proche). La façade occidentale présente un axe de symétrie autour du portail principal. La nef est couverte d'un toit à longs pans qui s'achève en croupe polygonale sur l'abside, et le clocher d'un toit en pavillon ; les bas-côtés sont couverts en appentis. A l'intérieur, les trois vaisseaux sont voûtés d'arêtes jusqu'au niveau de la croisée ; celle-ci présente une coupole sur trompes. Les transepts et la travée droite du choeur sont voûtés en berceau, l'abside en cul-de-four. L'escalier permet l'accès au clocher. Lors des travaux du 19e siècle, on a utilisé la brique pour construire les voûtes de la travée de nef rajoutée, et construit la nouvelle façade en pierre de taille (granite de Moingt).

Mursgranite
basalte
brique
petit appareil
pierre de taille
Toittuile creuse
Plansplan allongé
Étages3 vaisseaux
Couvrementscoupole à trompes
cul-de-four
voûte d'arêtes
voûte en berceau
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans
appentis
toit en pavillon
croupe polygonale
Escaliersescalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis en maçonnerie
Techniquespeinture
vitrail
sculpture
Précision représentations

Le linteau de la porte latérale sud de la façade occidentale porte le soleil et la lune gravés de part et d'autre d'une croix. A l'entrée du choeur, deux colonnes supportent des chapiteaux romans à décor végétal stylisé (feuilles dérivées des feuilles d'acanthe). Un culot en forme de buste d'homme encapuchonné, une main sous le menton et l'autre sur la tête, est visible dans la troisième travée du bas-côté sud. Les peintures murales (étudiées dans la base Palissy) et les enduits intérieurs ont fait l'objet d'une campagne de sondages et de diagnostic, qui ont révélé l'existence de deux litres funéraires superposées, l'une de la fin du 15e ou du 16e siècle, l'autre du 17e siècle (sommaire objets mobiliers).

Eglise d'un prieuré bénédictin de la fin du 11e siècle en Forez, avec un choeur de cette époque.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1991/06/11
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Guibaud Caroline