Logo ={0} - Retour à l'accueil

Eglise Paroissiale Saint-François d'Assise

Dossier IA01000079 réalisé en 1987

Fiche

Œuvres contenues

VocablesSaint-François-d'Assise
Dénominationséglise paroissiale
Aire d'étude et cantonTrévoux
AdresseCommune : Beauregard
Adresse : impasse
George Sand
Cadastre : 1823 SU 151 ; 1984 A 50

En 1514, les habitants de Beauregard demandent au chapitre de Lyon, la permission de construire une chapelle à leurs frais avec des fonts baptismaux, un tabernacle, des cloches et un cimetière. L'église paroissiale Saint-François-d'Assise, entourée d'un cimetière clos, est mentionnée dans les visites pastorales du diocèse de Lyon, du 30 avril 1614, comme annexe de l'église de Frans. En 1711, l'église menace ruine : un devis de 1784, dressé par Michel Ballet, maître entrepreneur de bâtiments à Trévoux, indique les réparations à réaliser au portail d'entrée, au couvert, à la charpente et au clocher. Les travaux sont terminés en 1787 : l'église comprend une nef lambrissée et deux chapelles latérales voûtées. Puis, constructions d'un nouveau clocher et d'une sacristie en 1836. L'église est érigée, par ordonnances royales, en chapelle vicariale en 1821, puis en église succursale en 1842. En 1847, la municipalité de Beauregard demande à l'architecte diocésain Louis Gaspard Dupasquier les plans et devis d'une nouvelle église à construire sur l'emplacement de l'ancienne et d'une partie du cimetière. L'adjudication des travaux est confiée à l'entrepreneur Léonard Cadet, de Blacé (Rhône) . L église est achevée en 1855

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1855, daté par source
Auteur(s)Auteur : Dupasquier Louis-Gaspard architecte diocésain attribution par source
Auteur : Cadet Léonard entrepreneur de maçonnerie attribution par source

L'Eglise, orientée, comprend une nef à un vaisseau et trois travées, précédées d'un clocher porche dans-oeuvre ; un transept saillant abrite les chapelles de la Vierge et de Saint-François ; un choeur surélevé, prolongé d'une abside à cinq pans est flanquée d'une sacristie axiale de plan rectangulaire ; église voûtée d'ogives, arc triomphal à l'entrée du choeur ; intérieur entièrement orné de peintures murales et de toiles marouflées à motifs décoratifs et cycles narratifs ; verrières à personnages et décoratives ; sol carrelé à motifs géométriques ; édifice de style néo gothique

Murscalcaire
moyen appareil
Toitardoise
Plansplan en croix latine
Étages1 vaisseau
Couvrementsvoûte d'ogives
en brique
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturesflèche carrée
toit à longs pans
toit à deux pans
croupe polygonale
pignon couvert
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie, en charpente, suspendu
Techniquespeinture
sculpture
vitrail
menuiserie
Précision représentations

plis en serviette § support : portes principale et latérale

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH partiellement, 1996/02/01
Précisions sur la protection

l'inscription porte sur le décor intérieur en totalité comprenant le décor peint, les vitraux, le chemin de croix, le sol de l'église et le décor du porche

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Hartmann-Nussbaum Simone