Logo ={0} - Retour à l'accueil

Immeuble

Dossier IA69005847 réalisé en 2003

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesboutique
Dénominationsimmeuble
Aire d'étude et cantonLyon Saint-Nizier
AdresseCommune : Lyon 1er
Lieu-dit : Saint-Nizier
Adresse : 38 rue, Président-Edouard-Herriot , rue
Longue
Cadastre : 1831 G 52 à 55 ; 1999 AV 55

Immeuble construit en deux temps lors du percement de la rue du Président-Edouard-Herriot pour Marie Louis Alexis Vidal, marchand de toile, et Jeanne Marie Elisabeth Vidal, épouse de François Antoine Joannon : les bâtiments bordant l'ancienne rue Sirène (parcelles 53 à 55 du cadastre de 1831) sont démolis en 1860 et la première partie de l'immeuble est achevée en 1861 ; puis, après l'acquisition de parties démembrées du grand immeuble sis au 8, rue du Plâtre (52, 49 et une partie de 47 du cadastre de 1831), l'édification se poursuit : les bâtiments sont démolis en 1863, le rapport du voyer principal de la ville sur l'alignement à donner date du 16 janvier 1864, l'augmentation de construction est déclarée en 1868. Le commanditaire a nommé l'architecte Philibert Bellemain pour l'expertise contradictoire de la portion de parcelle délaissée à la voie publique. Les termes encadrant l'entrée porte la signature du sculpteur Hugues Joseph Fabisch.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1861, daté par source
Auteur(s)Auteur : Fabisch Joseph Hugues sculpteur signature
Personnalité : Vidal Alexis commanditaire

Façades ordonnancées sur les deux rues, la principale, rue du Présidnet-Edouard-Herriot, présentant 2 avant-corps latéraux. Signature sur les atlantes encadrant la porte : 1) à gauche, FABISCH ; à droite, F. Initiales du commanditaire sur les garde-corps des fenêtres : AV.

Murscalcaire
pierre de taille
Toitardoise
Étagessous-sol, 4 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans brisés
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie, suspendu
Typologiestrois corps de bâtiment en U
États conservationsbon état
Techniquessculpture
ferronnerie
menuiserie
Précision représentations

Façades au décor architectural abondant, y compris sur les vantaux de l'entrée. La porte est encadrée par deux termes, l'un figurant Mercure, dieu du commerce, l'autre une femme portant une navette, incarnant le tissage, allusions à la profession de marchand de toile du commanditaire. Festons sur les lambrequins en fonte, entrelacs sur les garde-corps en fonte des fenêtres et des balcons, enroulements sur la rampe en fonte de l'escalier.

Mesuresh : 2010.0 cm

Boutiques actuellement : agence de voyages Havas ; chaussures Baven ; chaussures Puma.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Éléments remarquablesporte

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Rhône : 3 P 0123-7 à 9. Matrices cadastrales, sections F dite de Saint-Louis et G dite de l'Hôtel de Ville, 1836

    t. 8, f° 331, 332, 436 AD Rhône : 3P0123-7 à 9
  • AM Lyon : 321 WP 140. Alignement de la Grande rue Longue et prolongement de la rue Saint-Côme, 1845-1873

  • AM Lyon : 925 WP 78. Percement de la rue Impératrice. Achat des terrains par la ville, 1860-1864

    dossier Vidal et Joannon
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Ducouret Bernard - Derail Lore