Logo ={0} - Retour à l'accueil

Place Saint-Genès ou place du Palais

Dossier IA63000482 réalisé en 2008

Fiche

L'actuelle place Saint-Genès, autrefois place du Palais, a été créée à l'emplacement de l'ancien cimetière intégré à l'ensemble canonial de Saint-Genès, dont l'église ferme désormais le côté sud de la place (voir dossier IA63001007). Ce cimetière, cité pour la première fois dans le terrier de 1501, existait vraisemblablement avant le début du 16e siècle. Le côté nord de la place, lui, est bordé par l'ancien tribunal de la ville, venu lui-même s'installer dans les années 1820 sur les vestiges du château médiéval des seigneurs de Thiers. La place s'inscrit donc à l'intérieur de ce qui était la toute première enceinte de la ville haute, édifiée au 11e siècle.

Dès le 15e siècle, la zone du cimetière de Saint-Genès est affectée par des travaux de nivellement autour du château : prévus en 1474 selon un accord entre le seigneur de Thiers et les chanoines de Saint-Genès, ils consistent en la création d'un mur de soutènement de 7 à 8 pieds de haut (2,30 m à 2,60 m), qui, contenant le terrain du cimetière en contre-haut, permet de réduire la pente de la rue du Palais. Ces travaux d'aménagement du terrain se poursuivent au début du 17e siècle semble-t-il, puisqu'en 1617, la décision est prise d'achever "au plus tôt la montée et l'escalier qui ont été fetz a l'antrée du sepmyctière de l'esglize Sainct Genez de Thiern venant de la place du Pyron" 1.

Au début du 19e siècle, sans aucun doute consécutivement à la construction du palais de justice, le cimetière, déjà inutilisé depuis la Révolution, est supprimé (les derniers ossements sont transférés au cimetière Saint-Jean en 1822 - voir dossier IA63001241). De nouveaux travaux de déblaiement et d'abaissement du terrain (d'au moins deux mètres selon les témoignages des contemporains) permettent alors la création de la place telle qu'elle existe de nos jours.

1Extrait de l'inventaire des archives communales par P.F. Fournier, cité dans "Le Pays thiernois" n° 17 - voir références documentaires de ce dossier.
Appellationsplace Saint-Genès ou place du Palais
Parties constituantes non étudiéesmaison
Dénominationsplace
Aire d'étude et cantonThiers - Thiers
AdresseCommune : Thiers
Adresse : place Saint-Genès

Place créée à l'emplacement de l'ancien cimetière de l'ensemble canonial de Saint-Genès. Ce cimetière est cité pour la première fois en 1501, mais il est vraisemblablement plus ancien. La place s'inscrit donc dans l'espace clos par la première enceinte du 11e siècle. Des travaux de nivellement ont été effectués au cours du 15e siècle, puis à nouveau au 17e siècle, mais la place, telle qu'elle existe de nos jours, date du début du 19e siècle, conséquence de la suppression du cimetière et de la construction du palais de justice au nord de la parcelle.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle , daté par travaux historiques

La place Saint-Genès, créée sur l'emplacement du cimetière attenant à l'église Saint-Genès est bordée de bâtiments d'époques diverses : église romane au sud (voir dossier IA63001243), maisons d'habitation dont une du 17e s. sur pedde à l'est, ancien tribunal du début du 19e s. au nord, et à l'ouest, en particulier, séparé de la place proprement dite par la rue du Palais, bâtiment de l'ancienne Caisse d'Epargne daté de 1909.

Cette place, actuellement l'un des rares lieux de la ville dont la surface soit à peu près plane, ne doit son horizontalité qu'à de gros travaux d'arasement à différentes époques. Elle forme plus ou moins un quadrilatère ouvert à l'ouest, sur la rue du Palais ; à l'est un passage couvert, la pedde de Saint-Genès (voir dossier IA63000483), donne accès par des escaliers à la rue Mancel-Chabot en contrebas (voir dossier IA63002336) ; à l'angle sud-est, un dégagement permet de contourner le chevet de l'église.

Références documentaires

Documents figurés
  • THIERS - Eglise Saint-Genès. Monument historique du XIIe siècle, beaux chapiteaux ; curieuse mosaïque dans le porche, tombeau à arcatures du XIIIe siècle, carte postale noir & blanc, collection L'AUVERGNE, n° catalogue 226, par G. d'O [Gouttefangeas à Olliergues], s.d. [début du XXe s. ?].

    Collection particulière
  • THIERS. - La Caisse d'Epargne, carte postale noir & blanc, n° catalogue 77, par ND photographe, s.d. [début du 20e siècle, après 1909].

    Collection particulière
  • [Vue aérienne de Thiers en 1957 : quartiers de Saint-Genès et de la place Antonin-Chastel depuis l'est], photographie aérienne, noir & blanc, fonds Roger Henrard (1948-1972).

    Service Régional de l'Inventaire
Périodiques
  • KRISTOS, André. La première enceinte. Le pays thiernois, octobre 1983, n° 1.

    p. 6 Service Régional de l'Inventaire
  • KRISTOS, André. La première enceinte à Thiers. Le pays thiernois, novembre 1989, n° 12.

    p. 7-9, 12 Service Régional de l'Inventaire
  • KRISTOS, André. La première enceinte à Thiers. Le pays thiernois, juin 1990, n° 13.

    p. 9-10 Service Régional de l'Inventaire
  • KRISTOS, André. La première enceinte - suite. Le pays thiernois, octobre 1992, n° 17.

    p. 12 Service Régional de l'Inventaire
  • DOUTRE, Marilyne. Palais de justice et prisons dans la ville : l'oeuvre de Ledru (1778-1861) en Auvergne. Histoire de l'Art, octobre 1995, n° 31.

    p. 37-46 Service Régional de l'Inventaire : CDP REV
© Région Auvergne - Inventaire général du Patrimoine culturel - Ceroni Brigitte
Brigitte Ceroni

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel d'Auvergne-Rhône-Alpes.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.