Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
  • Ferme de l'Ecluse
    Ferme de l'Ecluse Saint-Ours - l' Ecluse - isolé - Cadastre : 1732 953, 954, 955 1906 A6 417 2015 A6 1055, 1056
    Titre courant :
    Ferme de l'Ecluse
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Description :
    (au nord-est) délimitant une vaste cour ouverte reliée au chemin communal par une allée bordée de est implanté au milieu de la cour (sur l'actuelle limite de parcelle). Il comprend deux bacs (tringles pour planches à laver dans le grand bac) plus un demi bac ajouté en aval, avec une borne de plan carré sur le côté du premier bac (tuyau en forme de dauphin et barres de seau en bronze). Inscription dans
    Données complémentaires :
    rez-de-chaussée
    Illustration :
    Vue de la grange-étable. IVR84_20187301341NUCA Vue de la grange-étable. IVR84_20187301342NUCA Détail du mur de la grange-étable (pisé). IVR84_20187301345NUCA Charpente de la grange-étable. IVR84_20187301344NUCA
    Historique :
    La ferme de l'Ecluse est citée dès 1719 dans les archives de l’hôtel-Dieu de Chambéry ; elle est l'hôtel-Dieu situées à Cusy, Saint-Ours et Chainaz, pour un cens de 1 500 £ et 52 veissels de froment en alors acensée à Pierre Picollet, de Saint-Ours (AD Savoie, 3 H – dépôt : 21). Ces archives donnent les noms des fermiers tout au long du 18e siècle : Jean Grosjean, de Cusy, qui tient toutes les fermes de 1738 (3H dépôt : 22) ; Jean-Pierre Mugnier dit Glapigny, de Gruffy, qui verse un cens de 1 680 £ et 52 veissels de froment en 1755 pour les mêmes fermes (3H dépôt : 24) ; André Chapuy, de Saint-Ours, qui verse 70 £ et 21 veissels de froment en 1766 pour la ferme de l’Eclusaz (3H dépôt : 25) ; et Joseph Ailloud , de Saint-Ours, fermier de la grange de l’Eclusaz en 1776 (3H dépôt : 26). La ferme est représentée sur la mappe sarde, puis sur le 1er cadastre français de 1906 selon un plan masse similaire à l'actuel : la "maison" au sud-ouest (n° 954 de la mappe), la "grange" au nord-est (n°955) et et four au sud, non
    Aires d'études :
    Hauts de l'Albanais
    Référence documentaire :
    l'hôtel-Dieu de Chambéry. AD Savoie. Fonds des archives hospitalières. Série 3 H-dépôt : 12-30. Gestion des propriétés de l'hôtel-Dieu de Chambéry. Voir RICHARD, Vivien. Archives départementales. Fonds des archives hospitalières. Fonds de l’Hôtel-Dieu de Chambéry : 3 H – dépôt 1-303. Répertoire numérique AD Savoie. Fonds des archives hospitalières. Série 3 H-dépôt : 12-30. Gestion des propriétés de
  • Village de Saint-Ours
    Village de Saint-Ours Saint-Ours - Chef-lieu - en village - Cadastre : 1732 Lieux-dits : Chez Vetton, Paroisse de saint Ours, Saint Ours, Chez Mermoz 1906 B3 2015 B3
    Titre courant :
    Village de Saint-Ours
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Description :
    Le village, à bâti lâche, occupe un replat situé au pied de la petite colline de Chez Martin (655 m ). Les bâtiments sont majoritairement édifiés en moellon et galets de calcaire enduit. Les encadrements
    Annexe :
    Edifices non repérés du village de Saint-Ours La ferme de l'hôtel-Dieu de Chambéry (2015 B3 971 s'ajoute la "grange" isolée 277 au sud-ouest de l'église. Les archives de l’hôtel-Dieu de Chambéry donnent les noms des fermiers au 18e siècle : Jean Grosjean, de Cusy, qui tient toutes les fermes de l'hôtel -Dieu situées à Cusy, Saint-Ours et Chainaz, pour un cens de 1 500 £ et 52 veissels de froment en 1738 , 972 ; non repérée) Située juste en face de l'église, elle comprend au début du 18e siècle (mappe sarde (3H dépôt : 22) ; Jean-Pierre Mugnier dit Glapigny, de Gruffy, qui verse un cens de 1 680 £ et 52 veissels de froment en 1755 pour les mêmes fermes (3H dépôt : 24) ; Claude-François Bouvier, de Chanaz, en inchangée, à part l'agrandissement de la maison au nord de laquelle est accolée une grange-étable. Les encadrements de la grange-étable sont en brique, en arc. La ferme a sans doute changé de main dans les années 1930 : la famille des propriétaires actuels, originaires de La Compôte (dans le coeur du massif), s'y
    Illustration :
    Détail de la pompe à incendie. IVR84_20187301378NUCA
    Texte libre :
    L'implantation du bâti du village de Saint-Ours a peu changé depuis la mappe sarde (1732), avec un bâti lâche, étalé en plusieurs noyaux : au nord, le mas de Chez Mermoz, traversé par un ruisseau, et composé de plusieurs fermes et granges imbriquées, avec un four à pain dans un bâtiment isolé (n° 491 ) ; au centre, le village autour de l'église dans le cimetière et du presbytère, et qui se résume à deux grosses propriétés rassemblant maison, grange et four autour de vastes cours : la ferme des Hospices de Chambéry (n° 288, 298, 301, plus la grange 277 au sud-ouest de l'église), et la ferme de François Truchet (n°282, 285 et 287, plus la grange 304 au nord de l'église) ; au sud, le mas de Chez Vetton, deux fermes de moindre importance. Ce village peu dense, formé de grandes fermes à bâtiments dissociés autour de cours et de quelques fermes plus petites et mitoyennes, s'étoffe un peu au 19e siècle : au début juxtaposition. L'état de section ne recense qu'un four, mais d'autres sont édifiés au début du 20e siècle (four
    Historique :
    L'essentiel du bâti est datable de la 2e moitié du 19e siècle ou du début du 20e.
    Localisation :
    Saint-Ours - Chef-lieu - en village - Cadastre : 1732 Lieux-dits : Chez Vetton, Paroisse de saint
    Aires d'études :
    Hauts de l'Albanais
    Référence documentaire :
    l'hôtel-Dieu de Chambéry. AD Savoie. Fonds des archives hospitalières. Série 3 H-dépôt : 12-30. Gestion des propriétés de l'hôtel-Dieu de Chambéry. Voir RICHARD, Vivien. Archives départementales. Fonds des archives hospitalières. Fonds de l’Hôtel-Dieu de Chambéry : 3 H – dépôt 1-303. Répertoire numérique AD Savoie. Série 2O : 2658. Saint-Ours. Culte - Fabrique (1871, 1875-1886). Projet de reconstruction du presbytère (1882-1885). Projet de réparations à la maison d'école (1884-1887). AD Savoie . Série 2O : 2658. Saint-Ours. Culte - Fabrique (1871, 1875-1886). Projet de reconstruction du presbytère (1882-1885). Projet de réparations à la maison d'école (1884-1887). Carton. AD Savoie. Série 2O : 2659. Saint-Ours. Projet de construction d'un groupe scolaire avec mairie (1914-1918). Pièces extraites des comptes de gestion (1903-1916). AD Savoie. Série 2O : 2659. Saint-Ours . Projet de construction d'un groupe scolaire avec mairie (1914-1918). Pièces extraites des comptes de
  • Présentation de la commune de Saint-Ours
    Présentation de la commune de Saint-Ours Saint-Ours
    Titre courant :
    Présentation de la commune de Saint-Ours
    Annexe :
    Les moulins de la Monderesse La Monderesse prend sa source à 250 m de la limite de la commune de Saint-Ours ; elle forme la limite des communes de Cusy, puis Saint-Ours, et de Saint-Offenge-Dessous, et : Noël Bouchard, propriétaire de la faïencerie de la Forest (voir IA73004395), pour la scie et le moulin de Motteray et le moulin et battoir de la Bottaz, ou le noble du Cengle pour les moulins, pressoir et battoir des Millières ; le dernier propriétaire est François Dagand, de Cusy, pour deux moulins, un par le captage des eaux de la Monderesse par la Compagnie des Eaux d’Aix-les-Bains permet de dresser est encore plus précise : « Par suite du captage des eaux de la Monderesse par la Compagnie des Eaux , situés sur Saint-Ours, et la scierie Millioz Claudius située aux confins de Saint-Ours et Saint-Offenge à Aix »... (le maire demande la diminution de la patente payée par les usiniers). Les nouveaux sites site de la scie de Noël Bouchard (IA73002704) et la scierie Fantin (IA73002705) s’installant en
    Illustration :
    Vue du panorama depuis la Peleuse (section A3), au sud-ouest de la commune, vers le sud-est. A Vue du panorama depuis la Peleuse (section A3), au sud-ouest de la commune, vers le sud-est. A Vue du panorama depuis la Peleuse (section A3), au sud-ouest de la commune, vers le sud-est. A Vue du panorama depuis la Grande Pièce (section A4), au sud-ouest de la commune, vers le nord-est . Au second plan, le village de Cusy. IVR84_20187301338NUCA Vue du panorama depuis la Grande Pièce (section A4), au sud-ouest de la commune, vers le nord-est . Au second plan, le village de Cusy. IVR84_20187301337NUCA Vue du lotissement de la Grande Pièce (section A4), depuis le nord. IVR84_20187301339NUCA Vue du panorama depuis la Peleuse (section A3), au sud-ouest de la commune, vers le sud-est. A Haie de grands arbres à proximité de Vingerel (section A). IVR84_20167306685NUCAQ
    Texte libre :
    , Remollard et la Damaz) et de moulins, et l'hôtel-Dieu de Chambéry, auxquels on peut ajouter la famille Forest dit Piolat (possessionnée chez Robert, à Remollard et à Bassa). L'hôtel-Dieu de Chambéry reste au Introduction Saint-Ours à partir de l'époque moderne Lors de l’établissement du cadastre sarde, en 1729, l'habitat de la commune se répartit entre le chef-lieu (lieux-dits Chez Vetton, Paroisse de saint Ours, Saint-Ours, Chez Mermoz), les écarts de Vingerel, la Forest et Bassa (lieux-dits Au village de Bassat, Au Bassat, le grand Champ), les domaines isolés de l'Ecluse, Chez Robert (Chez Revolier), la Damaz au sud-est de la commune, A Remillion au sud de l'Ecluse, auxquelles il faut ajouter quatre sites de moulins ou scieries le long de la Monderesse en limite de paroisse. Cette implantation du bâti chef-lieu et les écarts, si l'implantation générale subsiste (avec une disparition des noms de lieux . Ainsi, si l'emplacement la plupart des bâtiments existants sur la mappe sarde est encore occupé, de
    Aires d'études :
    Hauts de l'Albanais
    Référence documentaire :
    AD Savoie. C 4242. Livres des numéros-suivis du géomètre et du trabucant de la commune de Saint -suivis du géomètre et du trabucant de la commune de Saint-Ours. Registre in-4° cartonné, 415 feuillets parcelles par numéro avec noms des propriétaires et des lieudits (transcription de l'Atlas de M. Barbero foncières de leurs contenances et de leurs revenus. Registre, 1907. AD Savoie. Série 3P : 738. Saint-Ours . Cadastre parcellaire. Tableau indicatif des propriétés foncières de leurs contenances et de leurs revenus AC Saint-Ours. Registre des délibérations du conseil municipal de la commune de saint-Ours, 22 octobre 1860 - 19 mai 1866. AC Saint-Ours. Registre des délibérations du conseil municipal de la commune de saint-Ours, 22 octobre 1860 - 19 mai 1866. 1 registre, 46 feuillets. AC Saint-Ours. Registre des délibérations du conseil municipal de la commune de saint-Ours, 14 août 1866 - 17 novembre 1882. AC Saint-Ours. Registre des délibérations du conseil municipal de la commune
  • Mairie-école, puis maison
    Mairie-école, puis maison Saint-Ours - Chef-lieu - en village - Cadastre : 1906 B3 159 (encre rouge ; à l'encre noire, rayé : 250) ; jardin : 160 (249) 2015 B3 159 jardin : 160
    Genre :
    de garçons de filles
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Projet de construction d’une maison d’écoles avec salle de mairie… Hector Duvernay, architecte. 1er Projet de construction d’une maison d’écoles avec salle de mairie… [plans rectifiés]. Hector Vue de trois-quarts arrière, depuis le nord-ouest. IVR84_20187301379NUCA
    Texte libre :
    est acceptée l’année suivante par la commission administratrice de l'Hôtel-Dieu de Chambéry Historique Le projet de construction d’une école, pour remplacer les locaux séparés pour garçons et filles loués par la commune, commence au lendemain de l’Annexion : dans une délibération du 27 mars 1861 , la commune expose son désir de faire construire une école et mairie, pour une dépense d'environ 8 000 l’acquisition d’un terrain qui lui permet d’implanter sa mairie-école mais aussi de déplacer l’église (située au milieu du cimetière) : il s’agit de la partie orientale d’une parcelle (le n°270 de la mappe) appartenant aux Hospices de Chambéry par legs de François Charvet (délibération du 31 août 1862, AC). La cession F pour l'acquisition de l'emplacement (frais d'acte inclus), 25 000 F pour l’église, 15 000 F pour la mairie-école ; en ressources, un emprunt de 11 000 F, 1000 F de fonds disponibles, 7 529 F de souscription volontaire, les matériaux de la vieille église évalués à 1 000 F, une subvention de 20 000 F ; la
    Historique :
    École primaire avec salle de mairie construite sur les plans et devis de l'architecte chambérien de bâtiments demeurant à La Biolle (Savoie), déjà adjudicataire des travaux de l’église ; traité de gré à gré passé le 4 février 1867, procès-verbal de réception définitive le 10 juin 1869. La commune ayant décidé de construire une nouvelle école, ce bâtiment est vendu (décidé par délibération du 4 juin
    Aires d'études :
    Hauts de l'Albanais
    Référence documentaire :
    AD Savoie. Série 2O : 2657. Saint-Ours. Projet de construction d'une maison de commune (1862-1869 ). Projet de reconstruction de l'église (1866-1873). AD Savoie. Série 2O : 2657. Saint-Ours. Projet de construction d'une maison de commune (1862-1869). Projet de reconstruction de l'église (1866-1873). Carton. AD Savoie. Série 2O : 2658. Saint-Ours. Culte - Fabrique (1871, 1875-1886). Projet de reconstruction du presbytère (1882-1885). Projet de réparations à la maison d'école (1884-1887). AD Savoie . Série 2O : 2658. Saint-Ours. Culte - Fabrique (1871, 1875-1886). Projet de reconstruction du presbytère (1882-1885). Projet de réparations à la maison d'école (1884-1887). Carton. AD Savoie. Série 2O : 2659. Saint-Ours Projet de construction d'un groupe scolaire avec mairie (1914-1918). AD Savoie. Série 2O : 2659. Saint-Ours Projet de construction d'un groupe scolaire avec AC Saint-Ours. Registre des délibérations du conseil municipal de la commune de saint-Ours, 22
  • Église paroissiale Saint-Ours
    Église paroissiale Saint-Ours Saint-Ours - Chef-lieu - en village - Cadastre : 1732 297 1906 B3 156 (encre rouge ; à l'encre noire, rayé : 252) 2015 B3 158
    Description :
    Eglise néogothique en croix latine, en maçonnerie enduite avec parties en pierre de taille
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Plan topographique de l'ancien presbytère [et de l'ancienne église] de la commune de St-Ours Plan de l'ancienne église de Saint-Ours. D'après le dessin du curé Miguet du 25 juin 1867 (A [Plan de localisation de l’emplacement prévu pour construire l’église et l’école]. J.-C. Laubé Commune de St Ours. Projet ce construction d'une église sur l’emplacement d'une ancienne. Hector Commune de St Ours canton d’Albens. Projet de reconstruction de l’église. Hector Duverney Commune de St Ours. Projet de reconstruction de l’église. Plans rectifiés. [1] Coupe longitudinale Commune de St Ours. Projet de reconstruction de l’église. Plans rectifiés. [2] Façade principale CIM. [Verso] ST-OURS (Savoie) 231 – Quartier de l’église COMBIER IMP. MACON (S.-et-L.). Carte Vue de la fenêtre du transept sud. IVR84_20187301392NUCA Vue de la partie basse du clocher. IVR84_20187301394NUCA
    Représentations :
    L'église est volontairement sobre (pour des raisons d'économie), les éléments de décor dans le texte de synthèse.
    Texte libre :
    août 1862, AC). La cession est acceptée l’année suivante par la commission administratrice de l'Hôtel -Dieu de Chambéry (délibération du 1er novembre 1863, AC) ; le géomètre Laubé dresse à cette occasion un Après le Concordat, la paroisse de Saint-Ours (comme celle d’Epersy) dépend de celle de Mognard . Les délibérations consulaires du début du 19e siècle font état des tentatives de la commune pour se sont inscrits sur le tableau de prestations volontaires pour assurer le traitement d’un recteur. Si la paroisse de Saint-Ours n’est rétablie qu’en 1828, il semble qu’un curé ait résidé à Saint-Ours en 1819 qu’il était en charge de l’instruction ; mais selon une délibération du 20 février 1821, la commune n’a pas de curé… la délibération de 1819 concerne donc peut-être le curé résidant à Mognard. Enfin, le 13 de financer des réparations à l'église de Mognard et au clocher de l'église de Saint-Ours, ainsi que le loyer de la cure, convenu avec les frères Chiron (100 livres neuves). L’ancienne église Son
    Historique :
    Église construite sur les plans et devis de l'architecte chambérien Hector Duvernay datés du 1er mai 1864, par Antoine Chalansonex, entrepreneur de bâtiments demeurant à La Biolle (Savoie) : procès -verbal d’adjudication le 26 mai 1866, procès-verbal de réception définitive le 10 juin 1868.
    Aires d'études :
    Hauts de l'Albanais
    Référence documentaire :
    AD Savoie. Série 2O : 2657. Saint-Ours. Projet de construction d'une maison de commune (1862-1869 ). Projet de reconstruction de l'église (1866-1873). AD Savoie. Série 2O : 2657. Saint-Ours. Projet de construction d'une maison de commune (1862-1869). Projet de reconstruction de l'église (1866-1873). Carton. AD Savoie. Série 2O : 2658. Saint-Ours. Culte - Fabrique (1871, 1875-1886). Projet de reconstruction du presbytère (1882-1885). Projet de réparations à la maison d'école (1884-1887). AD Savoie . Série 2O : 2658. Saint-Ours. Culte - Fabrique (1871, 1875-1886). Projet de reconstruction du presbytère (1882-1885). Projet de réparations à la maison d'école (1884-1887). Carton. AC Saint-Ours. Registre des délibérations du conseil municipal de la commune de saint-Ours, 22 octobre 1860 - 19 mai 1866. AC Saint-Ours. Registre des délibérations du conseil municipal de la commune de saint-Ours, 22 octobre 1860 - 19 mai 1866. 1 registre, 46 feuillets.
1