Logo ={0} - Retour à l'accueil

Îlot Argue-de Tournes-Thomassin

Dossier IA69004302 réalisé en 2008

Fiche

Œuvres contenues

AppellationsArgue-de Tournes-Thomassin
Dénominationsîlot
Aire d'étude et cantonLyon Urgences
AdresseCommune : Lyon 2e
Adresse : 65-71 rue du, Président-Edouard-Herriot , 3-9 rue, Jean-de-Tournes , 40-42 rue de la, République , 14-26 rue
Thomassin
Cadastre : 1999 AH

Les immeubles conservés les plus anciens de l'îlot datent du 17e siècle, mais son occupation remonte à la période gallo-romaine. Sa densité apparaît fortement marquée sur le plan scénographique de Lyon (vers 1550). Les mutations les plus marquantes de l'îlot ont lieu au 19e siècle. Elles sont liées aux grands travaux d'urbanisme projetés dès le Premier Empire pour assainir la ville et lutter plus efficacement contre maladies et incendies : ouverture du passage de l'Argue entre 1825 et 1828, percement des rues Impériale (actuelle rue de la République) et de l'Impératrice (actuelle rue du Président-Edouard-Herriot) entre 1860 et 186 ; les rues Raisin et Thomassin sont en partie redressées et élargies. L'installation dans la seconde moitié du 19e siècle du grand magasin Aux deux Passages (actuel Printemps) et d'un établissement de spectacle, le théâtre Bouffes-Scala, en font deux éléments prépondérants dans la configuration de l'îlot et de son évolution ultérieure.

Période(s)Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

Ilot de grande dimension, très dense, composé d'étroites parcelles en lanières d'origine médiévale. Il est encadré par les rues Thomassin (nord), Jean de Tournes (sud), Edouard-Herriot (ouest) et de la République (est).

Les immeubles les plus anciens de l'îlot témoignent du parcellaire médiéval (parcelles étroites et profondes), en voie de disparition dans une zone urbaine qui a subi de profondes modifications depuis le 19e siècle (ouverture du passage de l'Argue, percement des rues Impériale, actuelle rue de la République, et de l'Impératrice, actuelle rue du Président-Edouard-Herriot).

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Lyon. 84 II 007. Pierre Vitet (1772 - 182(?)), imposition pour établir une pompe à incendie en raison de sa maison passage de l'Argue à la suite de l'interdiction des construction en pisé, 1807.

  • Arch. mun. Lyon. 321 WP 008-1. Allée de l'Argue, ouverture d'un passage, 1825.

  • Arch. mun. Lyon. 925 WP 082. Voirie urbaine, ouverture de la rue de l'Impératrice, 1858-1862

  • Arch. mun. Lyon. 321 WP 123. Rue de l'Impératrice, ouverture, élargissement, 1860-1869

  • Arch. mun. Lyon. 321 WP 124. Rue de l'Impératrice : état général des acquisitions et des ventes de terrains faites jusqu'à ce jour pour l'ouverture de la rue de l'Impératrice, 13 juin 1860

  • Arch. mun. Lyon. 925 WP 081. Voirie urbaine, ouverture de la rue de l'Impératrice, 1859-1861

Documents figurés
  • Ville de Lyon. Plan de voirie, 1899. (Arch. mun. Lyon. 4 S 167-1967)

  • Plan parcellaire d'alignement de la rue de l'Impératrice. 1:2000. 1860. (Arch. mun. Lyon. 321 WP 123)

  • Plan parcellaire d'alignement de la rue de l'Impératrice, terrains acquis et terrains revendus par la Ville. 1:2000. 24.10.1860. (Arch. mun. Lyon. 321 WP 123)

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Dessert Aurélie - Guégan Catherine
Catherine Guégan

Chercheure au service de l'Inventaire général du patrimoine culturel (2006-...)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.