Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison puis annexe de la caisse d'épargne et musée de La Diana

Dossier IA42001409 inclus dans Ensemble canonial Notre-Dame actuellement quartier Notre-Dame réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsmaison n° 17, école des clergeons
Destinationsannexe de la Caisse d'épargne et musée de La Diana
Parties constituantes non étudiéescour
Dénominationsmaison, caisse d'épargne, musée
Aire d'étude et cantonMontbrison - Montbrison
AdresseCommune : Montbrison
Adresse : 1-3 rue
Florimond-Robertet
Cadastre : 1809 E 758 ; 1986 BK 351, 355

Cette maison, répertoriée au n° 17 du plan du cloître Notre-Dame en 1791, conserve une porte cochère en arc brisé chanfreiné, des vestiges de peinture murale ainsi que deux encadrements de portes, remaniés, datables du 14e siècle. En 1671, la maison est occupée par M. Chaîne, prêtre et maître des enfants de choeur de la collégiale. Saisi comme bien national, l´édifice est adjugé, le 8 août 1791, à Claude-Henry Dupuy, trésorier de France au bureau des finances de Grenoble. En 1809, la demeure appartient à François Durand ; au cours du 19e siècle elle est appelée maison Latour-Durand. Devenue propriété de la commune en 1876, la maison reçoit une double affectation : la partie de gauche (parcelle BK 355), sert de conciergerie puis devient une maison locative avec dépôt de droguerie, la partie de droite (parcelle BK 351) est acquise par la Société historique et archéologique du Forez pour servir d'annexe à La Diana, grâce à une subvention de l'Etat. En 1885, la Société historique modifie profondément la structure intérieure de parcelle BK 351 afin de mettre en place un cabinet d'archives, un musée lapidaire et un dépôt de livres anciens provenant de la bibliothèque de la ville. Pendant ces travaux des vestiges de peintures murales du 14e siècle sont découverts sous plusieurs couches d´enduit, dans le comble du corps de bâtiment sur cour, ainsi qu´un fragment de motet peint en l´honneur de sainte Cécile, daté de 1682, contre le mur intérieur du corps d´entrée. En 1910 la Caisse d'épargne voulant sécuriser les abords de son nouvel hôtel, achète la parcelle BK 355, qui sert alors de dépôt de droguerie et de matières dangereuses, pour en faire des bureaux annexes. Des restructurations sont effectuées sur cette parcelle : l´architecte Eugène Serre, en 1948, dessine le plan et les élévations de l'état initial ainsi que les transformations à prévoir, telle la création d´un escalier extérieur dans le jardin. Cet escalier extérieur n´est pas réalisé mais un escalier intérieur est installé tandis que l'escalier en vis demi-hors-oeuvre du 15e siècle (?) est détruit. A partir de 1989, la société historique et archéologique du Forez entreprend un nouvel aménagement du musée et des salles attenantes.

Période(s)Principale : 14e siècle
Principale : 15e siècle , (?), , (détruit)
Principale : 20e siècle
Auteur(s)Auteur : Serre Eugène architecte attribution par source

Le plan du cloître Notre-Dame reconstitué en 1791, montre la maison (n° 17) avec deux corps de bâtiments (L et N) séparés par une cour intérieure (M). Le bâtiment (L), traversé par un corps de passage, est lui-même constitué de deux parties. Aujourd´hui la partie (L, côté nord, 2 travées), est une annexe de la Caisse d'épargne (parcelle BK 355) tandis que la partie (L, côté sud, 2 travées dont le porche), appartient à la parcelle BK 351 (musée) ; parcelle qui englobe aussi la cour intérieure (M) couverte d´une verrière, reliée au corps de bâtiment (N) par la création d´arcades. L´ensemble de l'édifice (L) sur rue, est couvert de tuiles creuses sur un toit à longs pans et croupes. Il compte trois niveaux, quatre travées sur l'élévation principale et deux travées sur l'élévation latérale gauche ; l'élévation latérale droite est mitoyenne avec la salle héraldique appelée La Diana (parcelle BK 350). Le bâtiment présente des élévations enduites qui masquent d'éventuelles traces de remaniements : les fenêtres sont toutes à arêtes vives, exceptée la porte cochère en arc brisé chanfreiné. Une cour-jardin, délimitée par un mur surmonté d'une grille, borde l'élévation latérale gauche du bâtiment L.

Murspisé
enduit
Toittuile creuse
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
croupe
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant à retours en charpente
Typologiesmaison de type 3: maison plus vaste avec cour-jardin
États conservationsremanié
Techniquespeinture
Précision représentations

Dans le bâtiment (N), décor à la détrempe d´une bande à motifs de losanges et de quadrilobes armoriés (d'argent à la croix de gueule). Dans le bâtiment (L), peint sur le mur intérieur et daté de 1682 : motet en l´honneur de sainte Cécile.

Statut de la propriétépropriété d'une société privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Loire. Série O 514. Acquisition de la maison Latour-Durand en 1876 pour servir d'annexe à La Diana. Subvention de l'Etat.

  • AC Montbrison. Série 4 W94 : Caisse d'épargne. Lettre du Sous-Préfet de Montbrison à Monsieur le Maire de Montbrison, 30 novembre 1910.

Documents figurés
  • Plan du cloître Notre-Dame en 1791. Bulletin de la Diana, t. VI, n° 1, 1892. Détail : la maison porte la mention 17, L, M, N.. In Huguet, A. Le cloître de Montbrison en 1791, Bulletin de la Diana, 1892, t. VI, p. 152

  • Le cloître Notre-Dame de Montbrison en 1791. Identification des maisons canoniales, des maisons de prébendiers et des immeubles attenant possédés par le chapitre. [J. Dulac], (s.l.), [fin 19e siècle]. Calque collé sur papier, encre et lavis. 43,8 x 27,7 [50 x 32,5]. Lég. de A à Z et de 1 à 48, plan. Plan établi d'après les données d'une carte de 1732, d'un plan minuté du cadastre de 1819, rectifié après examen des lieux suivant les indications des brefs de vente des biens nationaux. (Bibl. Diana, Montbrison. Série C géo 148 - 1)

  • Département de la Loire. Arrondissement de Montbrison. Canton de Montbrison. Commune de Montbrison. Parcellaire de 1809. Section E dite de la ville. Reboul, géomètre, Montbrison, 1809. Papier, encre brune, lavis bleu. Ech. 1/1250e. (AC Montbrison)

  • MONTBRISON. - Musée de la Diana.. Carte postale. Edition Perroton, Montbrison (au crayon au dos 1908)

  • 125 - Montbrison (Loire) - Diana - Musée.. Carte postale. B.F.

  • Musée de LA DIANA - Partie des Fesques et Mausolées. Levet, agence générale de journaux, Montbrison. BAUER - MARCHET - DIJON ET CIE / Levet (éditeur) ; Bauer, Marchet et Cie (imprimeur). 1 impr. photoméc (carte postale) : N&B. 2e quart 20e siècle [tampon 1908] (Coll. Part. L. Tissier).

  • Cap / (v°) 23 - MONTBRISON - La Diana Musée archéologique.. Carte postale. (50) "REAL - PHOTO" C.A.P. - PARIS [date et tampon 1957]

  • C. d'E. de Montbrison. Façade sur jardin, retour sur jardin, R. de Ch, étage. Eugène Serre, architecte, Montbrison, 1948. Calque, encre, crayon. Ss éch. ; 30,4 x 45 [34,6 x 46,5 cm]. Lég. Texte : variante en accord avec l'ambiance du quartier favorise l'entrée du garage. Permet l'utilisation complète des étages accès aux combles dégagé au maximum. Tampon : Eugène Serre, architecte expert, 2 rue du Parc, Montbrison, nov. déc. 1948.

  • Ville de Montbrison. Société de La Diana. Aménagement, agrandissement. Plan de situation, plan masse. O. Daublain, P. Hanssen, architectes, Montbrison, 1989, tirage papier. Ech. 1/25000e, 1/1000e [84 x 59 cm] ; (A. STAP. Loire)

  • Ville de Montbrison. Société de La Diana. Aménagement, agrandissement. Plan d'ensemble du rez-de-chaussée. O. Daublain, P. Hanssen, architectes, Montbrison, 1989, tirage papier. Ech. 1/100e [84 x 59 cm] ; (A. STAP. Loire)

  • Ville de Montbrison. Société de La Diana. Aménagement, agrandissement. Diana. Etat des lieux, rez-de-chaussée. O. Daublain, P. Hanssen, architectes, Montbrison, 1989, tirage papier. Ech. 1/100e [52 x 30 cm] ; (A. STAP. Loire)

  • Ville de Montbrison. Société de La Diana. Aménagement, agrandissement. Diana. Etat des lieux, 1er étage. O. Daublain, P. Hanssen, architectes, Montbrison, 1989, tirage papier. Ech. 1/100e [52 x 30 cm] ; (A. STAP. Loire)

  • Ville de Montbrison. Société de La Diana. Aménagement, agrandissement. Diana. Etat des lieux, 2e étage. O. Daublain, P. Hanssen, architectes, Montbrison, 1989, tirage papier. Ech. 1/100e [52 x 30 cm] ; (A. STAP. Loire)

  • Ville de Montbrison. Société de La Diana. Aménagement, agrandissement. Diana. Etat des lieux, [élévations rue Florimond-Robertet]. O. Daublain, P. Hanssen, architectes, Montbrison, 1989, tirage papier. Ech. 1/100e [52 x 30 cm] ; (A. STAP. Loire)

Périodiques
  • HUGUET, A. Le cloître de Montbrison en 1791. In Bulletin de La Diana.Montbrison, 1892, t. VI, n° 1

    p. 152-156, 172-173
  • ROCHIGNEUX, T. Peintures anciennes découvertes dans la maison Latour-Durand, annexe de La Diana. In Bulletin de La Diana. Montbrison, t. VI, n° 4 (octobre-décembre 1891), p. 122-126

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Hartmann-Nussbaum Simone