Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
  • Lycée de garçons, actuellement lycée d'enseignement secondaire et supérieur Claude-Fauriel
    Lycée de garçons, actuellement lycée d'enseignement secondaire et supérieur Claude-Fauriel Saint-Étienne - 28 avenue de la Libération - en ville - Cadastre : 2012 EN 01
    Titre courant :
    Lycée de garçons, actuellement lycée d'enseignement secondaire et supérieur Claude-Fauriel
    Description :
    Le lycée est composé de six unités disposées sur un plan rectangulaire régulier. Au sud-ouest du classes préparatoires, s'élève au croisement de l'avenue de la Libération et de la rue Claude-Lebois au nord-ouest du périmètre. Le bâtiment B, bâtiment des sciences naturelles s'inscrit dans l'enceinte de de la rue Claude-Lebois et la rue Etienne-Mimard sont établis le terrain de sport et le parking. Les
    Jardins :
    parterre de gazon
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Le lycée projeté et le voisinage de l’Hôtel-Dieu (AC Saint-Etienne, 5934 W 5 Plan masse et de situation (Feuille EN01 du cadastre actuel) IVR82_20134203502NUDA Le lycée projeté et l’élargissement de la rue de Lyon (AC Saint-Etienne, 5934 W 5 Locations dans le grand près de l’hôpital (AC Saint-Etienne, 9 M 5) IVR82_20134203514NUCAB Projet de modification du cours de l’Hôpital (AC Saint-Etienne, 9 M 4) IVR82_20134203515NUCAB Projet de création du lycée et modification du cours de l’Hôpital (AC Saint-Etienne, 9 M 5 Projet de création du lycée (AC Saint-Etienne, 9 M 5) IVR82_20134203518NUCAB Emplacement du lycée sur plan détaillé de la ville de Saint-Etienne (AC Saint-Etienne, 9 M 5 Emplacement du lycée sur plan détaillé de la ville de Saint-Etienne (AC Saint-Etienne, 9 M 4 Mines de Villeboeuf (AC Saint-Etienne, 9 M 3) IVR82_20134203581NUCAB
    Dimension :
    Le cabinet d'architecture Chomette indique une surface de 35 000 m2
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur escalier droit
    Texte libre :
    jardins de l’hôtel-Dieu et le clos de l'hospice de la Charité. La prise en compte de différents facteurs l’hôtel-Dieu. La construction du lycée de garçons à cet endroit a entraîné des modifications urbaines : un l'expropriation des terrains de l'hôtel-Dieu et de propriétés privées dont les parcelles furent acquises par la Historique 1. La réalisation d'un nouveau lycée stéphanois Le projet d’un nouveau lycée de garçons à Saint-Étienne a été une préoccupation de la municipalité tout au long du 19e siècle, soumise tout à la fois aux aléas politiques et au difficile statut de ville minière de la cité. Dès 1802, Saint en 1841-1842 ; cette autorisation de construction était conditionnée au transfert de l’établissement 1860 après l'achat par la ville du clos Chantegrillet d’une surface de 17.914 m², considéré comme le lycée Claude-Fauriel. La nécessité de construire un nouveau lycée se justifie par une croissance régulière des effectifs – hormis pour l’année 1870 – de 1858-1859 à 1885-1886 (Tableau statistique des
    Historique :
    L’actuel lycée Claude-Fauriel, construit à l’emplacement des jardins de l’hôtel-Dieu à partir de 1841-1842. Son édification fut confiée à des architectes parisiens oeuvrant déjà à celle du lycée de garçons de Roanne (IA42003303), Paul Friesé et Jules Denfer. Les différents projets d’extension survenus au 20e siècle : préfabriqué lourd des sciences naturelles (1966), quatre bâtiments de 1989 à 1994
    Localisation :
    Saint-Étienne - 28 avenue de la Libération - en ville - Cadastre : 2012 EN 01
    Référence documentaire :
    Le lycée projeté et le voisinage de l’Hôtel-Dieu, 1884 (AC Saint-Étienne. Série W : 5934 W 5) Plan . Le lycée projeté et le voisinage de l’Hôtel-Dieu. Projet présenté au conseil municipal en 1884 AC Saint-Etienne. Série M : 9 M 4. Ville de Saint-Etienne. Reconstruction du lycée. Description sommaire. (s.d.) AC Saint-Etienne. Série M : 9 M 4. Ville de Saint-Etienne. Reconstruction du lycée AC Saint-Etienne. Série M : 9 M 4. Lettre du Directeur des Mines de Villeboeuf au Maire de Saint -Etienne au sujet de la solidité du sol pour le lycée à bâtir. (29 Juin 1887) AC Saint-Etienne. Série M : 9 M 4. Lettre du Directeur des Mines de Villeboeuf au Maire de Saint-Etienne au sujet de la solidité AC Saint-Etienne. Série M : 9 M 4. Lettre de Jules Denfer au Maire de Saint-Etienne au sujet du système de consolidation du lycée à bâtir. (8 Juillet 1887) AC Saint-Etienne. Série M : 9 M 4. Lettre de Jules Denfer au Maire de Saint-Etienne au sujet du système de consolidation du bâtiment. (8 Juillet 1887).
  • Cercle d'ingénieurs dit hôtel de la Société amicale des anciens élèves de l'école des Mines de Saint-Etienne
    Cercle d'ingénieurs dit hôtel de la Société amicale des anciens élèves de l'école des Mines de Saint-Etienne Saint-Étienne - 19 rue du Grand-Moulin 1 avenue de la Libération - en ville - Cadastre : 1996 EM 109A
    Titre courant :
    Cercle d'ingénieurs dit hôtel de la Société amicale des anciens élèves de l'école des Mines de
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Description :
    Immeuble situé à l´angle de la rue du Grand-Moulin et de l´avenue de la Libération. La façade, à l ´angle des deux rues forme un arrondi ; elle comporte un nombre de travées irrégulier sur chacune des rues, et deux sur l´arrondi. L´édifice comprend 5 niveaux : un rez-de-chaussée abritant des magasins Grand-Moulin, au centre de la façade (le linteau comporte les inscriptions spécifiant la nature de l bâtiment en L. Le rez-de-chaussée a des bossages continus en table. L´étage d´entresol comporte des séries de baies jumelées à feuillures et garde-corps en fonte aux motifs géométriques. Les étages carrés ont des hauteurs différentes : l´étage noble est beaucoup plus important. Le traitement de ces étages carrés est différent en fonction de l´emplacement de la façade : sur la rue du Grand-Moulin les étages dans un rectangle. Un balcon, en pierre avec des balustres en poires et des tables sculptées de têtes -cintre également inscrit dans un rectangle. Sur l´avenue de la libération (trois travées), une porte
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Patrimoine 19e-20e siècles de Saint-Etienne
    Murs :
    pierre de taille
    Auteur :
    [architecte] Clermont François (1) [commanditaire] Société amicale des anciens élèves de l'Ecole des Mines de Saint-Etienne
    Copyrights :
    © Ville de Saint-Etienne
    Historique :
    édifier un hôtel et témoigner ainsi du rayonnement de ses activités. La Société établit un programme pour , élève de Guadet, et son associé, l'architecte stéphanois François Clermont, qui réalisent l'édifice de Au moment de la création de l'avenue du Président-Faure, actuelle avenue de la Libération, la Société amicale des anciens élèves de l'Ecole des Mines de Saint-Étienne achète une parcelle afin de faire haut-relief reprenant des scènes à l'intérieur des galeries de mine, sont l'oeuvre de Paul-Henri Graf , sculpteur parisien élève de Ponscarne.
    Localisation :
    Saint-Étienne - 19 rue du Grand-Moulin 1 avenue de la Libération - en ville - Cadastre : 1996
  • Couvent Sainte-Marie de la Visitation, puis église paroissiale Sainte-Marie
    Couvent Sainte-Marie de la Visitation, puis église paroissiale Sainte-Marie Saint-Étienne - 7 rue Elise-Gervais rue Sainte-Marie 24 rue de la République - en ville - Cadastre : 1826 B2 1281 1864 E8 1738 1996 EN 9A
    Titre courant :
    Couvent Sainte-Marie de la Visitation, puis église paroissiale Sainte-Marie
    Genre :
    de soeurs de la Visitation
    Description :
    Eglise-halle à trois nefs d'égale longueur. Sur le choeur en cul-de-four se greffent cinq absidioles rayonnantes de plus de 180° de circonférence. Une tribune couvre les bas-côtés sauf au-dessus de la 4e travée qui, voûtée de manière transversale, forme un transept non saillant, inscrit dans le volume primitif de l'ancien couvent. La nef principale est couverte par trois coupoles, les nefs latérales sont voûtées en berceau. La décoration extérieure présente de grandes fresques sculptées. La décoration homogène peinte sur les pendentifs des coupoles constitue un hymne aux vertus de la Vierge.
    Statut :
    propriété de la commune
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Patrimoine 19e-20e siècles de Saint-Etienne
    Murs :
    pierre de taille
    Copyrights :
    © Ville de Saint-Etienne
    Historique :
    pour église l'oratoire de l'hôtel-Dieu. La municipalité achète en 1807 les bâtiments de l'ancien Une communauté de visitandines s'installe en 1620 et fonde, en 1621, un couvent situé rue de Lyon bâtiments conventuels et les transforme en dépôt de charbon. La paroisse Sainte-Marie est créée en 1805 avec couvent de la Visitation, et demande à l'architecte-voyer Pierre-Antoine Dalgabio de restaurer la chapelle , architecte-voyer, sur les bases de la chapelle primitive, l'église a absorbé l'ancien couvent. Etienne Boisson, architecte de la ville, conduit des travaux d'agrandissement et d'embellissement de l'intérieur (peintures murales) et reconstruit la façade de 1859 à 1861. Les bâtiments conventuels sont convertis en presbytère et une partie du cloître se retrouve incluse dans la sacristie et au fond de l'abside principale.
    Localisation :
    Saint-Étienne - 7 rue Elise-Gervais rue Sainte-Marie 24 rue de la République - en ville
    Couvrements :
    cul-de-four
1