Logo ={0} - Retour à l'accueil

Paysage du bassin-versant du Fier Inférieur

Dossier IA74001086 réalisé en 2012

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte

Œuvres contenues

Dénominationspaysage
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Annecy
AdresseCommune : Haute-Savoie

Du Léman à la Méditerranée, la dépression du Rhône rassemble la totalité des eaux alpestres. Les rivières se répartissent selon trois types de cours d´eau : les grands torrents des vallées transversales, les collecteurs moins rapides mais plus puissants de la dépression centrale, les rivières de la zone subalpine. Des hauts sommets vers la plaine, ces trois groupes s´articulent en zones concentriques. Les trois bassins-versants du Fier étudiés pour les premières années de cet inventaire, appartiennent à la chaîne subalpine. Ce secteur se situe en dessous de 3 000 à 2 500 mètres. Contrairement aux vallées transversales ou à la dépression centrale, cette zone ne dispose pas de chutes d´eau conséquentes et les glaciers disparaissent. Ces zones comportent certains inconvénients : elles restent courtes et difficiles d´accès. Le développement de lignes de chemin de fer se fait plus tardivement. Cependant les précipitations abondantes et la présence de lacs de bordure garantissent l´approvisionnement en houille blanche. C´est pourquoi, ce secteur peu propice au développement des infrastructures routières connaît un développement tardif dans l´exploitation de la force hydroélectrique. D´une superficie de 405 km², le bassin-versant du Fier Inférieur se compose du sous-bassin du Fier aval d´une superficie de 165 km² et partage avec le bassin-versant du Fier Supérieur et du Lac d´Annecy, le sous-bassin du Fier Médian d´une superficie de 136 km². D´une longueur de 70 kilomètres, le torrent du Fier rencontre le Rhône à l´extrémité ouest de ce bassin aux abords de la commune de Seyssel. D´Annecy à Seyssel, le bassin moyen ou inférieur se caractérise par ses paysages vallonnés. La molasse tertiaire constitue l´essentiel du massif rocheux largement entaillé par son réseau hydrographique. Le lit du Fier et de ses affluents, dans ce secteur, est fortement marqué par des dépressions rocheuses. Il est à noter que les Gorges du Fier et le Val de Fier sont découpés dans du calcaire jurassique. Depuis la confluence avec la Fillière, le Fier reçoit les eaux du Thiou, du ruisseau de Vaudrenaz, du ruisseau du Marais de l´Aile, du Parmand et des Trois Morges. Le débit est assez important à la sortie de l´agglomération d´Annecy, le cours du torrent s´apparente à une rivière. La chute du Fier marque un changement, l´eau pénètre alors dans des gorges profondes. Les caprices du torrent expliquent les fortes montées des eaux en période de pluie. Ouvrant sur un espace majestueux, les gorges du Fier concentrent un patrimoine vernaculaire et naturel. Après les gorges, le Fier s´enfonce sur 3 500 kilomètres dans les « Grands Creux » jusqu´à la commune de Hauteville-Sur-Fier. Le Fier rencontre le Chéran dans la plaine de Vallières. La Morge vient grossir le torrent avant d´arriver dans le val de Fier puis de se noyer dans le Rhône. Le débit du Fier reste variable mais le torrent concentre, dans l´avant pays-savoyard, la force nécessaire pour l´établissement d´un chapelet de centrales hydroélectriques. A l´aube du XXème siècle, l´industrie tend à se spécialiser dans le bassin du Fier inférieur, et l´activité traditionnelle disparaît progressivement, concurrencée par les usines des rives du Thiou. Les Gorges du Fier disposent en 1930, de quatre usines hydroélectriques qui exportent une grande partie de leur production. Les administrateurs des Forces du Fier, concessionnaires des sites, souhaitent alors intensifier l´aménagement du Lac d´Annecy pour en accroître le potentiel.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle
Énergiesénergie hydraulique
Statut de la propriétépropriété publique

Références documentaires

Bibliographie
  • BERGES Aristide, La Houille Blanche. Grenoble : Truc, 1899, 213 p.

  • BURDEYRON Christiane, Au fil du Fier. Annecy : Imprimerie Vaccari, 1986, 128 p.

  • Conseil général de la Haute-Savoie, Bassin versant du Fier, étude d´opportunité pour la mise en oeuvre d´une gestion globale de l´eau et des milieux aquatiques. Annecy : CG74, 2007, 42 p.

  • France, Ministère de l´Agriculture, Annales. Direction de l´hydraulique et des améliorations agricoles. Fascicule 32, Service d´études des grandes forces hydrauliques (région des Alpes). Tome I, organisation et comptes rendus des travaux. Paris : Imprimerie Nationale, 1905, 181 p.

  • MOUGIN Paul, Les torrents de la Savoie, inondations et catastrophes. Grenoble : Grands Etablissements de l´Imprimerie Générale, 1914, 1251 p.

  • Syndicat Intercommunal du Lac d´Annecy, Le Lac d´Annecy de l´oxygène à la vie. dans Guide du Patrimoine Naturel de la Région Rhône-Alpes, n°6. Annecy : APEGE, 1993, 63 p.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Mahfoudi Samir