Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 21 à 40 sur 1 972 - triés par pertinence
  • Bac à traille de Puits Gaillot, ou bac à traille des Recteurs de l'Hôtel-Dieu (disparu)
    Bac à traille de Puits Gaillot, ou bac à traille des Recteurs de l'Hôtel-Dieu (disparu) Lyon 1er - 69 Lyon 1er arrondissement Port Saint-Clair 69 Lyon 6e arrondissement - rue du Puits-Gaillot ancienne Grande allée des, ancien Cours Morand, actuel Cours Franklin Roosevelt Brotteaux - en ville
    Titre courant :
    Bac à traille de Puits Gaillot, ou bac à traille des Recteurs de l'Hôtel-Dieu (disparu)
    Description :
    arrondissement en rive gauche. Des trois bacs à trailles dits "des Recteurs" ou "deHôtel-Dieu", il est celui Le bac à traille du Puits Gaillot reliait le 1er arrondissement de Lyon en rive droite, au 6e qui est situé le plus en amont du fleuve, au débouché de la rue du Puits-Gaillot en rive droite à proximité, légèrement en amont, de l´emplacement de l'ancien pont Saint-Clair (appelé plus tard
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Points de franchissement du Rhône
    Observation :
    D'après la thèse de Cogoluènhe. Sur la carte générale de l'historien, ce bac se situe en amont du pont de la Guillotière.
    Appellations :
    bac de Puits Gaillot, ou bac des Recteurs de l'Hôtel-Dieu
    Illustration :
    Plan de situation (sur fond de SCAN25(R) (C) IGN-2008 (C) Région Rhône-Alpes Licence n°2008-CISE27 [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, livre 3 Extr. du : Plan de situation des trailles des Recteurs, Lyon, 1743-1766, de Cogoluènhe
    Auteur :
    [maître d'oeuvre] Recteurs de l'Hôtel-Dieu [architecte] Ferrand André
    Historique :
    Collège), l´un des bacs dits "des Recteurs" ou "deHôtel-Dieu" car ils étaient la propriété des Recteurs deHôtel-Dieu et leurs revenus étaient attribués aux "pauvres" de cet hôpital. En 1763, en raison Recteurs deHôtel-Dieu mettent en place un troisième bac à traille pour piétons. Ses plans sont dressés à Le bac à traille de Puits Gaillot est, avec ceux des Cordeliers et des Terreaux (ou du Grand de la saturation des bacs des Cordeliers et des Terreaux qui ne suffisent plus à transporter les nombreux passagers souhaitant gagner les brotteaux de la rive gauche, particulièrement le dimanche, les leur demande par André Ferrand, le 17 mai 1763. Ce bac est installé en amont des deux autres, au bout de la rue du Puits-Gaillot, en rive droite, ce qui permet un accès plus direct à la Grande allée des patentes qui lui donnent le monopole des traversées du Rhône de la porte de Saint-Clair au pont de la vue de l´édification d´un pont. Les religieux s´opposent vivement au projet : au Puits Gaillot, les
    Référence documentaire :
    [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. Histoire des bacs pour traverser le Rhône. Recherches historiques et sociologiques. Thèse de doctorat, Institut de Recherche et d'Enseignement Philosophiques, Département Sociologie. Lyon : Facultés catholiques de Lyon , 1980, livre 3, Annexe D-11) Notes : dressé à partir d'un plan de 1760 ; figure les trois trailles des [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. Histoire des bacs pour traverser le Rhône. Recherches historiques et sociologiques. Thèse de doctorat, Institut de Recherche et d'Enseignement Philosophiques, Département Sociologie. Lyon : Facultés catholiques de Lyon , 1980, livre 3, Annexe D-11) Notes : dressé à partir d'un plan de 1760 ; figure les trois trailles des
  • hôtel-Dieu de la Croix, hôpital, salle d'asile et pensionnat, puis école primaire de filles, actuellement poste et bibliothèque
    hôtel-Dieu de la Croix, hôpital, salle d'asile et pensionnat, puis école primaire de filles, actuellement poste et bibliothèque Grignan - rue de l' Hôpital - en village - Cadastre : 1835 D 75-76 1968 D 122
    Titre courant :
    hôtel-Dieu de la Croix, hôpital, salle d'asile et pensionnat, puis école primaire de filles
    Étages :
    étage de soubassement
    Description :
    Le bâtiment est constitué de trois corps de plan en U irrégulier, deux corps rectangulaires donnant moellon de calcaire, les encadrements sont en pierre de taille, les élévations recouvertes de crépi, sauf l'arrière du corps central. Deux des trois corps, le corps gauche, à l'angle en haut de la rue, et le corps central sont élevés sur un terrain à double déclivité et s'appuient sur un étage de soubassement ouvrant à l'arrière sur un terrain (ancien jardin). Les toits, à longs pans et à croupes, sont couverts de tuiles creuses et bordés de génoises à trois rangs. Le corps gauche abrite la poste. De plan rectangulaire, il travées régulières et limitées par des chaînes harpées à refends, montrent trois niveaux : un rez-de pilastres ioniques, entablement nu et larmier à denticules. Les fenêtres sur rue et celles de l'élévation en . Ce corps renferme l'escalier en vis (visite non autorisée) de l'hôpital d'origine. La cour qui sépare les deux corps latéraux, côté rue, est surélevée et limitée par un mur, élevé au-dessus du mur de
    Statut :
    propriété de la commune
    Vocables :
    Hôtel Dieu de la Croix
    Destinations :
    école de filles
    Illustration :
    Vue partielle des élévations sur cour, corps de bâtiment de l'école ; à droite, porte d'entrée de
    Dénominations :
    hôtel-Dieu
    Représentations :
    croix § couronnement de la porte sur cour à volutes surmonté d'une croix
    Historique :
    Croix Blanche, qu'ils transforment pour en faire le nouvel hôpital : l'hôtel-Dieu de la Croix entre en renouvelé. Un grand bienfaiteur de l'hôtel-Dieu, le marquis du Muy, devenu comte de Grignan en 1759, y le fils François fit édifier à l'hôtel-Dieu une chapelle dédiée à saint Roch. L'établissement, qui établit deux soeurs hospitalières. Au 19e siècle, l'hôtel-Dieu, appelé l'hôpital ou l'hospice, prend un La bulle papale de 1106 mentionne à Grignan une maison de charité, appelée l'Aumône. Etablie hors de l'agglomération près du cimetière, et tôt disparue, elle aurait été fondée par un des Adhémar, de la famille des seigneurs de Grignan, à son retour de Terre sainte et aurait précédé la construction de la chapelle Notre-Dame-de-Beaulieu. La fondation d'un hôpital intra-muros en 1444 est due au legs d'une maison que dame Alix Auriole, veuve de Bertrand de Vesc, avait fait aménager pour cet usage. Ce premier hôpital, situé dans l'étroite rue d'Or, fonctionna jusqu'à la fin du 16e siècle. Le linteau de sa
    Contributeur :
    Beaulieu Clémence de
    Localisation :
    Grignan - rue de l' Hôpital - en village - Cadastre : 1835 D 75-76 1968 D 122
  • Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu Clermont-Ferrand - boulevard Léon-Malfreyt rue de Lagarlaye - en ville
    Dossier :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. L'édifice de l'hôtel-Dieu, plan du rez-de-chaussée sur la seconde cour, proposition A (retombe fermée), 9 mars 1808, Pierre Rousseau architecte. Hôtel-Dieu de Clermont -Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu
    Référence documentaire :
    Pierre Rousseau, Dessins pour l'achèvement de l'hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand Ensemble de neuf dessins avec retombes comprenant les plans, coupes et élévations pour l'achèvement de l'hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand, portant la mention « Paris, 9 mars 1808 », et signés par Pierre Rousseau.
  • Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu Clermont-Ferrand - boulevard Léon-Malfreyt rue de Lagarlaye - en ville
    Dossier :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. L'édifice de l'hôtel-Dieu, plan du rez-de-chaussée sur la seconde cour, proposition B (retombe ouverte), 9 mars 1808, Pierre Rousseau architecte. Hôtel-Dieu de Clermont -Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu
    Référence documentaire :
    Pierre Rousseau, Dessins pour l'achèvement de l'hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand Ensemble de neuf dessins avec retombes comprenant les plans, coupes et élévations pour l'achèvement de l'hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand, portant la mention « Paris, 9 mars 1808 », et signés par Pierre Rousseau.
  • Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu Clermont-Ferrand - boulevard Léon-Malfreyt rue de Lagarlaye - en ville
    Dossier :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. L'édifice de l'hôtel-Dieu, coupe nord-sud et proposition A pour les -Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu façades ouest des corps de bâtiments (retombe ouverte), 9 mars 1808, Pierre Rousseau architecte. Hôtel
    Référence documentaire :
    Pierre Rousseau, Dessins pour l'achèvement de l'hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand Ensemble de neuf dessins avec retombes comprenant les plans, coupes et élévations pour l'achèvement de l'hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand, portant la mention « Paris, 9 mars 1808 », et signés par Pierre Rousseau.
  • Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu Clermont-Ferrand - boulevard Léon-Malfreyt rue de Lagarlaye - en ville
    Dossier :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. L'édifice de l'hôtel-Dieu, plan du second étage sur la première . Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu
    Référence documentaire :
    Pierre Rousseau, Dessins pour l'achèvement de l'hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand Ensemble de neuf dessins avec retombes comprenant les plans, coupes et élévations pour l'achèvement de l'hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand, portant la mention « Paris, 9 mars 1808 », et signés par Pierre Rousseau.
  • Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu Clermont-Ferrand - boulevard Léon-Malfreyt rue de Lagarlaye - en ville
    Dossier :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. L'édifice de l'hôtel-Dieu, plan du premier étage sur la première architecte. Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu
    Référence documentaire :
    Pierre Rousseau, Dessins pour l'achèvement de l'hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand Ensemble de neuf dessins avec retombes comprenant les plans, coupes et élévations pour l'achèvement de l'hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand, portant la mention « Paris, 9 mars 1808 », et signés par Pierre Rousseau.
  • Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu Clermont-Ferrand - boulevard Léon-Malfreyt rue de Lagarlaye - en ville
    Dossier :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. L'édifice de l'hôtel-Dieu, plan du rez-de-chaussée sur la première Rousseau architecte. Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu
    Référence documentaire :
    Pierre Rousseau, Dessins pour l'achèvement de l'hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand Ensemble de neuf dessins avec retombes comprenant les plans, coupes et élévations pour l'achèvement de l'hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand, portant la mention « Paris, 9 mars 1808 », et signés par Pierre Rousseau.
  • Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu Clermont-Ferrand - boulevard Léon-Malfreyt rue de Lagarlaye - en ville
    Dossier :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. L'édifice de l'hôtel-Dieu, coupe est-ouest sur la seconde cour et architecte. Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu proposition B pour la façade sud du corps de bâtiment sud (retombe fermée), 9 mars 1808, Pierre Rousseau
    Référence documentaire :
    Pierre Rousseau, Dessins pour l'achèvement de l'hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand Ensemble de neuf dessins avec retombes comprenant les plans, coupes et élévations pour l'achèvement de l'hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand, portant la mention « Paris, 9 mars 1808 », et signés par Pierre Rousseau.
  • Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu Clermont-Ferrand - boulevard Léon-Malfreyt rue de Lagarlaye - en ville
    Dossier :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. L'édifice de l'hôtel-Dieu, coupe est-ouest sur la seconde cour et architecte. Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu proposition A pour la façade sud du corps de bâtiment sud (retombe ouverte), 9 mars 1808, Pierre Rousseau
    Référence documentaire :
    Pierre Rousseau, Dessins pour l'achèvement de l'hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand Ensemble de neuf dessins avec retombes comprenant les plans, coupes et élévations pour l'achèvement de l'hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand, portant la mention « Paris, 9 mars 1808 », et signés par Pierre Rousseau.
  • Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu Clermont-Ferrand - boulevard Léon-Malfreyt rue de Lagarlaye - en ville
    Dossier :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. L'édifice de l'hôtel-Dieu, plan du rez-de-chaussée sur la première Rousseau architecte. Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu
    Référence documentaire :
    Pierre Rousseau, Dessins pour l'achèvement de l'hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand Ensemble de neuf dessins avec retombes comprenant les plans, coupes et élévations pour l'achèvement de l'hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand, portant la mention « Paris, 9 mars 1808 », et signés par Pierre Rousseau.
  • Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu Clermont-Ferrand - boulevard Léon-Malfreyt rue de Lagarlaye - en ville
    Dossier :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. L'édifice de l'hôtel-Dieu, coupe nord-sud et proposition B pour les , Pierre Rousseau architecte. Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu façades ouest du second corps de bâtiment ouest et du corps de bâtiment sud (retombe fermée), 9 mars 1808
    Référence documentaire :
    Pierre Rousseau, Dessins pour l'achèvement de l'hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand Ensemble de neuf dessins avec retombes comprenant les plans, coupes et élévations pour l'achèvement de l'hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand, portant la mention « Paris, 9 mars 1808 », et signés par Pierre Rousseau.
  • Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : les galeries souterraines
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : les galeries souterraines Clermont-Ferrand - rue Lagarlaye boulevard Malfreyt - en ville
    Dossier :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. "Hôtel-Dieu, plan général des caves", levé vers 1830-1850 (l'orientation des galeries est très approximative). Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : les galeries souterraines
    Référence documentaire :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand, plan général des caves levé vers 1830-1850.
  • Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu Clermont-Ferrand - boulevard Léon-Malfreyt rue de Lagarlaye - en ville
    Dossier :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. L'enclos et les édifices de l'hôtel-Dieu vus du nord-ouest , photographie aérienne, vers 2000. Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. Le site de l'hôtel-Dieu et ses abords, vers 2000. Hôtel-Dieu de Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. L'enclos et les édifices de l'hôtel-Dieu vus du nord-ouest , photographie aérienne, vers 2000. Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : le site de 1764 à 2014. Clermont-Ferrand : les raisons de l'étude
    sujets :
    édifice hospitalier - d'assistance ou de protection sociale
    Référence documentaire :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. Le site et ses abords, vue aérienne vers 2000.
  • Premier bac à traille des Cordeliers, ou bac à traille du Grand Collège, ou bac à traille des Recteurs de l'Hôtel-Dieu (disparu)
    Premier bac à traille des Cordeliers, ou bac à traille du Grand Collège, ou bac à traille des Recteurs de l'Hôtel-Dieu (disparu) Lyon 2e - 69 Lyon 2e arrondissement Port des Jésuites 69 Lyon 6e arrondissement les Brotteaux - au débouché de la rue Neuve - en ville
    Titre courant :
    Recteurs de l'Hôtel-Dieu (disparu)
    Description :
    Le bac à traille des Cordeliers joignait le 2e arrondissement de Lyon en rive droite (site du port installé au bout de la rue Neuve, devant le Grand Collège, au port des Jésuites qu´il reliait aux brotteaux de la Guillotière en rive gauche. Il n´était séparé que de 60 m de sa traille "jumelle" des Terreaux , située en amont. D´après les plans de Cogoluènhe, l´emplacement de ce bac correspond à celui de la
    Annexe :
    Les trailles "de l'Hôtel-Dieu" de Lyon, 1740 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. Histoire des bacs pour ... Et les Sieurs Recteurs du grand Hôtel-Dieu au nom des pauvres de leur hôpital... lors qu´ils furent chargés d´une partie de la construction du nouveau quay vis à vis l´Hôtel-Dieu, le Consulat de ce temps là , pour le bon plaisir du roy, que les dits Sieurs Recteurs du Grand Hôtel-Dieu de cette ville établissent Les trailles "de l'Hôtel-Dieu" de Lyon, 1743 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. Histoire des bacs pour , en l´hôtel commun de la ville de Lion y étant : les Prévôt des marchands et Échevins de la ville de traverser le Rhône. Recherches historiques et sociologiques. Thèse de doctorat, Institut de Recherche et d'Enseignement Philosophiques, Département Sociologie. Lyon : Facultés catholiques de Lyon, 1980, livre 3 ´abondance de toutes sortes de denrées à ses citoyens, au meilleur marché que faire se peut, auroit considéré artisans, l´inconvénient de la cherté des voitures, étoit d´établir des bacs ou trailles sur le fleuve du
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Points de franchissement du Rhône
    Observation :
    pont de la Guillotière. 1ère traille des Recteurs de l'Hôtel-Dieu. D'après la thèse de Cogoluènhe. Sur la carte générale de l'historien, ce bac se situe en amont du
    Appellations :
    bac des Cordeliers, ou bac du Grand Collège, ou bac des Recteurs de l'Hôtel-Dieu
    Illustration :
    Plan de situation (sur fond de SCAN25(R) (C) IGN-2008 (C) Région Rhône-Alpes Licence n°2008-CISE27 [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, livre 3 Extr. du : Plan de situation des trailles des Recteurs, Lyon, 1743-1766, de Cogoluènhe
    Auteur :
    [maître d'oeuvre] Recteurs de l'Hôtel-Dieu
    Historique :
    Gaillot, l´un des trois bacs dits "des Recteurs" ou "deHôtel-Dieu" car ils étaient la propriété des Recteurs deHôtel-Dieu et leurs revenus étaient attribués aux "pauvres" de cet hôpital. En 1743, des concédé, dans le but de relier le nouveau Port aux bois (ou Port des Jésuites) situé sur la rive droite , aux Brotteaux de la rive gauche. Il s´agit de soulager le fort trafic du pont de la Guillotière, seul ouvrage sur le Rhône, établi en aval. Dès 1745, en raison de la forte affluence à laquelle la traille monopole des traversées du Rhône de la porte de Saint-Clair au pont de la Guillotière. Il est ainsi autorisé à racheter les trailles aux Recteurs et à les exploiter temporairement, en vue de l´édification d Recteurs acceptent de vendre à la Compagnie Morand tout leur matériel dont les trois trailles, les bateaux
    Localisation :
    débouché de la rue Neuve - en ville
    Référence documentaire :
    [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. Histoire des bacs pour traverser le Rhône. Recherches historiques et sociologiques. Thèse de doctorat, Institut de Recherche et d'Enseignement Philosophiques, Département Sociologie. Lyon : Facultés catholiques de Lyon , 1980, livre 3, Annexe D-11) Notes : dressé à partir d'un plan de 1760 ; figure les trois trailles des [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. [Plan de situation des trailles des Recteurs] Lyon, 1743-1766 (extr. de : COGOLUENHE, Henri. Histoire des bacs pour traverser le Rhône. Recherches historiques et sociologiques. Thèse de doctorat, Institut de Recherche et d'Enseignement Philosophiques, Département Sociologie. Lyon : Facultés catholiques de Lyon , 1980, livre 3, Annexe D-11) Notes : dressé à partir d'un plan de 1760 ; figure les trois trailles des
  • Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu Clermont-Ferrand - boulevard Léon-Malfreyt rue de Lagarlaye - en ville
    Dossier :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. Plan de l'édifice de l'hôtel-Dieu (incomplet), du Refuge et de la maison de santé pour l'installation de canalisations d'eau, vers 1880. Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu
    sujets :
    hôtel-Dieu
    Référence documentaire :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. Projet de canalisations d'eau Plan non signé non daté (vers 1880).
  • Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : le pavillon des maladies sociales
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : le pavillon des maladies sociales Clermont-Ferrand - avenue Vercingétorix - en ville
    Dossier :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. Le pavillon des maladies sociales, "Pavillon de vénérologie, plans hospices. Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : le pavillon des maladies sociales des fondations, du rez-de-chaussée et coupe transversale", 25 mars 1932, Albéric Aubert architecte des
    sujets :
    architecture hospitalière - d'assistance ou de protection sociale
    Référence documentaire :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. Plans du pavillon des maladies sociales, 1932, Albéric Aubert
  • Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : le pavillon des maladies sociales
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : le pavillon des maladies sociales Clermont-Ferrand - avenue Vercingétorix - en ville
    Dossier :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. Le pavillon des maladies sociales, "Pavillon de vénérologie, plans hospices. Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : le pavillon des maladies sociales des 1er, 2e et 3e étages", élévation de la "façade est", 25 mars 1932, Albéric Aubert architecte des
    sujets :
    architecture hospitalière - d'assistance ou de protection sociale
    Référence documentaire :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. Plans du pavillon des maladies sociales, 1932, Albéric Aubert
  • Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : le pavillon des maladies sociales
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : le pavillon des maladies sociales Clermont-Ferrand - avenue Vercingétorix - en ville
    Dossier :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. Le pavillon des maladies sociales, "Pavillon de vénérologie -chaussée", 25 mars 1932, Albéric Aubert architecte des hospices. Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : le ", élévation des façades sud et nord, plan de la "terrasse", plan et coupes du "plancher haut du rez-de
    sujets :
    architecture hospitalière - d'assistance ou de protection sociale
    Référence documentaire :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. Plans du pavillon des maladies sociales, 1932, Albéric Aubert
  • Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu Clermont-Ferrand - boulevard Léon-Malfreyt rue de Lagarlaye - en ville
    Dossier :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. L'édifice de l'hôtel-Dieu, vu du sud-ouest, vers 1920, carte postale M. C. Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : l'édifice de l'hôtel-Dieu Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. L'édifice de l'hôtel-Dieu, vu du sud-ouest, vers 1920, carte postale M. C. Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand : le site de 1764 à 2014.
    sujets :
    architecture hospitalière - d'assistance ou de protection sociale
    Référence documentaire :
    Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand. L'édifice de l'hôtel-Dieu, vu du sud-ouest, vers 1920, carte