Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 4 539 - triés par pertinence
  • Les fontaines du canton de Grignan
    Les fontaines du canton de Grignan Drôme
    titreCourant :
    Les fontaines du canton de Grignan
    description :
    Les fontaines du canton de Grignan sont presque toutes construites en pierre de taille locale ou en (hexagonal ou octogonal), sauf à Grignan où il est carré ; le fût de distribution central est un pilier aux de Montjoyer est, avec celle de Grignan, la seule qui présente une statue placée au sommet du fût, au centre du bassin ; à Montjoyer, il s'agit de Saint-Paulin, patron de l'église du village, et à Grignan pierre sculptée à Réauville et à Taulignan, ainsi qu'à la fontaine de Coste-Chaude à Grignan. Seule la
    illustration :
    Chantemerle-lès-Grignan. Vue de la fontaine principale alimentant le haut du village Chantemerle-lès-Grignan. Le village. Une borne-fontaine publique. IVR82_19972600487X Grignan, rue de Coste-Chaude : une petite fontaine adossée, datée 184[0]. IVR82_20022600020ZE Grignan. Hameau de Bayonne. Fontaine et lavoir publics. IVR82_20002600642X Grignan. Hameau de Bayonne. Vue de la fontaine publique. IVR82_20002600648X Chantemerle-lès-Grignan. Fontaine principale. Elévation et coupe. Détail du plan du réseau d'eau de
    historique :
    lavoir du Colombier à Chamaret. A Grignan, où une enquête de 1728 indique qu'il n'y a qu'une fontaine villages sont dotés de fontaines, dont les plans sont généralement dûs à l'agent voyer de Grignan Casimir . A Grignan, s'ajoutent plusieurs fontaines supplémentaires vers 1890, dont deux place Castellane. A fontaine dite de la Marquise à Grignan, édifiée en 1840, celle de Saint-Pantaléon, datant de 1858, et 3 fontaines associées à un lavoir, à Chantemerle-les-Grignan, Réauville et Salles-sous-Bois.
    airesEtudes :
    Grignan
    referenceDocumentaire :
    AC Chantemerle-lès-Grignan Chantemerle-lès-Grignan. Fontaine principale. Elévation et coupe , février 1904]. Chantemerle-lès-Grignan. Fontaine principale. Elévation et coupe. Détail du plan du réseau ]. / [Bertrand, architecte], 1904. Dessin à l'encre sur papier AC Chantemerle-lès-Grignan.
  • Présentation de la commune de Grignan
    Présentation de la commune de Grignan Grignan
    titreCourant :
    Présentation de la commune de Grignan
    description :
    Située au coeur du canton dont elle est le chef-lieu, la commune de Grignan, d'une superficie de commune de Grillon (Vaucluse). Le Bois de Grignan occupe la plus grande partie de la partie nord, où
    illustration :
    Paysage dans la campagne de Grignan. IVR82_20002600971XA Cadastre napoléonien. Tableau d'assemblage du plan cadastral parcellaire de la commune de Grignan , canton de Grignan, arrondissement de Montélimar, département de la Drôme. Terminé sur le terrain le 24 Grignan. Route Nationale n° 541. Une maison de campagne et ses dépendances. IVR82_20002600879PA
    historique :
    La commune de Grignan a livré plusieurs sites préhistoriques, le plus ancien dans le quartier de Bayonne, datant du Néolithique ancien. Les sites protohistoriques, oppida de Beauregard et de Grignan l'Antiquité à l'emplacement du château actuel. Grignan faisait partie à cette époque du territoire antique des prieuré de Tourretes, appartiennent au diocèse de Die, celle de Sainte-Marie de Grignan, à celui de Saint , qui rivalise avec le pouvoir temporel. Les Adhémar de Monteil, coseigneurs de Grignan depuis le 10e Provence, ce qui met la seigneurie de Grignan dans l'appartenance des « Terres adjacentes de Provence ». Au 16e siècle, Grignan est le siège d'un bailliage ; à cette époque Gaucher Adhémar et son fils Louis branche des Castellane-Adhémar en 1563, le comté de Grignan est vendu en 1732 aux Félix du Muy, leurs derniers seigneurs. Grignan doit beaucoup de sa notoriété aux écrits de la marquise de Sévigné, dont la fille épousa en 1669 François de Castellane-Adhémar, comte de Grignan. En 1728, une enquête renseigne
    localisation :
    Grignan
    airesEtudes :
    Grignan
    referenceDocumentaire :
    Cadastre napoléonien. Tableau d'assemblage du plan cadastral parcellaire de la commune de Grignan , canton de Grignan, arrondissement de Montélimar, département de la Drôme. Terminé sur le terrain le 24 cadastral parcellaire de la commune de Grignan, canton de Grignan, arrondissement de Montélimar, département
  • Les lavoirs du canton de Grignan
    Les lavoirs du canton de Grignan Drôme
    titreCourant :
    Les lavoirs du canton de Grignan
    description :
    1835, à Roussas) n'ont pas été repérés. Six sont étudiés : celui dit du Mail à Grignan, celui du Chantemerle-lès-Grignan, Réauville et Salles-sous-Bois. Les lavoirs sont généralement construits en moellon de . Un petit dôme sur colonnes couvre celui de Grignan, de forme circulaire. Hormis ceux-ci, les édicules d'une ou deux arcades : Bayonne (Grignan), le Colombier (Chamaret), Rousset (sous le château), Saint , pour le lavage et le rinçage ; seul celui de Grignan est circulaire, tandis que ceux du village de
    illustration :
    Chantemerle-les-Grignan. Plan parcellaire d'un quartier de Chantemerle, comprenant un bassin et un Grignan. Hameau de Bayonne. Vue du lavoir public. IVR82_20002600649X
    historique :
    Auguste Ducros, maire de Grignan, s'adresse à Barthélemy, "triangulateur" du cadastre du Vaucluse, pour du Mail à Grignan a été inscrit Monument historique en 1987.
    airesEtudes :
    Grignan
    referenceDocumentaire :
    AC Chantemerle-lès-Grignan série O Chantemerle-les-Grignan. Plan parcellaire d'un quartier de , vers 1853]. Chantemerle-les-Grignan. Plan parcellaire d'un quartier de Chantemerle, comprenant un , agent voyer cantonal ?]. Plan, vers 1853. AC Chantemerle-lès-Grignan. série O. AC Chantemerle-lès-Grignan Chantemerle. Projet d'établissement d'un lavoir public. Plan du lavoir Chantemerle-lès-Grignan.
  • Les oratoires du canton de Grignan
    Les oratoires du canton de Grignan Drôme
    titreCourant :
    Les oratoires du canton de Grignan
    description :
    les Launes, Réauville, Grignan : Serre de Rochecourbière) ; celui de Grignan est construit en assises
    illustration :
    Grignan, Serre de Rochecourbière (R. N. n° 541). Oratoire à Notre-Dame du Paradis, vue d'ensemble Grignan, Serre de Rochecourbière (R. N. n° 541). Oratoire à Notre-Dame du Paradis, face postérieure
    historique :
    au 19e siècle, 2 au 20e siècle, après la Seconde Guerre mondiale : ceux de Grignan en 1947, dédié à Vierge. La statue de l'oratoire de Grignan est une épreuve en série de Notre-Dame de la Confiance, oeuvre
    airesEtudes :
    Grignan
  • Les bories (cabanes) du canton de Grignan
    Les bories (cabanes) du canton de Grignan Drôme
    titreCourant :
    Les bories (cabanes) du canton de Grignan
    description :
    ; Taulignan, Serre du Pic ; Grignan). L'entrée, de 1,20 m à 1,70 m de haut, est construite avec soin Chantemerle-lès-Grignan. Cette entrée, unique ouverture, peut être surmontée d'un jour ou d'un triangle de
    illustration :
    Chantemerle-les-Grignan. La Côte. L'entrée de la borie. IVR82_19972600501X Chantemerle-les-Grignan. La Côte. Vue postérieure de la borie. IVR82_19972600500X Chantemerle-les-Grignan. Les Hermas. Une borie écroulée sur le plateau du Rouvergue Chantemerle-les-Grignan. Les Hermas. Une borie sur le plateau du Rouvergue. IVR82_19992600456X Chantemerle-les-Grignan. La Côte. Vue de l'entrée de la borie. IVR82_20002600451XA
    historique :
    Dans le canton de Grignan, 14 cabanes en pierre sèche, dites bories, ont été repérées. Il y en aurait une quarantaine sur la commune de Grignan, 36 sur celle de Chamaret et un peu moins sur celles de d'étude de Grignan paraissent remonter au 17e ou au 18e siècle. Elles diffèrent beaucoup des bories à outils ou abris de chasseurs. A Grignan, les bories sont restées de dimensions modestes comparées
    airesEtudes :
    Grignan
  • Présentation du patrimoine du canton de Grignan
    Présentation du patrimoine du canton de Grignan Drôme
    titreCourant :
    Présentation du patrimoine du canton de Grignan
    illustration :
    Grignan. Distillerie en activité. L'arrivée des bottes de lavande. IVR82_20002600810XA Chantemerle-lès-Grignan. Vue du plateau du Rouvergue et de ses entassements de pierres Grignan, avenue Chapon, ancienne filature de soie (?). IVR82_20052600047ZE Grignan. Distillerie en activité : détail des cuves à vapeur permettant d'obtenir de l'essence de Grignan. Distillerie en activité. Les bottes vont être déposées dans les cuves à vapeur Carte de Grignan et des communes environnantes en 1492, illustrant un procès devant les officiers
    airesEtudes :
    Grignan
    referenceDocumentaire :
    AD Bouches-du-Rhône 22 F 116 Carte de Grignan et des communes environnantes en 1492, illustrant un procès devant les officiers de Réauville. Carte de Grignan et des communes environnantes en 1492
  • Les croix monumentales du canton de Grignan
    Les croix monumentales du canton de Grignan Drôme
    titreCourant :
    Les croix monumentales du canton de Grignan
    illustration :
    Chantemerle-lès-Grignan, le village. Croix à l'entrée sud-ouest du village (carrefour R. D. n° 549 Chantemerle-lès-Grignan, le village. Détail de la croix en fonte, à l'entrée sud-ouest du village Chantemerle-lès-Grignan, la Bruyère. La croix de cimetière. IVR82_19972600497X Chantemerle-lès-Grignan, Saint-Maurice. La croix (dite de la Croze ?), en bordure de la route Chantemerle-lès-Grignan, Saint-Maurice. Croix de mission datée de 1869. IVR82_19972600498X Chantemerle-lès-Grignan, Saint-Maurice. La croix située près de l'église paroissiale Saint-Maurice Grignan, place Castellane : croix de mission de 1875, signée Xavier Gachon (croisillon déposé Grignan, croix de chemin élevée au sud du village, au carrefour de la R.D 541, de l'avenue de Grignan, Bayonne : croix datée 1827, à l'intérieur du hameau. IVR82_20042600019Z Grignan : croix de cimetière et tombeau des archiprêtres de Grignan, vue dans le site
    historique :
    Grignan sont les plus riches, puisqu'on en dénombre 13 dans chacune de ces communes (dont 2 non repérées à Grignan), la moyenne étant de 7 à 8 croix par commune. Il ne subsiste plus dans le canton de croix 1771 (Le Pègue) et 1777 (Bayonne, à Grignan). La grande majorité des croix repérées - 92 croix de ), parfois 2 ou 3, comme Grignan, Montbrison, Le Pègue, Rousset et Salles-sous-Bois, voire plus : sur les 13 signées : l'une en fer forgé, à Rousset-les-Vignes, datée de 1842, par Clément, à Grignan, la croix en pierre de la place Castellane de 1875, par Xavier Cachon, sculpteur à Grignan, et celle dite "du Grand , Vabre, serrurier-ferronnier à Grignan, a réalisé pour Colonzelle une croix en fer forgé en 1847 et sans
    airesEtudes :
    Grignan
  • Les maisons de la commune de Grignan
    Les maisons de la commune de Grignan Grignan
    titreCourant :
    Les maisons de la commune de Grignan
    description :
    Les maisons de Grignan forment un ensemble très pittoresque, qui a gardé au cours des siècles une rattachent aux types 4 et 5 ; bien que ce type 5 semble peu représenté à Grignan, quelques grandes demeures
    illustration :
    Grignan. Pontillon et Roustant. Vue générale de la maison dite Flachaire de Roustan et de son
    localisation :
    Grignan
    airesEtudes :
    Grignan
  • les fermes de la commune de Grignan
    les fermes de la commune de Grignan Grignan
    titreCourant :
    les fermes de la commune de Grignan
    historique :
    Les fermes les plus anciennes de Grignan sont liées à la présence d'un prieuré médiéval, aux
    localisation :
    Grignan
    airesEtudes :
    Grignan
  • Présentation de la commune de Chantemerle-lès-Grignan
    Présentation de la commune de Chantemerle-lès-Grignan Chantemerle-lès-Grignan
    titreCourant :
    Présentation de la commune de Chantemerle-lès-Grignan
    description :
    D'une superficie de 10 km2 (980 ha), la commune de Chantemerle-lès-Grignan est située au sud-ouest Réauville au nord, la limite orientale avec les communes de Grignan et de Chamaret traversant le plateau du , érudit de Grignan : "Ce chemin est au levant du village et se dirige du midi au nord par la vallée dite
    illustration :
    Chantemerle, canton de Grignan, arrondissement de Montélimar, département de la Drôme. Terminé sur le terrain Chaix. Grignan, le 12 mai 1853. IVR82_19972600531X
    historique :
    les Des Armands, ensuite incorporée en totalité dans la baronnie des Adhémar de Grignan. Cette le nom de Chantemerle-lès-Grignan.
    localisation :
    Chantemerle-lès-Grignan
    airesEtudes :
    Grignan
    referenceDocumentaire :
    Chantemerle, canton de Grignan, arrondissement de Montélimar, département de la Drôme. Terminé sur le terrain parcellaire de la commune de Chantemerle, canton de Grignan, arrondissement de Montélimar, département de la Chaix. Grignan, le 12 mai 1853. Commune de Chantemerle. Plan indiquant les ouvrages à exécuter pour la l'agent voyer cantonal Chaix. Grignan, le 12 mai 1853. A. C. Chantemerle-les-Grignan. Vallée du Rhône, [1928]. A. C. Chantemerle-les-Grignan. ], 1853. A. C. Chantemerle-les-Grignan, O2.
  • Ensemble de 3 dessins : Vues du château de Grignan
    Ensemble de 3 dessins : Vues du château de Grignan Grignan - en village
    titreCourant :
    Ensemble de 3 dessins : Vues du château de Grignan
    lieuExecution :
    lieu d'exécution Rhône-Alpes, 26, Grignan
    illustration :
    Dessin n° 3 : Vue de Grignan, au levant. IVR82_20002600979XA Dessin n° 1 : Vue de Grignan, du couchant. IVR82_20002600981XA Dessin n° 2 : Vue de Grignan, au midi. IVR82_20002600983XA
    inscriptions :
    : Vue de Grignan. - du couchant (dessin n° 1), Vue de Grignan. au midi (dessin n° 2), Vue de Grignan. au
    representations :
    paysage (ville, château, fortification) § Les trois dessins présentent la ville de Grignan vue sous , le dessin est juste et assez détaillé ; il donne une vision exacte de Grignan à cette époque.
    historique :
    de Grignan, et, d'après l'aspect de la façade orientale du château, on peut les dater de l'extrême
    localisation :
    Grignan - en village
    airesEtudes :
    Grignan
  • Les maisons de la commune de Chantemerle-lès-Grignan
    Les maisons de la commune de Chantemerle-lès-Grignan Chantemerle-lès-Grignan
    titreCourant :
    Les maisons de la commune de Chantemerle-lès-Grignan
    historique :
    des dépendances et les fermes de Chantemerle-lès-Grignan. Les constructions les plus anciennes
    localisation :
    Chantemerle-lès-Grignan
    airesEtudes :
    Grignan
    referenceDocumentaire :
    -Grignan.
  • Les maisons et les fermes du canton de Grignan
    Les maisons et les fermes du canton de Grignan Drôme
    titreCourant :
    Les maisons et les fermes du canton de Grignan
    description :
    Les maisons et les fermes du canton de Grignan sont construites en moellon de calcaire ou de molasse des anciennes carrières de Chamaret, Grignan ou Taulignan, et couvertes de tuiles creuses, les , Fontjeugne à Chamaret, maison Chapon à Grignan). Les chaînes d'angle et encadrements de baies sont en pierre et Grignan 23 %. Le type 2 qui se caractérise, comme le type B des fermes, par un escalier extérieur cour. Enfin, on trouve à Taulignan, Montbrison-sur-Lez et Chantemerle-lès-Grignan quelques anciens
    historique :
    remaniée : fenêtres à croisée ou à traverse à moulures prismatiques (14e siècle) à Taulignan, Grignan linteau d'une maison du Grand Faubourg à Grignan, époque où ce quartier a été constitué par Louis Adhémar
    airesEtudes :
    Grignan
  • Les fermes de la commune de Chantemerle-lès-Grignan
    Les fermes de la commune de Chantemerle-lès-Grignan Chantemerle-lès-Grignan
    titreCourant :
    Les fermes de la commune de Chantemerle-lès-Grignan
    localisation :
    Chantemerle-lès-Grignan
    airesEtudes :
    Grignan
  • Les monuments aux morts de la guerre de 1914-1918 et de la guerre 1939-1945 dans le canton de Grignan
    Les monuments aux morts de la guerre de 1914-1918 et de la guerre 1939-1945 dans le canton de Grignan Drôme
    titreCourant :
    Grignan
    description :
    Pommiers, sur la commune de Grignan. Douze sont en forme d'obélisque, trois en forme de stèle ; le plus Valaurie, Rousset, Taulignan, Salles-sous-Bois, Grignan, ou des motifs d'amortissement en ronde-bosse sur les obélisques à Chamaret, Colonzelle, Roussas, Montbrison-sur-Lez et Chantemerle-lès-Grignan. Les décors sculptés sont plus élaborés à Grignan et à Saint-Pantaléon (étudiés) ; le 1er est orné de hauts
    illustration :
    Chantemerle-les-Grignan, vue de 3/4 du monument aux morts. IVR82_19972600486X
    historique :
    Grignan, qui a érigé en 1945 (date portée) une stèle à la mémoire de résistants civils, sur le lieu même l'église de Montjoyer, inauguré le 8 mai 1921, de Saint-Pantaléon, inauguré en avril 1922, de Grignan, le Montélimar, à Grignan par Aubert, architecte, et Endignoux, sculpteur d'Avignon, à Réauville et Taulignan par
    airesEtudes :
    Grignan
  • village
    village Chantemerle-lès-Grignan - en village
    historique :
    des libertés et franchises en 1298. La seigneurie dépendait des Adhémar de Grignan, dont les armoiries rocher, à l'entrée est en venant de Grignan.
    localisation :
    Chantemerle-lès-Grignan - en village
    airesEtudes :
    Grignan
    referenceDocumentaire :
    -Grignan. . Chantemerle-les-Grignan. architecte, février 1904]. A. C. Chantemerle-les-Grignan. l'architecte Bertrand, le 25 février 1904 (partie droite). A. C. Chantemerle-les-Grignan. . C. Chantemerle-les-Grignan. l'architecte Bertrand, le 25 février 1904 (partie gauche). A. C. Chantemerle-les-Grignan. [Bertrand architecte, février 1904]. A. C. Chantemerle-les-Grignan. . Chantemerle-les-Grignan. . Chantemerle-les-Grignan. d'une borne-fontaine, par [Bertrand architecte, février 1904]. A. C. Chantemerle-les-Grignan.
  • chapelle Saint-Joseph, n° 2
    chapelle Saint-Joseph, n° 2 Roussas - les Escombes - isolé - Cadastre : 1988 D 186
    illustration :
    . trappistes de N.D. d'Aiguebelle par Grignan - Drôme - (France). IVR82_19992600375X R.P. trappistes de N.D. d'Aiguebelle par Grignan - Drôme - (France) IVR82_19992600376X R.P. trappistes de N.D. d'Aiguebelle par Grignan - Drôme - (France) IVR82_19992600374X . trappistes de N.D. d'Aiguebelle par Grignan - Drôme - (France) IVR82_19992600377X
    airesEtudes :
    Grignan
    referenceDocumentaire :
    . trappistes de N.D. d'Aiguebelle par Grignan - Drôme - (France) Retable de Jeanne d'Arc dans le sanctuaire de St Joseph de Roussas, près le monastère des R.P. trappistes de N.D. d'Aiguebelle par Grignan - Drôme R.P. trappistes de N.D. d'Aiguebelle par Grignan - Drôme - (France) Chapelle du Sacré-Coeur de Jésus par Grignan - Drôme - (France) / . Photographie. R.P. trappistes de N.D. d'Aiguebelle par Grignan - Drôme - (France) Retable de St Antoine de Padoue par Grignan - Drôme - (France) / . Photographie. . trappistes de N.D. d'Aiguebelle par Grignan - Drôme - (France). Chapelle de N.D. de Lourdes dans le sanctuaire de St Joseph de Roussas, près le monastère des R.P. trappistes de N.D. d'Aiguebelle par Grignan
  • fontaine-abreuvoir et lavoir
    fontaine-abreuvoir et lavoir Chantemerle-lès-Grignan - village - en village - Cadastre : 1835 A 696 1988 A 484
    localisation :
    Chantemerle-lès-Grignan - village - en village - Cadastre : 1835 A 696 1988 A 484
    airesEtudes :
    Grignan
    referenceDocumentaire :
    AC Chantemerle-lès-Grignan Commune de Chantemerle. Projet d'établissement d'un lavoir public. Plan mai 1852. AC Chantemerle-lès-Grignan. AC Chantemerle-lès-Grignan Réfection des WC des écoles. Aménagement du lavoir. Projets. Réfection ]. AC Chantemerle-lès-Grignan.
  • école, puis mairie-école, actuellement mairie
    école, puis mairie-école, actuellement mairie Chantemerle-lès-Grignan - village - en village - Cadastre : 1988 A3 486
    historique :
    dresser, par Etienne, architecte à Grignan, les plans et devis pour la construction d'un groupe scolaire
    localisation :
    Chantemerle-lès-Grignan - village - en village - Cadastre : 1988 A3 486
    airesEtudes :
    Grignan
    referenceDocumentaire :
    daté) [1880 ?]. A. C. Chantemerle-les-Grignan. . Chantemerle-les-Grignan. conduite d'alimentation de l'école (non signé, non daté), [vers 1950]. A. C. Chantemerle-les-Grignan.
  • Église paroissiale Saint-Paulin
    Église paroissiale Saint-Paulin Montjoyer - le Village - en village - Cadastre : 1984 A 214
    illustration :
    le chemin de pourtour de 1,50 m de largeur, dressé par le soussigné Chaix, Grignan, le 24 novembre
    historique :
    1852 est dressé le plan d'une nouvelle église ; sous la direction de P-L. Chaix, agent voyer de Grignan , maçon à Grignan, et Isidore Montbosc, menuisier, les moines d'Aiguebelle réalisant une partie de la
    airesEtudes :
    Grignan
    referenceDocumentaire :
    compris le chemin de pourtour de 1,50 m de largeur, dressé par le soussigné Chaix, Grignan, le 24 novembre le chemin de pourtour de 1,50 m de largeur, dressé par le soussigné Chaix, Grignan, le 24 novembre